Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 24 964 fois
  • 233 J'aime
  • 12 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Initiation entre filles

Chapitre 1

Lesbienne

Initiation entre filles

 


    

Je sors de ma première vraie relation qui s’est mal finie.

D’ailleurs on ne peut pas dire que je sois la fille du lycée qui attire tous les regards, à l’inverse de Sam qui n’a qu’à se baisser pour ramasser !

Disons que je suis une hétéro curieuse qui n’a jusque-là connu qu’un mec, voilà.


Qui n’a pas joué à action ou vérité pendant sa jeunesse? 

Mais pour moi, les relations entre filles s’arrêtent aux gages. Jamais plus loin qu’un baiser langoureux.

    

Sam, elle, s’assume et se définit comme bisexuelle.

Impossible pour elle de choisir. Elle prend son pied autant avec les garçons qu’entre filles. 


Comme nous sommes studieuses toutes les deux, nous bénéficions de plus de liberté que d’autres grâce à la confiance aveugle de nos parents.

Les vacances de Noël approchent et qui dit vacances dit soirée pour Sam.


Bien décidée à profiter de l’occasion pour me faire oublier mon ex, elle décide de me relooker. Finies les tenues de fille sage…plus c’est court et moulant, plus Sam adhère… 

Après une multitude d’essayages mon choix se porte sur une robe moulante pailletée très courte et pour casser le full black elle me conseille de la lingerie fluo.

Elle, opte pour une mini jupe en jean et un décolleté plongeant qui mettent en valeur ses formes.


Nous buvons un verre chez elle avant de partir retrouver nos copines.  

La soirée se passe bien.. l’ambiance est bonne, des mecs à la pelle. 

    

Sam a déjà disparu … Je m’apprête à faire pareil quand elle réapparaît toute souriante. J’imagine pourquoi…

Et la soirée s’emballe. Très vite je me retrouve dans une cabine des toilettes, accroupie, occupée a déballer la verge d’un inconnu déjà bien bandé et je commence une fellation dont il gère le rythme. Il tente même une gorge profonde mais le plaisir n’est que de courte durée car il éjacule en peu de temps. 

Je me fais une joie de tout avaler… mais reste sur ma faim… 


Avant la fin de cette soirée si bien commencée je suis tellement excitée et mouillée que je me laisse tenter par un mec de trente ans qui a priori veut une aventure sans lendemain.


Même cabine. Cette fois-ci pas de préliminaires.

Bestialité rime avec brutalité… la musique couvre mes cris, je me lâche totalement, lui aussi… 


Fin de soirée. 

Je rentre, pas si épuisée que ça mais ravie d’avoir un temps oublié mon ex.  

Ma Sam me demande si je veux continuer la soirée avec elle. Je sais qu’elle est bien chaude… 


- Un jeu… une bouteille d’alcool et deux filles super chaudes un cocktail explosif !



A peine arrivée à la porte j’enlève mes talons, les pieds en feu mais… « faut souffrir pour être belle … » !

Sam sort aussitôt une bouteille et deux shots pour nous remettre dans l’ambiance, qu’on avale cul-sec avant de se changer.

Elle se charge aussi de mettre de la musique et passe de la tenue de boîte à une tenue plus décontractée, shorty / débardeur 


Entre elle et moi il n’y a jamais eu de complexe, même si elle est plus belle physiquement, on se change l’une devant l’autre sans aucune gêne.

Sous l’effet de l’alcool je sens la chaleur m’envahir. N’est-ce que l’alcool qui commence à monter, ou l’effet que me fait cette blonde fatale qui se désape devant moi ?

Perso, je préfère le leggings au shorty, je l’enfile avec un t-shirt ample, sans soutien-gorge. 

Ce faisant je m’aperçois que mon string fluo est bien trempé... autant l’enlever !


Sam passe derrière moi, le ramasse.


— Pour une fille qui veut oublier son ex, on dirait que le mec de la boîte a bien fait son job pour être autant mouillée !


Je rougis comme une pivoine et réponds du tac au tac. 


— Oui, la levrette m’a fait tellement de bien que je remettrais volontiers ça !


Elle ressert les verres et surenchérit de suite.


— Ce soir avec moi ?


J’avale mon verre et, rouge de honte.


— Pourquoi pas ?


A peine ai-je posé mon verre qu’elle se jette sur moi. S’ensuivent des baisers très langoureux. 

Que faire? 

Lui rendre ses baisers… ou arrêter?


Mais elle se lève pour aller chercher le jeu... Je suis toute énervée…

Le principe du jeu : on tire un dé, le nombre le plus élevé gagne et a le choix entre un gage soft / vérité ou une action / oser.  

Il y a aussi le choix entre deux pictogrammes : un verre ou un sous-vêtement. 

Pour l’un tu bois, pour l’autre tu en retires un. 


Je remplis les verres pour commencer à jouer mais Sam boit avant. Je fais donc de même pour être à égalité... L’alcool aidant je me sens chaude et voilà que je lui touche la poitrine. 

Scotchée par mon audace, elle me sourit. 


Il faut croire que le dicton « heureuse en jeu ...» ne s’applique pas à moi car coup après coup je tombe sur la face où je dois retirer un vêtement !

Déjà nous sommes à demi-nues toutes les deux … mais je ne me vois pas ôter mon leggings trempé (même si Sam se doute de mon état).

On décide donc de modifier un peu les règles : la case vêtements se transforme en prise de shot .


J’ai le choix entre le marteau et l’enclume.

Ou l’alcool, qui a pour effet de me rendre super chaude, ou j’enlève mon leggings trempé d’excitation (avec sa belle auréole au niveau de l’entre-jambe).


Mais Sam comprend vite que l’alcool m’excite, alors elle décide d’améliorer encore les règles : on peut refuser une vérité ou une action. A la place, pour la vérité c’est un shot, pour l’action deux.


                    - Le jeu dérape -


Sam va chercher un tube de chantilly et sans me prévenir m’en met plein les seins et me les lèche.

Ma tête me dit "non", mon corps, lui, dit oui.. à chaque coup de sa langue qui m’électrise...


Je décide de lui poser une question vérité :


— Si l’occasion se présentait, tu coucherais avec moi ?


Elle me regarde, directe et je me perds dans le bleu de ses yeux !


Sans répondre, toujours me fixant, elle boit le shot.

L’instant d’après, elle a le shorty sur les chevilles et s’asperge de chantilly qu’elle m’invite à goûter.

De deux choses l’une.

Soit je bois deux shots et fais durer le suspense… mais faut pas se mentir, je sais que je finirai dans son lit ce soir quoiqu’il arrive.

Soit je la lèche et on dérape totalement …



La suite au prochain chapitre…


Un grand merci à Clothilde pour son aide si précieuse.

Diffuse en direct !
Regarder son live