Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 27 877 fois
  • 149 J'aime
  • 1 Commentaire

Initiation de mon épouse Bernadette a la zoophilie

Chapitre 1

Zoophilie

Cette histoire s’est passée il y plusieurs années, elle est restée un secret entre son amie Sabrina et elle, je n’en ai connu l’existence que depuis peu.

J’ai souhaité que mon épouse Bernadette, vous raconte comment elle a été initiée, et très vite attirée par nos amis à quatre pattes.


Petite blonde, mariée depuis un peu plus de deux ans, je fais la connaissance lors d’une soirée entre amis, d’une fille Sabrina, elle aussi en couple, sensiblement du même âge que moi, nous sommes toutes les deux petites et blondes….

Le courant est très vite passé entre nous, c’est devenu très vite ma meilleure amie, elle est assez portée sur tout ce qui touche ou à un rapport avec le sexe, et nous sommes devenues assez vite amantes.


Aujourd’hui, mardi, nous avons convenues de nous retrouver chez elle à quatorze heure, je me suis fait une beauté, jupe légère et assez courte, petit haut transparent sans sous vêtement, je suis pressée de la retrouver pour comme d’habitude, se donner du plaisir pendant une bonne partie de l’après midi, j’adore cette fille avec qui je passe une grande partie de mon temps.

Ma copine est très souvent en manque de sexe, car son mari est absent toute la semaine pour son travail et il ne rentre la retrouver que pour le week-end.

Je retrouve enfin Sabrina, nous nous enlaçons, et nous embrassons dans de sensuels et profonds baisers, nos langues s’enroulent, et nos mains vont à la rencontre de nos courbes avides de caresses.

Le moment des retrouvailles passé, avant de rejoindre sa chambre et le lit qui est le témoin de nos amours torrides, nous nous asseyons chacune dans un canapé pour déguster comme souvent un bon café.

Nous discutons de notre week-end, de nos amours avec nos conjoints, quand tout à coup, son chien rick, un genre d’épagneul, vient poser sa tête sur mes genoux.

Ce chien lui a été offert par son époux pour lui tenir compagnie dans la semaine, il est très affectueux, et je lui caresse la tête, je ne sais pour quelle raison, aujourd’hui, rick met son museau entre mes cuisses qui sont légèrement ouvertes.

Le moment de surprise passée, j’essaie de le repousser, mais la tête du toutou, est très vite arrivée à mon string, attiré sans doute par l’excitation de la femelle en chaleur.


Je regarde ma copine d’un air interrogateur, elle a un petit sourire et me conseille, de me laisser faire et d’écarter mon slip, excitée, j’écarte alors un peu plus mes jambes, le chien me lèche mon entre cuisses avec sa langue râpeuse, ce qui me donne bien du plaisir et m’électrise la chatte à chaque coup de langue.

Mon amie encourage son compagnon, par des allez vas y rick bouffe lui bien la moule à cette cochonne, le chien s’active de plus belle avec sa langue qu’il enfonce bien dans ma moulette qui coule de plaisir, je respire fort, transpire, et souffle, tant le plaisir qu’il me procure est intense.

J’enlève ma culotte, j’ai les cuisses grandes ouvertes, avec mes mains j’écarte mes lèvres vaginales pour que cette appendice aille encore plus en moi, c’est moi maintenant qui l’encourage à bien me fourrager mon intimité.

Je me positionne pour qu’il s’aventure un peu plus bas sur mon anus, cette langue sur mon petit trou me fait lâcher quelques petits cris tant le plaisir est intense.


Sabrina se caresse le minou en nous regardant, le chien s’active toujours entre mes cuisses, mon amie positionne alors une couverture au sol, et me demande de m’agenouiller dessus, en posant la tête sur le fauteuil qui est devant moi.

C’est en changeant de position, que j’aperçois la bite toute rouge de rick qui est bien sortie de son fourreau, et qui à ma surprise a une bonne dimension.

Excitée et un peu perdu par ce qui se passe, j’hésite, et à la fois j’ai envie de me faire prendre par cet animal.

Me voyant indécise, et assez surprise, Sabrina me conseille de me laisser faire, tu vas voir comme c’est bon de se faire sauter par un chien, le plaisir est intense, et lui, est rarement fatigué, de plus, tu verras, c’est un excellent amant.

Ma compagne tape légèrement sur mes fesses, l’animal a tout compris, il saute sur mon dos en enserrant mon buste avec ses pattes avant.

Il s’active avec vigueur pour me pénétrer avec sa tige effilée qui coule abondamment, sa maîtresse, positionne alors son vit à l’entrée de ma grotte toute suintante de mouille, que j’écarte avec mes mains pour faciliter cette pénétration que j’appréhende un peu.

Je suis très excitée par ce que je viens de subir, mais quand même anxieuse par cette façon de faire l’amour que je découvre.

Avec l’aide de mon amie, la pine qui n’est pas très grosse, mais assez longue a pénétrée vigoureusement mon sexe.

Mon amant s’active à une cadence impressionnante, je pousse un cri à chaque pression de son pénis, contre le fond de mon utérus.

Le rythme va en diminuant, je sens alors une boule qui grossit, les chairs de mon sexe se tendent, presque à me faire mal, un liquide chaud coule dans ma grotte, tout cela m’angoisse malgré le plaisir que je ressens.

Mon partenaire est maintenant immobile, la langue pendante et le souffle court, un liquide chaud, coule toujours en moi, ma copine me rassure, en me disant que nous sommes accouplés pour quelques instants.


Sabrina s’assied sur le fauteuil qui est devant moi, cuisses bien ouvertes, et me demande de lécher sa vulve qui est trempée de jouissance.

Tout en la léchant, je mordille son clitoris et fais coulisser un puis deux doigts dans son sexe, la fille crie et m’encourage crûment à lui donner du plaisir.

Pendant ce temps, mon amant s’est détaché, laissant échapper un liquide tiède qui coule sur mes cuisses, et qui est très vite absorbé par la langue de rick, qui va également nettoyer l’entre cuisses de sa maîtresse.


Je me remets doucement de mes émotions, ma copine plaisante, et fini de se nettoyer, pendant que l’épagneul se lèche le sexe qui est toujours hors de son fourreau.

Je suis toujours à genoux, le mâle se met alors à tourner autour de moi, la langue pendante, il me fait comprendre qu’il veut de nouveau me saillir, je n’en ai pas trop la force, quand Sabrina me demande de me positionner à quatre pattes, la tête à même le sol, les fesses bien cambrées.

L’animal bondi sur mon dos et tente de me saillir une nouvelle fois, la bite tape contre mes fesses, Sabrina positionne la verge à l’entrée de mon petit trou.

Elle sait que j’adore la sodomie, cette nouvelle pénétration, aussi intense que la précédente me fait de nouveau transpirer.

La bête en rut se démène dans mon étroit canal légèrement lubrifié par l’excitation précédente, mon amie a fait obstacle à la pénétration de son nœud, de peur que se soit douloureux pour mon petit cul.


Ma copine m’a avouée qu’elle se faisait prendre par rick depuis quelques mois et qu’elle avait souhaité me faire connaître cette forme de plaisir

Nous avons continué à nous donner du plaisir en faisant quelques fois participer notre ami le chien qui nous donne des émotions et une satisfaction très différente.

Diffuse en direct !
Regarder son live