Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 722 fois
  • 33 J'aime
  • 7 Commentaires

L'initiation de Zoé

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Cette histoire va vous emmener au plus profond des pensés de Zoé, là où personne n’était jamais allé, une zone qu’elle n’osait pas m’avouer jusqu’au jour ou….

Cette histoire commence le jour où nous nous sommes rendus en club, tous les deux, rien qu’elle et moi, une sortie presque ordinaire, si ce n’est qu’elle se fait en club libertin.

A notre arrivé, Zoé se précipite sur la piste de danse, moi je me dirige au bar, je n’aime pas danser alors que pour Zoé c’est tout l’inverse !!! Je m’y accoude puis l’observe s’amuser sur la piste, elle ne calcule pas les hommes et femmes qui l’observent, il faut dire que dans sa mini-jupe et son décolleté laissent apercevoir son corps parfait de jeune femme.

Je me commande un soda et un cocktail pour Zoé, elle finit par me rejoindre, descend son verre rapidement puis retourne sur la piste, je le commande un second cocktail, elle reviens et rebelote, le verre ne dure que très peu de temps, ce petit jeu dure pendant pas mal de temps, et au fur et à mesure des verres, elle se désinhibe de plus en plus, allant jusqu’à chauffer un homme sur la piste !!

Elle se contente simplement de le chauffer puis reviens vers moi, prétextant des maux de tête, elle me demande de rentrer, je ne m’y oppose pas, je paye l’addition au vestiaire puis nous rentrons calmement à la maison.

A notre arrivé, Zoé se met dans le canapé, allume la télé, zap puis me dit qu’elle doit m’avouer quelque chose, à ce moment précis une peur m’envahie, je m’attends au pire, que va-t-elle m’annoncer ?

Je m’assied à côté d’elle.

« J’ai quelque chose à t’avouer, mais tu dois me jurer que tu ne porteras pas de jugement sur ce que je vais te dire ?

-Je te le jure

-J’ai une trouille de t’avouer cela, et même après toutes ces années ensemble.

-Lance toi ma belle, rien de ce que tu me diras ne pourras me choquer »

Enfin, c’est ce que je pensais, je m’attendais à tout venant d’elle, mais là je dois avouer que je n’avais pas vu cela arriver, et que jamais je n’aurais pensé entendre ce genre de chose d’une jeune femme splendide comme Zoé.

Les jours passent depuis sa révélation et je me demande si oui ou non je dois répondre à son envie ? Si je le fais et que cela ne correspond pas à ce à quoi elle s’attend ? Si cela me choque, arriverais-je à nouveau à la regarder dans les yeux ? Si elle ne supporte pas l’image qu’elle renvois ? Si elle adore cela et qu’elle ne se voit pas pratiquer autrement par la suite ?

Un très grand nombre de questions me hantent l’esprit. Je m’efforce de positiver et de prendre sur moi, je pense que je vais répondre à ses envies et tenter de le faire le plus exactement possible, et rendre le moment inoubliable à ses yeux, et pourquoi pas aux miens ?



Le jour J arrive, tout est près, elle ne s’attend à rien, la surprise est totale.

21h45, elle sort du travail, arrivée sur le parking, les deux gars que j’ai trouvés sur Vivastreet sont bien présents, ils savent tout ce qu’ils ont à faire, et au prix que je les payes, j’espère qu’ils respecteront chaque ligne du contrat.

Zoé arrive à sa voiture, le premier bonhomme s’approche d’elle par derrière, lui passe le bras autour du cou et de l’autre lui empêche de crier.

« Je vais te baiser salope, tu vas me supplier de te laisser partir »

A ce moment précis, son cœur doit battre rapidement et son fantasme de femme objet et souillée à l’extrême à certainement du s’envoler !!!

Le second arrive en voiture, Zoé est chargée sans ménagement dans le coffre, ils prennent la route jusqu’au point de rendez-vous prévus, un vieux bâtiment sur le port de commerce.

Ils doivent la bâillonner et lui bander les yeux avant de la faire pénétrer dans le bâtiment, cela évitera qu’elle me voie entrain de filmer son initiation.

Je me suis placé dans un coin, l’éclairage est optimal, toute la zone est parfaitement claire et les deux caméras filment parfaitement la zone et celle que je tien aussi, je pourrais ainsi me rapprocher au maximum d’elle et filmer le mieux possible pendant qu’elle se fait baiser par ces deux bonhommes !!!

Ils arrivent avec elle, les yeux masqués et un bâillon dans la bouche, je dois avouer que cette scène me retourne l’estomac, je suis choqué de la voir ainsi, la façon dont elle est traitée doit littéralement la terrifier !!

Au milieu de la pièce dans laquelle nous nous trouvons, il y a un matelas à même le sol, celui-ci a sans doute été amené par des squatters, peu importe, ils ne réfléchissent pas et balancent Zoé dessus. Elle chute lourdement !!

« Qu’allez-vous me faire ? C’est une idée de mon homme ?

-Ferme là, on va te baisser et après on verra ce qu’on fera de toi !!! »

L’un des deux mecs lui déchire son chemisier, laissant ainsi apparaître sa poitrine magnifiquement maintenue dans son soutien-gorge. Son pantalon ne tarde pas à être déchiré à son tour, laissant ainsi apparaître son cul parfaitement galbé dans son petit tanga !!

Elle se trouve maintenant à genoux sur le matelas, presque nue, à tenter de comprendre ce qui va lui arriver, mais au sourire en coin qu’elle esquisse, je pense qu’elle commence à calculer ce qui va lui arriver.

Un des deux hommes lui attrape les cheveux, lui incline la tête.

« Maintenant, tu vas être une bonne salope, tu vas nous sucer à tour de rôle, c’est compris ?

-Oui…… »

Aussitôt à t’elle finit de dire oui que son gland force l’entrée de sa bouche, son visage laisse apparaître une grimace de dégout, mais elle n’a pas le choix, le gland se fraie un chemin pour aller se loger au plus profond de sa gorge, le tout sans ménagement.

L’autre homme est à genoux à côté de Zoé, il lui malaxe littéralement les seins, des rougeurs apparaissent sous ses mains, il ne la ménage pas, mais c’est son fantasme, se faire humilier verbalement et physiquement !!! Elle m’a donné presque tous les détails de son envie, et j’ai mis beaucoup de temps à réunir l’ensemble des conditions, j’espère réellement réussir !!

Les coups de reins s’enchainent, la queue de son bourreau lui ouvre la bouche brutalement, elle ne peut pas le voir, mais le plaisir de cet homme n’est pas dissimulé, il se laisse aller et ses mouvements se font de plus en plus forts, Zoé en a des hauts le cœur !!

L’autre homme prend la place de son premier tortionnaire, et comme le précédent, il ne ménage pas ses coups de queue !!! Zoé bave, on pourrait la comparer à une fontaine tellement sa bouche coule, une flaque apparaît sur le matelas. Je ne rate pas une seule seconde de son supplice !!

Après de longues minutes, Zoé est relevé sans ménagement par les cheveux, elle pousse un cri de douleur, mais accepte quand même les actes que ses bourreaux lui font subir, et cela semble réellement l’exciter.

Tout en lui serrant la gorge, son bourreau lui explique tout ce qui va lui arriver.

« Maintenant, on va t’enculer à tour de rôle, et peut-être qu’on te visitera à deux, cela dépendra de ton état, on veut jouer le plus longtemps possible avec ton corps, on va donc tenter de te conserver !! C’est bien compris ?

-Oui…

-Oui qui ?

-Oui Monsieur »

Un claque violente vient alors s’abattre sur son cul. Comme elle ne s’y attendait pas, un cri de douleur et de surprise résonne dans tout le bâtiment !!!

Le second homme déchire brutalement le tanga qui galbait son cul, elle est maintenant nue, face à ces deux hommes qui ne perdent pas une miette de ses courbes parfaites, la claque qu’elle a ramassé tout à l’heure à laissé un trace sur sa fesse gauche. L’un des deux hommes balance Zoé sur le matelas, ils ne la ménage pas, mais je dois avouer que la sensation que j’éprouvais au début de l’expérience à petit à petit laissé place au plaisir, j’aime la voir traitée ainsi, c’est encore plus excitant de savoir qu’elle ne se doute pas que je suis présent dans la pièce en même temps.

Il la met en levrette, crache sur son anus, posse son gland à l’entré et d’un coup de rein violent s’y introduit. Zoé pousse un cri de douleur, mais sa bouche trahie une partie de ses sentiments !! Elle se pince légèrement la lèvre inférieur, le plaisir semble monter petit à petit en elle !!

Le second homme lui plaque la tête sur le matelas à l’aide de son pied, ses mains sont maintenues dans son dos par son pilonneur !!! Ses coups de rein la font gémir.

« T’aime te faire baiser le cul salope ?

-Oui, vas-y, baise moi comme une chienne !! »

Je dois avouer que je reste de marbre, je ne m’attendais pas à cela. Elle prend son pied !!! Ses inhibitions s’envolent, son côté sombre sort alors !!!

Son bourreau s’arrête après une longue série de vas et viens profonds, il se place face à elle, et sans même la prévenir, lui colle un gifle monumentale !! Je leur en avais parlé, mais je ne pensais pas qu’il oserait le faire !! Cela fait partie de son fantasme.

« Tu veux que mon pote te baise lui aussi ?

-Oui

-Ou ?

-La chatte. »

Son baiseur se place au plus profond de son intimité, il enchaine à son tour des vas et vient brutaux, Il pousse des râles de plaisirs qui résonnent dans le bâtiment, ses mains assènes de violentes claque sur le cul de Zoé, celui-ci rougie rapidement, elle se tord de douleur sous les coups de son tortionnaire !!

Pendant que son pilonneur la baise violement, le second enfile un collier à Zoé, c’est un collier que nous avions acheté il y a quelque temps de cela, il attrape une canne qu’il lui insère dans le cul, sans difficulté au vu du pilonage qu’elle a reçu quelques minutes au part-avant. L’homme attache à l’aide d’une chaine le collier à la canne, cela oblige Zoé à ne pas trop pencher la tête, sans qui la canne s’enfoncera plus profondément en elle.

Son plaisir fait littéralement briller la queue de son baiseur. Pendant ce temps, l’autre homme se glisse dans la gorge de Zoé, et comme lors de sa première fellation, il ne ménage pas sa bouche, sa bave envahie la queue de cet homme bien heureux, ses couilles en ruissèlent.

Les râles de plaisirs des deux hommes sont de plus en plus intenses, Zoé aussi ne cache plus son excitation, elle mouille sous les assauts répétés de ses deux baiseurs. Ils enchainent à tour de rôles, Zoé est pilonnée comme jamais !!!

Son calvaire dure maintenant depuis près de deux heures, l’homme qui se trouve derrière elle se muni de sa ceinture, la passe autour du coup de Zoé et serre légèrement, juste ce qu’il faut pour limiter sa respiration mais pas trop pour ne pas qu’elle perde connaissance.

J’en reste sur le cul lorsque Zoé demande de serrer plus fort, son pilonneur ne se fait pas prier et exerce une pression plus importante sur la trachée avec sa ceinture, Zoé à le visage qui commence à rougir sous la pression.

Les claques continuent à pleuvoir sur son cul, celui-ci commence à prendre une teinte violacé sous les assaut répétés de leurs mains, son visage n’est pas non plus épargné, quelques claques bien moins fortes viennent lui rappeler qu’elle est là pour être baisée sauvagement.

Après avoir pilonné son intimité, ils décident de prendre son cul à deux, l’un d’eux s’allonge sur la matelas, le second prend Zoé par la taille, puis sans ménagement la porte sur le chibre fièrement dressé de son collègue, elle s’y enfonce sans broncher.

Au passage, ils décident de lui enlever le bandeau qui lui masquait la vue, ses yeux son plissés, il faut dire que la lumière présente dans la pièce est très forte, il lui faut donc un certain temps pour s’y habituer.

Son regard se pose partout autour d’elle, soudain elle reste me fixer, un grand sourire s’exquise alors sur son visage.

Il commence à pilonner son cul sans ménagement, le second pose son gland à l’entré de son cul, puis d’un coup rein violent s’y enfonce, Zoé pousse un cri de douleur qui résonne dans l’ensemble du bâtiment, heureusement que nous sommes ici de nuit, cette zone étant très fréquenté de jour et déserte la nuit, ça évitera les visiteurs non désirés !!

La douleur de cette double pénétration anale semble se dissiper rapidement afin de laisser place au plaisir, un première orgasme envahi Zoé, ses jambes trembles, tout son corps est envahie de spasme, ses crie laissent place aux hurlements de plaisir.

Pendant ce pilonnage, Zoé n’a pas cessé de fixer l’objectif de la caméra que tiens en main, son excitation se lit littéralement sur son visage, elle adore qu’elle subit, cela se voit parfaitement à l’expression de son visage.

La double pénétration prend rapidement fin, il faut dire qu’après presque trois heures de mal ménage, leurs corps à tous les trois sont littéralement couverts de sueur.

Les deux hommes se relèvent, se place face à Zoé et déchargent leur plaisir sur le visage et la poitrine de celle-ci, et elle semble aimer cela.

« Maintenant qu’on t’a bien baisée, on va te ramener à ta voiture »

Ils attrapent Zoé par la taille, la sorte du bâtiment, la mette à nouveau dans le coffre de leur véhicule, mais ce coup-ci, elle est nue !! Cela ne faisait pas partis du plan, mais c’est pas mal comme idée, ça rajoute un aspect exhibe soumise.

Le trajet doit lui sembler durer une éternité. Arrivé sur le parking de son travail, il ne la dépose pas à côté de sa voiture, mais à l’entrée, elle est couverte de sperme de la tête aux pieds, nue, elle se dépêche de se rendre à son véhicule, y rentre puis repart très rapidement, à ce moment elle doit prier pour que personne ne l’ai vue nue et couverte du plaisir de ses assaillants !!!

Diffuse en direct !
Regarder son live