Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 56 091 fois
  • 68 J'aime
  • 3 Commentaires

Jacqueline ma belle-mère

Chapitre 1

Trash

Je me nomme Charles; j’ai 32 ans et ma femme s’appelle Béatrice et a 27 ans. Notre vie sexuelle est épanouie mais 3 fois par an de commun d’accord ma femme m’autorise 3 aventures extra conjugale. Certes ce n’est pas beaucoup mais afin de préserver notre couple vaut mieux s’abstenir à 3 coups par an. Moi je dis toujours : « vaut mieux baiser une salope gratos que d’aller au bordel... »


Ma belle-mère se prénomme Jacqueline, elle a 48 ans est divorcée depuis une dizaine d’année, elle mesure 1.60m est de corpulence plutôt boulotte (75-80kg). Jacqueline n’a jamais sut tenir une relation sentimentale avec un homme plus de 6 mois ce qui énerve ma femme et moi-même de voir un ou deux nouveau visage par an. Tout les hommes qu’elle choisie sont soit des buveurs ou des hommes à entretenir sa maison ou payer ses sorties (restaurants, fringues, nourriture...). Je ne l’ai jamais vu faire un câlin à ses hommes!


Ma femme et sa mère sont fort confidentes entre-elles, ma Béatrice lui confie même nos relations sexuelle dans les moindre détails et les mots crus que j’utilise!

Jacqueline a beaucoup d’estime pour moi, elle m’a aidée plus d’une fois quand j’avais des problèmes d’argent, c’est même elle qui a payée mon crédit auto. Mais concernant le mot sexe Jacqueline ne veut jamais en parler devant moi et ma femme car à ses yeux je suis un homme grossier et vulgaire. Tout a commencé un jour ou j’ai dormi chez elle en compagnie de sa fille Béatrice qui n’était pas encore mariée avec moi. J’ai cru que Jacqueline dormait alors j’ai profité pour sodomiser sa fille en la traitant de pétasse et de sale pute. Le lendemain matin ma belle-mère m’a racontée qu’elle avait tout entendu et m’a traité de con et de grossier ma futur femme Béatrice m’a sauvée la mise en disant que c’était son cul et pas le sien. Jacqueline s’est levée et ma gifler en disant "que même les bêtes ne font pas ça que la sodomie est réservée aux prostitues et à personne d’autre, tu es vulgaire en amour, Charles tu es un sale porc!"

Depuis ce jour là, le mot sexe est banni quand ma femme et moi sont en présence de Jacqueline...


Je n’entendais qu’une chose c’est de lui fourrer ma bite à son cul dés que l’occasion arriverais et l’occasion arriva quelques années plus tard.

Comme Jacqueline est en confidence avec ma femme, je sus quand ma belle-mère invita son nouveau compagnon et j’élaborai un plan qui devrais marcher sur des roulettes pour faire de ma Jacqueline une soumisse de la bite...


Je téléphone à son compagnon André en inventant qu’il ne devait pas se rendre chez elle cet après-midi car Jacqueline ne veux qu’à son argent et l’épouser sans sentiments qu’elle le trompe depuis 2 mois, qu’il est cocu et bla et bla André a tout avaler comme un con,il l’a traité de salope. Si tu savais seulement André que ce n’est pas une salope Jacqueline mais que c’est moi qui va lui faire une salope. Afin que mon plan se déroule comme prévu c’est moi qui sonna chez ma belle-mère ce mercredi après-midi. Quand Jacqueline ouvrit la porte elle fut surprise de me voir là, elle était habillée d’un chemisier blanc au quelle on pouvais voir son soutien-gorge à travers, d’une jupe bleu marine classique, elle ne porte pas de bas et ses jambes sont rasées du moins jusqu’au genoux car je ne vois pas plus loin. Elle est mignonne ça me change de la voire souvent habillée comme un sac à poubelle! Pour André elle sait s’habiller mais pour moi non, elle m’aide financièrement c’est un bon point mais me traiter de vulgaire pour la baise; tu vas me le payer conasse je vais te déchirer le cul.

On discuta pendant un bon quart d’heure de banalité. Jacqueline était nerveuse; son copain devrait arriver et moi j’étais toujours là, je lui cassais son coups pour séduire André. Le téléphone sonna; c’était André, il inventant comme prétexte qu’il ne pouvait pas venir suite à une crevaison, heureusement pour moi il ne fit pas part de notre entretient téléphonique.


J = Jacqueline

C = Charles (moi)


J: Quel con!

C: Je te trouve bien vulgaire, tu as des problèmes au téléphone.

J: Tu es mal placée pour me dire si c’est moi qui suis vulgaire.

C: Excuse-moi Jacqueline que se passe t-il?

J: J’avais un rendez-vous euh non

C: Un rendez-vous avec qui?

J: J’ai pas de rendez-vous, puis c’est fini c’est de l’histoire ancienne


Je me dirigea vers le frigo afin de nous servir à chacun un verre de bière, je m’assis prés d’elle en fumant une cigarette.


C: Tu me donne des sensations en voyant ton soutien à travers ton chemiser.


J: Charles, c’est pas vrai on ne voit pas comme même à travers.


C: J’ai un bosse de 20cm dans mon pantalon, tes mamelles font du 100c.


J: Enfin Charles! restons ami s’il te plaît on a toujours dit pas de sentiments entre nous. Je suis claire restons ami, tu ne peux pas me dire çà.


C: Pour ton rendez-vous tu aurais pu mettre des talons aiguilles bien sur tu me dira que sa te fait mal aux chevilles, je suis sur que ta même pas mis de string car la ficelle te rendre dans le cul et sa te fait mal ma femme me l’a dit. Si au moins t’avais mis des bas résille sur tes grosse cuisses de dinde, tu aurais ressembler à un rôti ficelé qu’on met au four prêt à être baiser!


J: C’est pas bien d’utiliser les confidences de ma fille, les bas résilles c’est au bordel mais pas chez moi! Me traiter de dinde ça jamais! Je n’est jamais connue quelqu’un d’aussi vulgaire que toi, tu viens de m’en donner la preuve. Je ne veux pas de sentiment avec toi que dirait ta femme, Charles!


Je sentait que j’avais une ouverture à porter de main, Jacqueline avait plus peur de sa fille si elle l"apprenais que moi.


C: Si c’est pas de sentiments alors se sera sexuelle entre nous deux.


J: Tu es fou Charles!


C: T’es grasse comme une dinde, tu es une old bitch


J: Sa veut dire quoi old bitch?


C: C’est de l’anglais ça ne veut pas dire jolie coeur mais vieille pute!


J: euh Charles euh enfin je ne suis pas..


C: Une vieille pute! Je te laisse encore un change aussi non je te crève le cul par une sodomie, 20 cm dans ton gros cul te feras du bien pouffiasse!!!


J: Une sodomie! Quelle horreur, quelle honte, tu veux me prendre comme une bête..


C: Ta gueule salope! fais comme ta fille mets toi à 4 pattes et relève ta jupe je vais t’enculer


J’abaisse mon pantalon et mon slip et sort ma queue, le visage de ma belle-mère était rouge écarlate.


J: Non Charles pas de ce coté là, ça fait si mal parait-il


Elle se mit à genoux puis mit ses 2 mains sur le sol, la conne elle ne se rendais pas compte qu’elle se mettait à 4 pattes elle-même et en plus bien cambrée. Je me déshabillai entièrement, elle n’osa pas me regarder nu.


C: Relèves ta jupe vieille peau, je vais te casser l’anus.


J: Pitié Charles, fait tes cochonnerie avec moi mais ne me sodomise pas s’est dégradant pour une femme.


C: Que veut tu que je fasse avec toi tu n’aime rien, à part d’être conne, il y a plus de 10 ans que tu te refuser à faire l’amour avec un homme. Ta fille ne me refuse rien ne dit-on pas telle mère telle fille!!!


J: Je je euh Charles euh je


C: T’es gourde et conne et pucelle du trou du cul je parie. Alors que me propose tu putain!


J: Tu pourras par exemple être grossier et vulgaire avec moi si tu laisse mon derrière tranquille.


C: Je ne t’enculerais pas si ta chatte et bonne pour ma bite mais si ta chatte ne me donne pas une éjaculation pas de pitié c’est le trou du cul!


J: euh oui Charles euh je comprend ton geste


C: Ma femme t’as sûrement mis dans les confidences. Alors la grosse dis moi qu’es-ce qui me ferait bander parce que avec tes grosses fesses sûrement rempli de cellulite et ton bourlet sur ton ventre ça me fait débander. T’as intérêt à mettre le paquet.


J: Je je euh je n’ose pas


C: Fait ce que ta fille fait, telle mère telle fille!!!Vieille peau, sac trou, pouffiasse!


J: Je suis je suis la dernière des salope, un sac à foutre, tu pourras me cracher sur le corps. Me pincer les seins pour me mettre à tes genoux.


C: Très bien conne, je vois que tu n"es bonne que pour la queue. Je


J: Excuse moi Charles mais je n’ai pas fini; avant de me pénétrée prend ta ceinture et rougit moi la chatte.


C: Tu vois quand tu parle comme ta fille tu me fait rebander.


J: Telle mère telle fille! Hi hihhihi. Tu pourras même rougit mon cul car un cul rougit est plus excitant pour un homme.


C: C’est que la chienne en veux, je vais ta faire baver pétasse!


J: Puis-je me débarbouiller dans la salle de bain? J’en ai pour un quart d’heure.


C: Ta gueule salope! Montre-moi tes nibards.

Diffuse en direct !
Regarder son live