Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 9 331 fois
  • 87 J'aime
  • 0 Commentaire

Le jeu de la bouteille

Chapitre 1

Divers

Cette histoire m’est arrivé à l’âge de 17ans pendant les vacances d’été que j’ai passé chez mes amis, Léa et Patrick. J’ai encore changé les noms des personnes, je m’appelle dans cette histoire...hmmm...Mathieu! Pourquoi pas?


Léa, brune avec des mèches dorées, la peau légèrement bronzé, des petits seins bien fermes, une bouche de suceuse, un petit cul bien en forme et de belles jambes.

Il y avait également Léon, un ami, pas très grand mais assez sec, brun aux cheveux long (coiffé comme Jim Morrison) aux yeux vert.

Et le frère de Léa, Patrick, ou Pat, la peau bronzé comme sa soeur, un joli visage et surtout de très beaux abdos.

On était donc dans la chambre de Léa en train de discuter et de boire un peu (on était tous au whisky sauf Léa qui était à la vodka orange) quand celle-ci proposa un jeu pour le moins classique: Le jeu de la bouteille.

Alors bon un jeu de la bouteille à dix sept ans c’est assez moyen mais il faut savoir que depuis le début des vacances, Léa nous chauffait! Elle laissait traîner ces strings dans sa chambre, elle perdait son maillot à la piscine, elle allait jusqu’à me caresser l’entrejambe et elle faisait de même avec Léon! Ce jeu n’était donc qu’un prétexte pour mieux nous allumer.

Léa pris une bouteille de soda et décida du premier gage, un bisou, du bout des lèvres.

La couleur était annoncé, on allait pas courir nu autour de la table...

Elle lança la bouteille, Léon et elle, un petit bisou, pas grand chose.

Pierre doit choisir le suivant:

"Un baiser dans le cou"

On augmente la température graduellement...

Et..c’est Léa et moi!

Je l’embrasse dans le cou sans lui faire de suçon mais très sensuellement.

Je décide du gage, on va accélérer un peu le mouvement!

"Un vrai baiser"

Pat m’interroge du regard

"Une galoche quoi, une pelle!"

Il semble avoir compris.

et ça tombe sur....Léon et moi!

Léa et Pat ne le savent pas, mais Léon et moi nous sommes bi (à l’heure actuel Léon est mon petit copain depuis trois ans et je l’aime énormément)

On se regarde un instant...hésitant avant de s’embrasser sous les yeux effarés de Pat et de sa soeur.

C’était un bon baiser, Léon embrasse merveilleusement bien. Nos langues ce sont enlacé passionnément, notre premier baiser.

"Je ne savais pas que ça ne vous dérangeait pas!" S’étonne Léa

Nous lui avouons donc tout les deux notre bisexualité. Cela ne semble pas la déranger, ni elle ni son frère qui est plutôt du genre cent pour cent hétéro macho.

Le jeu continu, des baisers, des massages, je lèche l’oreille de Léa.

Pat doit tripoter les fesses de Léon, son premier gage, la bouteille ne semblait pas l’aimer.

Il le fait et à ma grande stupeur avec grand plaisir! L’alcool devait sûrement l’aider un peu.

Il malaxait les belles fesses musclé de Léon sans retenu. Pour conclure Pat donna deux petites claques sur ses belles miches.

Pat décida qu’il fallait passer à la vitesse supérieur, pendant, quelques tour, le premier joueur devait enlever un vêtement de l’autre.

Pat fait tourner la bouteille....Moi!

Pat m’enlève mon T-shirt, je joue un peu la sensualité tandis qu’il retire mon petit col V blanc.

A mon tour de lancer, Léa, je lui hôte son débardeur.

Elle a vraiment de beaux seins cette coquine!

Le jeu se poursuit jusqu’à ce que Pat se retrouve à devoir enlever le string de sa soeur.

"Vas-y ce n’est qu’un jeu." Lui disait la salope qui voulait sans doute nous montrer sa chatte le plus vite possible.

Pat se lança, il toucha les bords du string et descendit doucement sur ces hanches.

Une fois ce dernier misérable bout de tissu retirer, on pouvait contempler la chatte de Léa, toute rasée, de la mouille coulait sur ces cuisses, son string que je récupérais était trempé de cyprine.

Pat devait à nouveau choisir un gage, heureusement que lui et sa soeur avait une relation assez ouverte.

"Le prochain doit lécher les seins de l’autre"

Je voulais que ça tombe sur Léa et moi!

mais non!

C’était Pierre et moi...pas trop mal non plus.

Il balada sa langue en feu sur mes tétons, me les mordillant et me les pinçant.

Mon érection se voyait à travers mon caleçon, mais avec cette belle petite chatte sous nos yeux je n"étais pas seul!

A moi de choisir!

"Le prochain fait une fellation ou un cuni"

Là on passer au chose sérieuse...fini les jeux de gamins

Diffuse en direct !
Regarder son live