Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Lue 26 988 fois
  • 169 J'aime
  • 0 Commentaire

Jeune bourgeoise du XIXeme

Chapitre 1

Hétéro

Dans ma riche demeure bourgeoise anglaise, ce 18 août 1801, je m’éveille lentement réveillée par le bruit des oiseaux qui chantent dans le parc.

On toque à la porte

-Mademoiselle Smith!

Bizarre, une voix masculine...

La porte s’ouvre lentement et une tête passe par l’entrebâillement de la porte, c’est Tom le fils de notre gouvernante, c’est elle qui vient me réveiller d’habitude, lui d’habitude s’occupent du jardinage et du bricolage de la maison.

-Que faites vous là Tom?

-Votre mère et la mienne sont parties en ville acheter des provisions, je la remplace pendant ce temps.

Le temps que Tom s’avance pour ouvrir les volets, je l’observe, je le trouve... vous savez, sans savoir pourquoi, je le trouve... très attirant!

Je viens d’avoir 22 ans et il me semble avoir entendu sa mère dire qu’il fêtait prochainement son 19eme anniversaire.

Il est assez grand, pas loin d’1m80, plutôt musclé, coiffé de cheveux bruns...

Oui, il me plait beaucoup.

Mes yeux mettent quelques secondes à s’habituer au jour qui entre dans ma chambre.

-Il faut vous lever mademoiselle, ordre de votre mère!

Je retire le drap qui me tenait, Tom ne peut s’empêcher de regarder mes jambes, ma robe de nuit ne s’arrête qu’au milieu des cuisses et c’est déjà bien plus que ce qu’il n’a jamais vu de ma personne.

Il revient à lui puis va chercher dans la salle de bain, la bassine et l’éponge pour ma toilette.

Lorsqu’il revient, j’ai déjà commencé à me déshabiller. Il est bien sur sous le choc, il rougit et me dit à toute vitesse :

-Pardon Mademoiselle, je vous laisse immédiatement!

-Attendez Tom, vous devez m’aider pour ma toilette puisque vous remplacez votre mère.

Il fait demi-tour et se rapproche lentement, je suis complètement nue maintenant et son envie de me regarder l’emporte largement à celle de tourner le regard.

Je lui confie l’éponge et lui ordonne de me laver. Il commence

lentement par les épaules et le dos, puis il s’occupe de mes seins, les effleurant à peine.

-Allez y, n’ayez pas peur. Lui dis-je.

Ces mots le rassurent et il commence enfin à frotter convenablement. Je commence à sentir de l’excitation monter au fur et à mesure qu’il descend sur mon ventre. J’écarte un peu les cuisses pour qu’il puisse laver mon entre jambe, il commence déjà à me donner du plaisir lorsque l’éponge touche mes lèvres puis fais des va et vient jusqu’à mon clitoris qui est sorti de son capuchon.

Il fini de me laver en terminant par mes jambes et mes pieds, puis se relève face à moi. Il passe une serviette au dessus des mes épaules et me sèche comme ça tout le corps, le désir augmente de plus belle lorsque je sens ses doigts à travers la serviette sur mon vagin.

Je m’assoie sur le lit en voyant à son pantalon qu’il est tout autant excité que moi.

-Montrez moi ce que vous cachez là, lui dis-je en désignant son pantalon.

-R... Rien mademoiselle, rien du tout.

-Je veux voir lui dis-je plus fort, tout en mettant ma main dessus.

Je descends son pantalon et pour la première fois je vois un sexe masculin juste en face de moi à quelques centimètres, je suis ébahi part cette longue tige complètement décalottée.

Tom n’ose plus bouger, j’approche lentement ma main et je commence à le caresser puis à le serrer dans ma main pour le masturber lentement.

Il apprécie clairement sa nouvelle expérience, moi aussi d’ailleurs, je commence à accélérer mes mouvements puis me vient une idée.

-Tom, faites moi la même chose!

Sans dire un mot il s’exécute, ses mains caressent mes lèvres, puis un des doigts entre dans mon sexe, je ne peux retenir un petit gémissement, ce qui le fait continuer de plus belle.

je suis complètement mouillée et je gémis encore plus fort lorsqu’il entre un deuxième doigt.

Pendant ce temps je continue de le branler puis sans savoir pourquoi, j’approche ma bouche de son pénis et l’avale entièrement. Je commence à tourner ma langue autour, à le faire entrer et sortir de ma bouche, les gémissements que pousse Tom m’indique clairement qu’il est aux anges. Il continue lui aussi de plus belle avec ses doigts, ma cyprine coule à flots et trempe le drap.

La fellation que je lui fais ne dure que depuis quelques petites minutes lorsque je reçois en pleine bouche tout le liquide qu’il éjacule, je suis totalement surprise, lui aussi je crois d’ailleurs.

Je retire son sexe de ma bouche, lui à toujours ses doigts dans le mien.

C’est à ce moment que la porte s’ouvre, ce sont ma mère et la gouvernante, totalement horrifiées toutes les deux, en me voyant nue sur le lit, la bouche remplie de sperme alors que lui à le pantalon baissé, le sexe tendu et ses doigts dans mon vagin.

Une bourgeoise et un pauvre ça risque de faire beaucoup de bruit...


La suite plus tard si ça vous plait!

Diffuse en direct !
Regarder son live