Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • 39 J'aime
  • 2 Commentaires

ma jeune cousine

Chapitre 1

Inceste

Cette histoire c’est passé il y a quelque année et continue toujours jusqu’à aujourd’hui , ma cousine Estelle avait 16 ans moi 19 ans à l’époque ,petite brune bien en chair avec une grosse paire de seins et un gros cul qui me faisait fantasmer , surtout quand elle mettait sa mini jupe noir bien moulante et des bas , j’avais déjà eu l’occasion de lui tripoter sa jeune chatte quand elle était plus jeune , cet été là ,je venais de finir mon service militaire et je passais des vacances au bord de la mer au même endroit que mon oncle et ma tante ,je voyais tous les jours Estelle et nous allions à la plage tous les deux et j’avais du mal à cacher mon désir pour elle , les vacances ont pris fin sans que je puisse aller plus loin que ma main dans sa culotte et de la faire jouir sous mes doigts , ayant trouvé du travail pas très loin de chez mon oncle et ma tante , ces derniers me proposèrent de venir vivre chez eux , j’étais ravis à l’idée de croiser ma jolie cousine ,je dormais donc dans une chambre à coté de la sienne au premier étage pendant que mon oncle et ma tante dormaient au rez de chaussée ,le premier mois je me contentais d’aller dans la salle de bain pour renifler ses culottes de jeune femelle et de me masturber en pensant à elle ,son odeur m’excitait et j’avais de plus en plus envie d’elle , surtout quand elle prenait sa douche car elle sortait de la salle de bain emmitoufler dans une serviette ,elle n’arrêtait pas de m’allumer avec ces mini jupe et ces bas , surtout que je voyais pratiquement à chaque fois sa culotte , puis un dimanche soir nous regardions tous les deux la télé dans sa chambre allonger à plat ventre sur son lit le film érotique de la 6 à l’époque , elle était en tee shirt long pas de soutien gorge et une adorable petite culotte blanche à moitié transparente qui laissait entrevoir son jolie petit trésor que je désirais comme un fou , je m’étais habillé en prévision avec un pantalon de jogging sans rien dessous , je devinais que le film l’excitait , j’ai posé délicatement ma main sur son cul puis lentement j’ai remonté son tee shirt , elle ne bougeait pas et se laissait faire , ma main a commencé à lui peloter son gros cul par dessus sa culotte de jeune salope , lentement ma main a glissé dans sa culotte , je pouvais sentir la chaleur et la douceur de son jeune cul , elle a écarté un peu ses cuisses pour que je puisse la caresser , j’ai commencé à lui caresser la chatte qui n’a pas tardé à être trempée puis elle a soulevée légèrement son cul pour me faciliter le passage , mais la culotte me gênais alors je lui ai retirée , elle se laissait faire , je déposais un baiser sur ces fesses , j’en profitais pour humé son odeur de femelle en chaleur , mes mains ont écartées délicatement ses fesses , j’ai plongé ma tête entre ses fesses , ma langue lui caressait sa rosace , ma langue parcourait ce jeune trou du cul vierge , elle écarta les jambes pour me faciliter le travail , pas facile de lui bouffer la chatte et le cul en même temps puisqu’elle était toujours allongée sur le ventre , j’ai retiré son tee shirt puis je l’ai retourné sur le dos , je la voyais enfin entièrement nue elle avait fermé les yeux de honte , de savoir qu’elle allait jouir sous les doigts et la bouche de son cousin , j’admirais sa grosse poitrine et son sexe poilu et ce corps avec quelque kilos en trop , mes mains caressèrent ces seins , ils étaient d’une douceur de peau pêche , je faisais rouler entre mes doigts la pointe ce qui lui arrachait des soupirs de plaisir , elle avait les yeux fermés et se laissait faire , encouragée par sa passivitée , je déposais mes lèvres sur seins pendant que je caressais son ventre , je suçais , léchais aspirais la pointe de ses seins , à entendre sa respiration elle avait l’air d’aimer , quand je commençais à m’arrêter , elle redressait sa poitrine pour que je continue , je savais que ma jeune cousine était une chaude du cul depuis le jour ou en voiture , elle était venu s’asseoir sur moi faute de place dans la voiture mes main posées sur ces cuisses avec une couverture par dessus puisque l’on était en plein hiver et qu’elle avait froid , elle avait pris ma main et me l’avait glissé entre ses cuisses pour que lui caresser la chatte , mais ce soir c’était le grand soir , j’allais lui montrer à cette salope qu’elle aussi pouvait donner du plaisir , ma main caressait son ventre pendant que je lui mangeais les seins , elle aimait et j’ai entendu des râles de plaisir , c’était la première fois que je voyais une fille prendre son pied en se faisant juste sucer les seins , je déposais des bisous sur ces jeunes seins histoire de lui laisser le temps de reprendre ses esprits et qu’ils soient moins sensibles et de peur qu’elle me repousse , au bout de deux minutes , je me suis mis à lui lécher les seins à nouveau , ma main a caressé son ventre tout en descendant vers sa chatte , du coin de l’œil , je l’ai vu écarter ses jambes , je me suis dit que c’était une belle salope et que j’allais lui donner le maximum de plaisir et que ce soir il était temps qu’elle sache qu’il n’y avais pas que ma langue ou mes doigts pour lui faire prendre son pied , ma main arriva enfin entre ses cuisses , je sentais sous mes doigts ces poils humides , elle était trempée , sa chatte poisseuse de désir je caressais délicatement sa chatte , laissant parcourir mes doigts sur cette grotte chaude et humide , mes doigts entièrement recouvert de sa mouille , je m’arrêtais un instant ce qui n’était pas du goût de ma jeune cousine , puisqu’elle souleva son bassin pour me faire comprendre qu’elle voulait que je continue , je me mis sur elle en soixante neuf ,mon sexe dans mon jogging étais tendu au maximum et tressautait dans mon jogging au rythme des battements de mon cœur , je pouvais voir mon jogging bouger , je glissais ma tête entre ces cuisses , je sentais l’odeur de sa chatte qu’elle avait lavée le matin et qui avait été emprisonnée dans sa culotte ,cette culotte de satin violette que j’avais entraperçue sous sa mini jupe noire moulante avec ces bas noirs , avec son maquillage de gamines, j’allais lui montrer à quel point je la désirais , je me mis à lécher cette chatte comme un fou mes mains se glissant sous ces fesses , elle souleva son bassin , j ’ agrippais son gros cul pendant que je lui bouffais la chatte , j’aspirais entre mes lèvres son clito , je buvais sa mouille , ma langue glissait le long de sa chatte , je lui bouffais la chatte et le cul en même temps , elle me tendait sa chatte , puis vint le moment ou je sentis ses cuisses enserrer ma tête , ses fesses se soulevaient , son ventre se contractait , j’ai attiré plus fort son cul avec mes mains sur ma bouche , j’ai senti les contractions de son orgasme , elle feulait et gémissait et enfin des soubresauts , elle avait joui , je me retirais et elle se tourna sur le coté pour me faire comprendre qu’elle avait bien joui et qu’elle voulait que je la laisse tranquille,je quittais sa chambre et me dirigeais vers la mienne ,j’enlevais mon tee shirt et mon pantalon de jogging j’ouvris le tiroir de la table de chevet et pris un préservatif que j’enfilais sur ma queue tendu , mes couilles me faisaient mal tellement j’étais excité , je me dirigeais vers sa chambre ,je suis rentré doucement plus de lumiére juste la lumiére du lampadaire dehors qui éclairait la chambre car elle n’avait pas de volet et elle n’avait pas tiré ses doubles rideaux , elle s’est retournée vers moi , «  non «  dit elle , je suis monté sur son lit , «  non je ne veux pas «  dit elle

  moi «  t’inquiéte pas j’ai mis un capote « 

«  non « 

moi «  de toute façons tu vas y passer « 

je la repousse sur le dos , elle écarte les cuisses , je guide ma queue vers sa chatte et je commence à la caresser avec , je vois dans la pénombre qu’elle soulève ces fesses , c’est vraiment une salope me dis je , sa chatte aspire littéralement ma bite , c’est chaud et humide , je suis au fond et je sens sa mouille ruisselée sur mes couilles , j’entame un lent va et vient , bien décidé à faire jouir plusieurs fois avec ma queue ma grosse salope de cousine , au bout de quelques minutes il me semble que ma cousine ne va pas tarder à jouir je m’arrête et je vois qu’elle balance son bassin en avant elle s’empale sur ma queue en la faisant pénétrer au fond elle , je la laisse faire , mes mains ont malaxé ces gros seins pendant qu’elle jouissait en balançant sa chatte de plus en plus vite sur ma queue ,puis elle s’est arrêtée , alors j’ai entamé un lent va et vient , je me suis allongé sur elle j’ai passé mes bras sous ces bras , mes mains sur ces épaules , j’ai commencé à lui limer lentement sa jeune chatte en lui enfonçant ma queue bien au fond puis je ressortais ma queue à la limite de sa chatte avant de redescendre violemment ce qui lui arrachait des petit cris , puis j’ai accéléré toujours en la défonçant , elle a mis ses jambes autour de mon dos pour attirer ma queue au plus profond elle à chaque fois que je me retirais de sa chatte , je la soulevais et je la laissais retomber sur le lit violemment ,j’ai senti ses mains sur mes fesses , elle voulait se faire défoncé alors je l’ai défonçé dans de grand coup de queue ,elle a entrouvert ses lèvres et commence à gémir , je ne veux pas que l’on se fasse remarquer alors je pose ma bouche sur la sienne et je sens sa langue essayer de me forcer la bouche , comme un fou je lui ai roulé des pelles , nos langue sont enroulées , aspirées , je faisais enfin l’amour à ma cousine ,je sentais que je ne pourrais pas tenir longtemps avec cette furie , amoureuse de l’amour et de son plaisir alors j’ai accéléré pendant que ses mains agrippait mes hanches ,je ne pouvais plus me retenir alors je me suis planté bien au fond , j’ai lâché mon foutre dans le préservatif puis je me suis effondré sur elle , elle a lentement fait onduler son bassin en massant la queue ,je commençais à débander alors je me suis retiré , elle m’a fait promettre de ne pas recommencer mais là c’est une autre histoire

Diffuse en direct !
Regarder son live