Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 15 032 fois
  • 68 J'aime
  • 7 Commentaires

Jeune et curieux

Chapitre 6

Gay

Guy sort son gel intime et le plug anal du tiroir de son chevet puis se lève et vient s’asseoir près de moi. Il me demande de me détendre, il me rassure. Je suis allongé sur le dos. Il passe sa main sur mes cuisses, sur mes couilles et m’oblige à écarter les jambes.


Il fait tomber quelques gouttes de gel sur mes couilles et il les étale dans ma raie. Je sens ses doigts passer sur mon trou, mon sexe gonfle. J’ai le sillon fessier un peu poilu, ce n’est pas excessif mais Guy me dit qu’il faudra remédier à cela. Je ne le contredis pas, mon esprit est plus concentré sur ses doigts que sur mes poils.


D’un coup, il fait rentrer un doigt complètement, je gémis, me contracte. Il reste immobile et me demande de me laisser aller. Il fait onduler son doigt en moi, c’est bon. Il m’excite en bougeant son doigt dans mon cul. Il le fait coulisser. Encore une goutte de gel, un deuxième doigt qui me fait grimacer mais qui devient vite agréable.


Guy me tend le plug anal et m’ordonne de le sucer. C’est à ce moment que j’espère l’avoir bien nettoyé la veille mais je suis vite rassuré à ce sujet. J’ai le plug dans la bouche, Guy me pilonne avec ses deux doigts et un troisième vient m’écarter un peu plus encore.


C’est bon ce qu’il me fait, j’adore ça. Je me retrouve souvent avec un doigt dans le cul quand ma copine me suce mais elle ne l’enfonce jamais aussi loin, et elle n’en enfonce qu’un seul. Là, je me sens écartelé avec les trois doigts de Guy dans l’anus.


Je me sens très excité et pourtant mon sexe ne bande pas énormément, mon plaisir est ailleurs. Guy fait aller et venir ses doigts en moi pendant quelques minutes. Il les fait coulisser d’avant en arrière, les fait tourner, ajoute encore du gel. Je suis sur une autre planète.


Il s’arrête et retire ses doigts. Je sens mon anus palpitant. Guy se lève et sors de la chambre. Moi je reste là avec le cul humide et suçant ce gros truc métallique. Il revient vite avec un rouleau d’essui-tout et nettoie ses doigts.


Il ressort le plug anal de ma bouche, lui applique une petite goutte de gel intime et l’introduit, d’un coup, dans mon cul. Je pousse un râle de plaisir qui ne laisse aucun doute sur mes sensations. Guy s’amuse à appuyer sur la base du plug, je le sens bouger en moi, j’adore ça.


Je ne pensais pas qu’on pouvait ressentir autant de plaisir par voie anal. Je l’imaginais quand je sodomisais ma copine mais je ne pensais pas que cela puisse être à ce point. Depuis quelques jours, moi l’hétéro pur et dur, j’avoue y prendre goût.


Guy m’explique que je devrais garder ce plug toute la nuit et il décidera, ou pas, de me l’enlever demain matin. J’accepte, de toutes façons, je n’ai pas vraiment l’intention de lui refuser grand chose. J’ai tellement envie de découvrir...


Il se lève et retourne à sa place, se couche et éteins la lumière. Guy s’endort assez vite mais c’est loin d’être mon cas. Le plug me procure des sensations qui m’empêchent toutes tentatives de sommeil. Des pensées envahissent ma tête. Je revois les images des magazines de Guy.


Je me branle, c’est plus fort que moi, j’en ai trop envie. Je gémis tellement que Guy se réveille et rallume la lumière. Je le regarde en me branlant et lui dit que j’ai envie de jouir. Il attrape ma queue et m’arrête. Il me regarde et me dit:


Pas comme ça. Un bouffeur de sperme comme toi, ça ne se branle pas de cette manière.


Je ne comprends pas ce qu’il veut dire, je suis assez interrogatif et cela doit se lire dans mon regard. Guy vient entre mes jambes et les attrape derrière mes genoux. Il lève mes jambes et les place sur ses épaules. Il tire mon bassin vers lui. Il n’a pas de mal à manipuler le petit mec de 19 ans que je suis. Il pousse mes jambes vers l’avant et me maintient ainsi.


Je suis recroquevillé sur moi-même et Guy accentue ce mouvement inconfortable. Quand je vois mon sexe au dessus de mon visage, je comprends. Guy me contemple d’au dessus, il est calé derrière moi, il me stabilise. Il commence à me branler doucement. Il appuie fort sur ma bite de manière à faire ruisseler une goutte qui vient s’écraser au coin de mes lèvres. Instinctivement, je lèche.


Il continue à de me branler doucement. Il me pousse un peu le dos. Ma langue touche mon gland. La position est très inconfortable mais terriblement excitante pour moi. Il me branle plus vite. J’ai envie de jouir mais n’y arrive pas. Mon anus se contractant sur le plug m’empêche d’éjaculer. Guy accélère ses mouvements et fait aussi bouger le plug dans mon cul.


D’un coup, j’ai l’impression que mon anus se déchire. Je suis partagé entre douleur et plaisir. Tout mon corps est pris de spasmes et ma bouche est inondée d’une grosse quantité de sperme chaud qui n’en finit pas de couler. J’avale tout tant bien que mal et Guy me relâche. Il se lève, retourne à sa place et se couche. Je trouve une position plus confortable et m’endors très vite.


Le reste de la nuit se déroule normalement et je me réveille vers 10h. Guy n’est plus là. Je vais à la cuisine, personne. Un mot sur la table :


« Je suis parti faire deux ou trois petits achats. Merci pour cette nuit. À partir d’aujourd’hui, à la maison, tu vivras nu 24h sur 24. »


Diffuse en direct !
Regarder son live