Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 23 046 fois
  • 49 J'aime
  • 7 Commentaires

Jeune et curieux

Chapitre 11

Gay

Il faut bien 30 minutes pour aller jusqu’à chez Hervé et Guy en profite pour me parler de leur relation. Ils sont ensemble depuis environ cinq ans. Ils ne peuvent pas vivre sous le même toit à cause de la mère d’Hervé qui ne supporte pas l’homosexualité de son fils.


J’aurais pu connaître Hervé plus tôt mais ils ont fait le choix de ne pas se montrer devant moi par peur de me mettre mal à l’aise et puis, au début, je n’étais là qu’aux week-ends. L’été arrivant avec mon omniprésence a fait qu’ils ne pouvaient pas se résoudre à trois mois sans se voir donc j’ai été présenté.


Hervé est venu assez souvent à la discothèque et me trouve très attirant. Guy m’avoue qu’ils imaginent, depuis plusieurs mois, des scénarios m’incluant lorsqu’ils font l’amour. Par exemple en appelant l’autre par mon prénom alors qu’ils sont en pleine action.


C’est Hervé qui demande à Guy de se masturber en matant mon cul. C’est lui aussi qui a offert le plug anal à Guy avec l’espoir secret que je le vois et qu’il attise mon éventuelle curiosité. Enfin, c’est encore Hervé qui n’a pas voulu fermer la porte de la chambre pour que je puisse les entendre jouir.


Toutes ces annonces me gênent un peu. J’ai l’impression de m’immiscer dans un couple mais Guy me rassure. Ils en ont vraiment envie et cela n’affecte aucunement leur relation sentimentale. Guy rajoute qu’ils avaient les mêmes craintes vis à vis de ma copine mais qu’elles se sont envolées depuis mardi soir.


Sur le trajet, nous faisons une halte rapide à la supérette pour acheter une bouteille de whisky et une autre de bon vin. J’insiste pour payer en prenant la liberté d’ajouter quelques amuses bouche pour l’apéro.


Il est pratiquement 20h quand nous arrivons chez Hervé. Il nous accueille chaleureusement vêtu d’un simple paréo très coloré. Il habite une minuscule maison à la sortie d’un petit village. Il n’y a qu’une seule pièce réunissant le séjour et la cuisine, une petite salle de bain avec WC et une mezzanine servant, vraisemblablement, de chambre à coucher.


Nous nous installons en terrasse. Elle est située à l’arrière de la maison qui dispose d’un vaste terrain. Nous sommes au mois de juillet donc le menu est vite trouvé, barbecue. Je me propose pour m’occuper de la cuisson mais mon statut d’invité m’oblige à me faire servir sans discuter.


Guy s’occupe de servir l’apéro et il est assez généreux sur les doses. Hervé l’encourage en ce sens en invoquant sa mère qui finira sûrement la bouteille si elle la voit le lendemain donc, dit-il, autant la boire entière. Les tournées de whisky s’enchaînent et la discussion va bon train. Elle est assez portée sur la chose et cela ne va pas en s’arrangeant.


Guy raconte que je l’ai sucé sur le trajet. Il explique que j’adore avaler du sperme, je ne cherche pas à le contredire. Les allers et venues d’Hervé entre la table et le barbecue le placent à contre jour et nous offrent une jolie transparence de son paréo. Guy met fin à mes doutes en tirant sur le bout de tissus et Hervé se retrouve nu.


Il semble amusé de la situation et se trémousse devant nous en apportant les plats. Il tortille du cul, il nous allume. Guy le taquine et le traite de chaudasse, Hervé confirme et assure en être très fier. Nous mangeons dans cette ambiance très décomplexée.


Il n’y a plus de whisky mais le bon vin accompagne très agréablement nos plats. Brochettes, merguez, chipolatas, il y en a plus qu’il n’en faut. Hervé nous provoque en mangeant ses saucisses faisant mine de leur faire une fellation. Guy lui indique qu’il a une saucisse toute fraîche à sa disposition en montrant la bosse de mon short.


Je me souviens très bien des prodiges d’Hervé avec sa bouche donc je n’hésite pas une seule seconde, je me lève et retire mon short. Je me rassois et Hervé vient s’agenouiller entre mes jambes. Guy nous regarde attentivement en buvant du vin.


Hervé a gobé mon gland et le malaxe entre sa langue et son palais. Il s’y prend merveilleusement bien et je ne tarde pas à bander très dur. Il me suce en faisant des allers retours sur mon sexe. Il le ressort de sa bouche et le lèche sur toute sa longueur. Il me branle en me léchant les couilles. Je me laisse glisser sur mon siège pour lui faciliter la tâche. Sa langue descend un peu plus bas sur mes testicules puis vient se poser sur mon anus. Je vis un pur moment de plaisir. Sa langue sur mon trou est divine. Il continue à me branler et me bouffant le cul. Il revient me sucer la bite de temps en temps puis retourne sur mon orifice fraîchement dépucelé de la veille.


Guy s’est déshabillé et a relevé les fesses d’Hervé. Il lui lèche l’anus et lui enfonce ses doigts. Je sens le souffle excité d’Hervé sur mon petit trou, c’est très excitant. Guy vient vers moi tandis qu’Hervé continue à me sucer. Il me présente son sexe et je le suce. À ma grande joie, il a conservé un petit goût de sperme. Je m’applique à faire durcir ce membre que je connais bien et le résultat est vite satisfaisant. Je suce et me fait sucer simultanément, c’est un vrai régal. Ce moment dure quelques minutes puis Guy nous invite à rentrer dans la maison.


Il s’assied sur le canapé et Hervé vient s’assoir sur lui en lui tournant le dos. Il frotte ses fesses contre Guy en me regardant et en se masturbant. Ce jeu de provocation dure quelques instants, juste le temps pour Guy d’enfiler un préservatif et il lui enfonce sa bite d’un coup.


Hervé se fait enculer devant moi, je suis aux premières loges pour contempler la scène. Je m’agenouille devant eux et vient lécher les couilles de Guy. Il me traite de petite pute, ça m’excite. Je fais voyager ma langue sur les deux paires de couilles qui se balancent devant moi. Ma salive coule sur les couilles d’Hervé.


Je les entend gémir tous les deux. Je gobe le sexe d’Hervé qui ne bande pas vraiment mais ma bouche vient tout changer. C’est Hervé qui donne le tempo en bougeant de haut en bas. Cette position est très appétissante pour moi qui n’attend qu’une bonne dose de jus dans la bouche.


Hervé a envie d’autre chose. Il m’attrape et m’incite à lui présenter mon sexe qu’il s’empresse de sucer. Ce mec suce vraiment trop bien. J’aimerais bien qu’il donne quelques cours à ma copine. Tout en me suçant, Hervé me tend un préservatif. Je suis un peu surpris car je m’aperçois que je n’avais pas encore eu l’idée de pénétrer un homme. Et pourquoi pas, après tout ?


J’enfile le préservatif et m’apprête à m’assoir pour qu’Hervé vienne s’empaler sur moi mais il me retient et me dit :


Je vous veux tous les deux.


Il s’empare de mon sexe et le guide vers son anus le long du sexe de Guy. Ils s’arrêtent de bouger et je force un peu pour pénétrer Hervé. Quelques tentatives sont nécessaires pour parvenir à nos fins mais je finis par m’introduire en lui. Ma bite est coincée entre la paroi de son anus et la bite de Guy.


C’est serré mais la sensation est incroyable. Hervé respire très fort et nous commençons à bouger en cadence. Guy entre, je sors et inversement. Parfois nous sommes synchro et Hervé se fait pénétrer d’une double bite.


Le sexe d’Hervé frotte contre mon ventre, je le branle. Il est dans tous ses états. Il suce les doigts de Guy. Nous le pilonnons avec force, lui arrachant un cri à chacun de nos mouvements. Ma main s’active sur son sexe et nos mouvements s’accélèrent encore.


Guy se laisse glisser et s’allonge sur le canapé. Hervé suit le mouvement et se retrouve coucher sur lui. Moi je tente de suivre mais mon sexe ressort. Je m’installe entre les cuisses d’Hervé et le pénètre à nouveau, cette fois-ci beaucoup plus facilement. Le frottement de nos deux bites l’une contre l’autre est vraiment très agréable.


Je recommence à le masturber et nos mouvements de bassins adoptent une cadence très bien rythmée. Hervé se fait défoncer par nos deux bites et il ne dissimule pas son plaisir. Son anus se contracte et un cri plus fort que les autres s’échappe de sa bouche. Une bonne quantité de sperme coule de sa bite sur mes doigts et sur son ventre.


Sans plus attendre, je lèche mes doigts tandis qu’Hervé recueille sa semence pour y goûter également. Nos va et vient se sont arrêtés un instant mais reprennent très vite. Je ne sais pas ce qui m’excite le plus, le goût du sperme d’Hervé dans la bouche, l’étroitesse de son anus ou le frottement de ma bite contre celle de Guy. Sûrement un mélange de tout cela.


Guy semble vouloir bouger. Son sexe ressort et il repousse Hervé. Je me retire pour lui faciliter la tâche. Hervé se retrouve assis sur le canapé. Je suis agenouillé à côté de lui. Guy est debout de l’autre côté. Il retire son préservatif et se branle en direction du visage d’Hervé. Je retire le mien dans la foulée et les regarde faire en me touchant.


Guy éjacule sur le visage et le torse d’Hervé. Je lèche les gouttes de sperme sur son torse et éjacule, à mon tour, sur sa cuisse. Nous nous asseyons tous les trois côtes à côtes, épuisés par tant d’efforts sous cette chaleur estivale.


Diffuse en direct !
Regarder son live