Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 7 641 fois
  • 34 J'aime
  • 1 Commentaire

Jeune et curieux

Chapitre 13

Gay

Sitôt dit, je sens une bite dure fouiller ma raie et appuyer sur mon trou. J’écarte mes fesses et vient à sa rencontre pour faciliter la pénétration. L’homme m’agrippe par les hanches et maintient sa pression sur mon anus qui s’ouvre assez facilement (à ma grande joie).


Son sexe entre en moi, d’un coup, m’arrachant un soupir de plaisir non dissimulé. Il est gros et dur. Il ne tarde pas à coulisser en moi, avec des mouvements de plus en plus rapides, encouragé par les autres hommes derrière moi.


Je vais me faire baiser par plusieurs mecs sur une aire d’autoroute au risque d’être vu par n’importe quel automobiliste et j’adore cette situation. L’homme s’active et me baise fort puis un autre prend sa place.


Son sexe est un peu moins gros mais il semble plus long. Je gémis comme une chienne. J’aperçois Guy qui me regarde en souriant puis une bite vient se loger dans ma bouche. Je suis empalé de part et d’autre.


L’homme est bedonnant et poilu. Son sexe sent l’urine mais je ne suis pas en position de lui refuser quoi que ce soit. Je sens sa bite gonfler dans ma bouche, elle n’est pas très grosse. Ses poils me chatouille le visage à chaque mouvement.


Mon corps est ballotté comme un sac, un autre homme demande a remplacé le deuxième qui cède sa place. Son sexe est aussi gros mais il me baise comme un sauvage. Il me claque les fesses et me tire les cheveux. Il appuie sur ma tête pour que j’avale complètement la bite de son pote.


C’en est de trop pour l’homme que je suce et il décharge son jus sur mon visage. Une quantité abondante de sperme coule sur ma joue et dans mon cou. Je reprend sa bite pour aspirer les gouttes restantes.


L’homme qui me baise récupère du sperme sur ses doigts et me les fait lécher. Les commentaires fusent. Je me fais insulter à tout va de pute, sac à foutre et j’en passe.


Une autre bite, assez grosse vient se placer dans ma bouche, sûrement celle du premier homme à m’avoir baisé, tandis qu’un autre homme réclame son tour auquel il semble ne pas encore avoir eu droit.


J’ai du mal à sucer cette bite tant elle est grosse et celui qui me baise est allongé sur moi. Il semble gros, en tous cas, il m’écrase. Je suis compressé sur le capot de la voiture. Il me baise si profondément, j’ai l’impression que son sexe grandit en moi à chacun de ses coups.


Une voiture passe, je n’ai pas la possibilité de voir si on nous a vu mais je suppose que oui, ça m’excite. A première vue, ça a dû exciter mon baiseur aussi car il jouit dans mon cul à grands coups de boutoir et en grognant bestialement dans mes oreilles.


J’adore cette sensation de chaleur quand il se vide en moi. Je me sens soumis et mon sexe durcit un peu plus encore à cet instant. Je sens le sexe de l’homme diminuer en moi puis il se retire. Il est aussitôt remplacé par un autre.


C’est sans doute le deuxième homme qui me prend maintenant. Je le reconnais grâce à la longueur de son sexe. Il me baise plus fort que la première fois et c’est bon. Je sens son ventre claquer sur mes fesses et son sexe entrer complètement en moi.


Il me demande si je suis sa pute et j’acquiesce, tant bien que mal, par des gémissements. Ma bouche étant toujours occupée par cette grosse bite. Les deux hommes s’affairent en parfaite coordination et je suis secoué de haut en bas sur le capot de la voiture.


D’un coup, les deux hommes s´arrêtent et ma bouche est libérée. L’homme qui me baise ressort son sexe et me retourne sur le capot. Je peux enfin entrevoir les visages de mes inconnus. Il y a cinq hommes et, surprise, deux femmes sont là et regardent avec, semble-t-il, beaucoup d’intérêt.


Je pense à ma copine et j’aimerais qu’elle me voit ainsi, offert et baisé comme une pute. Mes pensée sont très vite stoppées par Guy qui se penche sur moi. Il a un préservatif plein dans les mains et il le vide d’un seul coup dans ma bouche.


Je n’ai pas le temps de réagir qu’un des hommes vient se loger dans mon cul et me baise violemment en me pinçant les tétons. Ma bite dure rebondit sur mon ventre au rythme de ses va-et-vient.


Je n’ai pas le temps d’avaler le sperme de la capote avant que la grosse bite ne revienne dans ma bouche. Je me sens rempli de tous les côtés. J’avale comme je peux le sperme tout en suçant l’homme à la grosse bite. L’autre me pince toujours les tétons, c’est douloureux mais j’aime ça.


Je suis, à nouveau, besogné des deux côtés. L’homme qui me baise depuis un bon moment semble être au bout de son plaisir. Il retire son sexe puis son préservatif et m’attire pour me mettre à genou devant lui. L’homme à la grosse bite vient le rejoindre et ils sont deux à se branler devant mon visage.


Je les suce et les branle à tour de rôle. Les trois autres hommes s’approchent et se branle en nous matant. Une femme s’est, également, approchée. Elle a remonté sa jupe et ne porte pas de sous vêtements. Elle se caresse en profitant du spectacle. L’autre femme est restée en retrait mais elle n’en perd pas une miette.


Un jet de sperme vient s’écraser sur mon torse. Je m’empresse de gober la bite d’où il provient. C’est un des trois autres inconnus qui finit de jouir dans ma gorge alors que je continue à branler mes deux belles bites.


Un homme m’attrape par les cheveux et jouit, à son tour sur mon visage et ma langue. C’est celui qui me baisait il y a quelques minutes. Il m’a barbouillé le visage et il étale son jus en essuyant sa bite autour de ma bouche.


L’homme à la grosse bite s’empare de ma tête et commence à me baiser la bouche à un rythme fou. Mes yeux pleurent tellement il enfonce son membre profondément. J’entends des bruits de masturbation autour de moi. Un gémissement féminin se fait entendre et je devine une éjaculation féminine grâce à plusieurs jets chauds sur mon bras.


Un autre jet chaud coule sur mon dos et mon cul. Un des inconnus derrière moi me pisse dessus. Il est très vite imité par un deuxième qui vient se répandre sur mes cheveux. C’est à ce moment que l’homme à la grosse bite jouit de longs jets de sperme en prenant soin de se retirer assez pour me repeindre le visage avec sa semence visqueuse.


Puis un silence s’installe, je reprend mes esprits. Je suis assis dans une flaque de pisse avec le visage gluant de foutre. J’entends des bruits de moteurs et la voix de Guy qui m’ordonne d’avaler tout le sperme qui coule sur moi.


Je m’exécute avec délectation. Je me sens humilié et sali et cela m’excite encore plus. Je recueille chaque gouttes de sperme avec mes doigts et les lèche goulûment en regardant Guy. Il se tient face à moi avec son sexe en main.


Il me regarde accomplir mon soigneux nettoyage avec beaucoup de perversion dans les yeux. Il s’approche de moi et, sans prévenir, il commence à me pisser dessus. Instinctivement, j’ouvre ma bouche et son jet atterri dedans. Je ne parviens pas à tout avaler mais le si peu n’est pas vraiment désagréable.


Son jet de pisse semble interminable et je m’en délecte autant que possible. Je finis même par prendre complètement son sexe en bouche et il continue de se vider la vessie pendant encore quelques secondes.


Une fois fini, il m’aide à me relever et m’accompagne jusqu’à l’arrière de la voiture. Il ouvre le coffre et il me dit :


— Tu vas t’installer ici pour rentrer sinon tu vas me mettre de la pisse partout.


Diffuse en direct !
Regarder son live