Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 11 346 fois
  • 141 J'aime
  • 16 Commentaires

jeune hétéro se transforme en lope une fois par an

Chapitre 1

Gay

Introduction

Cette histoire vraie a commencé il y a 4 ans, lorsque j’avais alors 20 ans et que ma copine m’avait largué et que je n’arrivais plus à assouvir mes besoins sexuels. J’ai alors essayé plusieurs applications téléphones et sites. Mais tout cela se soldait inexorablement par des échecs... Jusqu’au jour où, me promenant dans Paris, je vis une enseigne pour un sauna gay. Le soir, chez moi, je regardai sur internet le site de ce sauna. Puis je fermai tout ça et sortis voir des potes.



Je ne me suis pas encore présenté et je ne doute pas que mes lecteurs tentent de m’imaginer. Je suis châtain, d’origine française,1m75 pour 68 kilos, plutôt sportif, mais pas extrêmement musclé non plus. Je me trouve plutôt mignon, mais peut-être un peu timide. C’est probablement ce qui me bloquait avec les filles. En tout cas, l’idée d’aller faire un tour dans ce sauna devenait de plus en plus grande et, une semaine plus tard, je décidai d’y faire un tour (non sans une certaine appréhension). Je ne me doutais pas alors du succès que j’allais avoir...



Le sauna


Me voilà donc devant ce sauna, j’y rentre et un homme m’accueille, me demande ma carte d’identité, me fait payer l’entrée. Il m’explique alors rapidement les règles : être nu et prendre du bon temps. Puis, il m’indique les vestiaires en me tendant une serviette. Après un passage au vestiaire, je sors nu comme un ver. Exhibant mon sexe déjà un peu gonflé par l’excitation.


Je me dirige vers le sauna directement, j’ouvre la porte et entre dans cette pièce où deux hommes sont sagement assis et deux se sucent mutuellement en 69. Un peu surpris de voir ça en vrai pour la première fois (mais un peu excité), je m’assois dans un coin vide en regardant les deux hommes se sucer et les deux hommes assis. Le premier est vraiment vieux, au moins 70 ans. Le deuxième est plus jeune, mais il doit ne pas vraiment jeûner souvent vu sa corpulence...


La porte s’ouvre une nouvelle fois et un troisième homme fait son apparition. Bien qu’ayant au moins la cinquantaine (soit plus de deux fois mon âge), il est plutôt bien conservé, grand, fort et on devine qu’il s’agit d’un ancien sportif. Il me regarde droit dans les yeux et s’assoit à ma droite. Je n’ose rien faire alors je continue de profiter de l’endroit même si je commence à avoir chaud à cause du sauna (ou bien est-ce autre chose ?).


Soudain, il se tourne vers moi et je sens sa main droite sur ma cuisse remonter jusqu’à mon entrejambe. Il me dit alors :


— Tu bandes bien dis donc, je t’excite ?

— Ouais pas mal... dis-je avec une voix presque inaudible pour éviter que les autres m’entendent. Chose complètement ridicule vu la situation.

— Tu veux me sucer ? Vas-y, elle est à toi.


Il fait alors pression sur ma nuque avec son autre main pour rapprocher mon visage et surtout ma bouche de son sexe pas encore complètement dur. Je vois alors son membre s’approcher de moi et je me dis que la sienne est beaucoup plus grosse que la mienne... je sors ma langue et entreprends de le lécher. Je fais passer ma langue de ses couilles à son gland. Après un petit moment, je le sens m’attraper la nuque encore une fois et il m’enfonce sa queue dans la bouche. Ça y est, j’ai la bite d’un homme dans ma bouche, et j’aime ça en plus. Le goût est viril, un peu âpre, mais pas désagréable du tout. Je m’efforce de faire de mon mieux et je sens sa bite gonfler dans ma bouche. Ce mélange entre le goût de ma salive mélangée à l’odeur de sa bite et sa transpiration due à l’atmosphère chaude du sauna m’émoustille de plus en plus. Mon sexe me fait mal tant je bande fort et cet air si lourd amplifie toutes les odeurs.


— Tu suces bien, t’as l’air d’une sacrée salope toi. Lèche mes boules maintenant ! M’ordonne-t-il en parlant plus fort que nécessaire pour que toute l’assemblée entende.


Je jette alors un coup d’œil dans le sauna et je vois que tout le monde nous regarde faire. Les deux hommes qui se suçaient se branlent mutuellement en nous regardant. Je me mets alors à genoux devant cet homme et lui obéis. Je gobe ses couilles l’une après l’autre, les lèche, salive dessus et j’apprécie obéir à cet inconnu. Il frotte son sexe sur mon visage. J’ai donc ses couilles dans ma bouche et sa bite sur mon visage, son gland au niveau de mon front. Quel instant humiliant et excitant à la fois !


— Viens avec moi dans les cabines, on va s’amuser un peu tous les deux.



Il se lève alors et me porte dans ses bras à la façon d’une princesse. Mon sexe est raide comme pas possible et j’ai de la bave étalée sur le visage. Il me transporte dans ses bras et on passe devant d’autres hommes ainsi que le personnel du sauna qui me regarde m’éloigner vers les cabines avec cet homme en sachant très bien ce qu’il va s’y passer...



Il pousse une porte avec son pied et me lâche sur le lit en cuir, des capotes sont posées dans une coupe accrochée au mur, juste à côté d’un distributeur de lubrifiant.


— mets-toi sur le dos petite salope !


Je m’exécute, je veux vite resucer cette bite. Il laisse la porte grande ouverte et je vois des hommes m’observer un peu plus loin, certains muets, d’autres ricanant mais je m’en fiche. Au point où j’en suis, autant leur donner du spectacle. Tandis que je me perds dans mes pensées, l’homme enfonce sa bite dans ma bouche ouverte, il me baise la bouche en lâchant de longs râles, s’enfonçant un peu plus loin dans ma bouche et même ma gorge à chaque va-et-vient. De temps en temps, il s’immobilise, sa bite au fond de ma bouche et ses couilles poilues au niveau de mes yeux. De longs filets de bave coulent sur mon visage, mon menton, mon cou et sa poigne puissante me maintient le cou en place. Il finit par jouir dans ma bouche, j’avale une partie de son sperme. C’est une première là aussi pour moi ! Le goût ne me semble pas si infect que ça, mais la quantité est impressionnante et une partie coule sur mon buste. Je suis complètement poisseux !


Il m’ordonne de bien nettoyer sa bite en parlant toujours très fort pour que tout le monde entende. Pendant que je m’exécute, il dit tout haut "Cette salope suce super bien, elle avale même" en rigolant. D’autres hommes rigolent, mais je suis toujours hypnotisé par cette bite que je nettoie le mieux possible.


L’homme me porte alors et m’emmène prendre une douche en me portant encore une fois comme si j’étais sa chose. Une fois sous la douche, il me nettoie en me caressant puis me plaque le ventre contre le mur. Je sens alors une de ses mains titiller mon anus et l’autre caresser mon sexe qui n’a pas débandé. Je jouis très vite contre le mur, tellement excité par ce qu’il vient de se passer. "A la prochaine, je viens tous les mercredis soirs petite salope", me dit-il avant de partir en me mettant une claque bien bruyante sur le cul avant de partir. Toujours un peu sonné, je me dirige vers un des bains pour me poser un peu avant de partir et sur le trajet du retour vers chez moi, je repense à ce que je viens de faire. Je ne me reconnais pas... Pourtant, j’ai déjà hâte de revenir...



Soyez indulgent pour cette première histoire, j’ai beaucoup d’autres choses à raconter, mais j’aimerais d’abord avoir quelques retours !

Diffuse en direct !
Regarder son live