Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 55 987 fois
  • 35 J'aime
  • 0 Commentaire

Jeux entre frère et soeur

Chapitre 1

Inceste

Cette histoire se passe dans ma jeunesse. Alors âgé de 16 ans à l’époque, j’étais en pleine découverte de mon corps. Je vivais avec mes parents et mes deux sœurs dans une très petite maison et pour cause, mes parents n’avaient pas les moyens de nous offrir plus que ça à ce moment-là...


Le salon était relié avec la chambre de mes parents ; seul un rideau était accroché pour faire la différence entre une pièce et l’autre, chambre dans laquelle je dormais également par manque de place. Je dormais donc dans la même chambre que mes parents. Venait ensuite la cuisine, et à la droite de celle-ci une porte donnant sur la chambre de mes sœurs. L’une était âgée de 17 ans et l’autre de 21 ans.


Nous étions très proches entre nous, et constamment en train de jouer ensemble. J’avoue avoir toujours été plus proche de celle qui avait 17 ans ; et aujourd’hui encore, nous le sommes restés.


Mon histoire débute un soir, alors que je n’arrivais pas à trouver le sommeil. Je devais aller à l’école le lendemain et mes parents étaient sortis prendre un café. Mes sœurs étant responsables de moi, elles ne m’avaient pas mis au lit très tard. Je me retournais dans mon lit sans trouver le sommeil ; alors que mes sœurs dormaient déjà, j’entendis mes parents rentrer. Je fis semblant d’être endormi (ils n’étaient pas venus vérifier).


Le temps passait et le sommeil ne venait pas ; mes parents étaient restés dans le salon... Je me demandais ce qu’ils y faisaient. Par curiosité, j’entrouvris à peine le rideau qui séparait les deux pièces et, à ma grande surprise, je pus voir ma mère au-dessus de mon père : ils étaient en train de s’embrasser, presque nus tous deux. La curiosité m’emporta, et je contemplai ce spectacle pendant quelques minutes puis, ne cherchant pas à en voir plus, je retournai dans mon lit. Cette situation m’avait tout de même excité : je finis par me masturber pour passer l’excitation qui m’avait envahi après ce spectacle... Il m’est arrivé plusieurs fois par la suite de me masturber en pensant à cela.


Un jour, alors que ma sœur de 21 ans s’en était allée faire un tour avec des amies, ma mère décida d’aller faire les courses ; je me retrouvai donc seul avec celle de 17 ans... Nous ne savions pas quoi faire pour nous occuper ; comme nous n’avions guère trop d’occupations, nous avons décidé de jouer "au papa et à la maman"... Au début, tout se passa innocemment ; nous faisions semblant de dormir, dans le lit-même de nos parents. Ensuite nous faisions semblant de nous embrasser : nous nous rapprochions de plus en plus, et nos corps se frottaient donc au gré de nos mouvements. Je commençais même à avoir chaud…


Nous nous sommes malgré tout plongés sous les couvertures pour continuer nos simulations, jusqu’au moment où ma sœur eut un regard un peu plus coquin ; les choses commençaient à devenir réellement excitantes... Sans un mot, sans réfléchir, je me glissai tout entier sous la couverture. Je me retrouvai devant la culotte de ma sœur ; j’entrepris dès lors d’y passer mes doigts. Comme ma sœur n’avait aucune réaction négative, je continuai donc mon travail.


Au bout de quelques minutes, je décidai de descendre un peu la culotte de ma sœur ; je me retrouvai face à son sexe. Je n’avais plus qu’une seule envie : y goûter, ce dont je ne me privai pas. Je passai ma langue sur sa vulve ; je prenais plaisir à ça… Cela dura de longues minutes avant que la raison ne nous ramène ; ma sœur me demanda d’arrêter et, pour cause, nos parents risquaient d’arriver à tout moment. Nous avons alors remis les quelques vêtements que nous avions enlevés et sommes partis tous deux jouer de notre côté, un peu embarrassés par la situation qui venait de se produire... Lorsque mes parents sont rentrés, nous étions deux enfants sages : ma grande sœur est une excellente "baby-sitter" !


Nous n’avons jamais été plus loin que ça ; il y eut bien quelques petits "bisous" par la suite, mais sans plus. Je n’ai jamais regretté ça : au contraire, j’aurais aimé en connaître un peu plus avec ma sœur ; mais comme nous n’en avons jamais reparlé, je ne sais pas si elle le regrette aujourd’hui ou non.


Diffuse en direct !
Regarder son live