Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 6 439 fois
  • 18 J'aime
  • 0 Commentaire

Joey et sa mère

Chapitre 3

Hétéro

Après plusieurs demandes de la part de lecteurs, j’écris la suite des aventures de Joey, tant attendue !!!

Voilà, je m’appelle Joey, ( pour les lecteurs les plus fidèles vous avez pu me connaître dans mes précedents épisodes), j’ai maintenant 18 ans, et je vis enfin seul, ma mère ayant divorcé parce que mon père était toujours parti pour voyage d’affaires. Maintenant c’est moi l’homme de la maison, et je prends mon pied régulièrement avec ma mère. Ma mère se prénomme Christine, de taille moyenne : 1.70 m, elle a une taille normale, avec quelques petites formes qui lui vont si bien et deux magnifiques seins qui me comblent, du 95 C, je les malaxe et les sucent avec soins chaque soir ! Mais revenons-en à nos moutons, ma mère a suivie une formation pour devenir infirmière depuis son divorce pour qu’on puisse vivre tous les deux, et en début d’année celle-ci à fait sa rentrée dans un établissement scolaire à 5 minutes de la maison, et oui cet établissement c’est mon lycée ( c’est un lycée technique avec très peu de filles, seulement une vingtaine sur 800 élèves)!


Ce soir Maman rentre du travail à 17h15, elle finit avant moi et quand je rentre je la trouve sur le canapé vêtue pour seul vêtement d’un string et d’un soutien gorge couleur saumon qui lui vont si bien, elle m’excite lorsqu’elle porte cet ensemble, et elle le sait.Elle vient d’effectuer sa deuxième semaine de travail.Maman me demande:

-’ Joey, tu sais que j’ai commencé à faire les visites médicales au lycée.

    *

    Ah non Maman, tu ne m’en avais pas parlé, alors c’était bien ?

    *

    Ah ça pour être bien, c’était bien, j’ai vu une vingtaine de gars nus rien que pour moi, et crois moi, j’en avais mon string trempé durant toute la journée,j’attendais que tu rentres pour que tu puisses t’en occuper...

    *

    Avec plaisir ma chérie !

    *

    Mais avant je voulais te dire que la semaine prochaine, c’est le tour de ta classe de faire la visite médicale et que tu n’y échaperas pas, d’ailleurs comme vous n’êtes que 6 dans ta section, vous viendrez tous à 8h.

    *

    Bien Maman, vivement la semaine prochaine alors!

    *

    Oui, mais en attendant j’ai ma chatte qui est toute humide, et qui attend avec impatience tes 18cm alors vient vite me rejoindre.


Je suis donc arrivé vers ma mère, j’ai retiré mon t-shirt et mon short, et je me suis retrouvé nu, j’ai retiré le string de ma mère et dégraffé son soutien gorge. J’ai commencé par embrasser tout le corps de ma mère, en commençant par le coup, derrière les oreilles, en mordillant le lobe de l’oreille, puis en descendant; sur ses côtes, son ventre, sans oublier la nuque. Je n’ai pas pu m’empeché de donner quelques petits coup de langues sur les deux beaux tétons érigés vers moi. J’ai continuer par poser mes mains sur ses deux seins, puis j’ai descendu ma bouche jusqu’à ce qu’elle soit en face de cette petite chatte rasée, ma mère avait déjà les yeux clos et je voyais ça respiration s’accélérer.Puis j’ai approcher ma langue d’un petite fente dégoulinante d’un liquide blanchatre que j’aime tant,ensuite le bout de ma lanque c’est approché de son bourgeon ultar-sensible qui commençait à bien sortir de sa carapace de peau si fine, et j’ai titiller du bout de ma langue,son clitoris, avant de l’aspirer délicatement dans ma bouche et de passer ma langue rapidement dessus et en tournant autour.Là ma mère gémissait et des ondes de plaisir commençait à la parcourir, son corps bougeait au rythme de ses gémissement, puis j’ai arrêter cette agréable torture, et j’ai introduit tout doucement ma verge dans son vagin détrempé, tout est rentré d’un coup, ma mère était toujours sur le canapé, assise, mais maintenant elle m’enserrait la taille de ses jambes et se caressait les seins avec ses deux mains.Quelques minutes passèrent puis je me retirais, ma mère se mit debout, se tourna et se pencha en avant en prenant appui sur le dessus du canapé, je la pénetrai tout en douceur et encore plus profondement que juste avant, ma mère ne mit pas longtemps à avoir son orgasme, tant elle était excitée, mais n’ayant toujours pas joui, je décida de pénétrer ma mère par son anus, que je commença à préparer avec un doigt puis deux, ma mère se tortillait de plaisir , et je ne mis pas longtemps à positionner le glan de ma bite sur son cul, le glan rentra sans difficulté, puis centimètre par centimètre,son cul avala ma bie entière, c’était tout chaud, tout serré, c’était très agréable, je découvrais enfin pour la première fois la sodomie, ma mère n’en pouvait plus de mes aller et venus au plus profond d’elle et elle eut un deuxième orgasme qui l’acheva, au même moment ( dès qu’elle jouit en fait ), je lacha toute ma semance au plus profond d’elle. J’étais épuisé par ce moment de plaisir partagé. Une fois remis de nos émotions, ma mère me fit part d’un fantasme, elle aimerait se faire prendre par 6 mecs en même temps, et pensait, lors de la visite médicale, faire un examen groupé, tout le monde rentrerai en même temps dans sa salle d’exemen, et chacun se déshabillerai et prendrai au fur et à mesure ma mère, sur sa table d’examen.Je lui ai dit que j’aillais réfléchir, car elle me demandait si j’étais d’accord. Plus le temps passait et plus j’y pensais, ça m’excitait de voir ma mère être prit les uns après les autres en file indienne,j’acceptais donc, à une seule condition, c’est que je soit le seul à pouvoir jouir en elle sans protection, ma mère accepta donc.

Le week-end passa, j’étais tout excité à l’idée de ce qui allait se passer le lendemain, et ma mère n’en pouvait plus d’attendre ce moment qu’elle atendait depuis très longtemps!


Le Lundi matin à 9h05 la section (les 6 élèves) arrivâmes à l’infirmerie, on rentra tous dans sa salle d’examen et ma mère nous exposa ces projets : j’ai fermé l’infirmerie ce matin, on ne sera pas dérangé, votre prof de mécanique que vous deviez avoir de 9h à 12h est asbsent ça nous laisse donc 4h pour la visite médicale.Voilà j’ai un fantasme c’est de me faire baiser par plusieur mecs, et quoi de mieux que de prendre 6 ados vigoureux comme vous !


    *

    Déshabillez vous tous, toi aussi Joey ! Pour que vous puissiez me baiser il vous faut respecter trois règles, la première c’est de me faire jouir, la deuxième c’est de ne pas me baiser sans capote, d’ailleurs il y en a une boite de 100 sur la petite tablette à gauche,il devrait y en avoir assez,et la troisième règle c’est de vider votre sperme contenu dans votre préservatif dans la carafe qui se trouve également sur la tablette. Est-ce que c’est bien clair ?


Chaque élève acquiessa, et la file indienne commença, ma mère voulait que je sois le dernier pour voir tous mes camarades passer sur ma mère.

Le premier élève arriva, et introduit son membre dans le vagin de ma mère, mais il était tellement excité qu’il ne tarda pas à jouir, le deuxième mit les jambes de ma mère sur les étriers de la table d’examen, et laboura ma mère jusqu’à ce qu’elle jouisse, là il alla consciensieusement vider son sperme dans la carafe, le troisième candidat arriva, ’ un étalon ’ comme appelle ça ma mère, elle en avait toujours rever et il y en a avait un dans le lot des 6 élèves, il s’enfonça au plus profond d’elle et la lima pendant un bon quart d’heure, et se retira juste avant de jouir et se vida complètement de sa semance au dessus de la carafe, il y avait là une bonne quantité de sperme déjà !

Le quatrième candidat arriva et voulait juste se faire sucer (avec protection) par ma mère, celle-ci accpeta, pendant que le cinquième élève la prendrait en levrette, la mère hurla de plaisir, et une fois que ses deux partenaires du moment ai joui, ils se vidèrent de leur sperme au dessus de la carafe, il ne restait plus que moi, je voulais prendre ma mère et jouir dedans; ma mère voulait que je la prenne avec les pieds dans ses étriers, ce fut fait, je lima ma mère pendant une bonne vigtaine de minutes, elle connu 3 orgasmes (sûement lié à son état d’excitation, je ne l’avais jamais vu comme ça, au paravant), tout en lui malaxant ses deux gros seins et en pinçant entre mon index et mon majeur, ses gros tétons, puis après cette vingtaine de minutes, je vida ma semance dans le vagin de ma mère qui fut secouée par un violent orgasme. Elle mit plusieurs minutes avant de retrouver ces esprits, et là elle s’empressa de se diriger vers la carafe de sperme, et la bu en s’y prenant à 2 reprises tellement, il y en avait.Ma mère donna quartier libre aux élèves qui étaient satisfait de leur visite médicale inoubliable. Quant à moi je fus heureux de pouvoir réaliser ce fantasme de voir ma mère prises par des hommes devant moi. Depuis je continue de baiser ma mère tous les jours, mais maintenant nous vivons nus chez nous et nous faisons l’amour n’importe quand, n’importe où, mais ceci est une autre histoire...


Je ne suis plus très motivé pour écrire, ça me prend beaucoup de temps, je ne ré-écrirai que si des lecteurs se masnifestent au près de moi, joey76600@caramail.com ( à bon entendeur ... )


J’attends toujours des témoignages de femmes mures ( trop peu nombreuses ! ) qui auraient vécue des relation semblables.

Pour toute remarque ou suggestion, merci d’écrire à l’adresse suivante : joey76600@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live