Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 997 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Le journal intime de Lili

Chapitre 5

Hétéro

Mercredi 15 Avril 2009


J’ai vu Laurent hier soir. Nous nous sommes rejoins a une terrasse de café. Nous avons bu un verre puis deux puis 3....On ressemble a un couple tout simple, on se faisait passer pour le couple totalement basique ...

Nous parlons beaucoup Laurent et moi, c’est fou tout ce qu’on peut se dire en une soirée...Tout ce qu’on se raconte en une soirée ce n’est même pas tout ce que je peux dire a mon mec en 6 mois...C’est abusé...

Après le repas, il m’a rejoint dans ma chambre, de manière à ce que je ne sois pas calculée par le concierge, et qu’il ne paye pas une chambre simple au lieu d’une double...

Il m’a regardé assise sur le lit, je lui ai montré différentes tenues que j’avais acheté récemment....Il me dévorait des yeux lorsque je les mettais. Ensuite il m’a couché sur le lit et a commencé à m’embrasser délicatement, comme s’il était en admiration devant mon visage.. Sa main droite effleurait mes seins, il a ensuite déposé ses lèvres humides le long de mon cou, en descendant progressivement sur mes seins, tout en touchant des deux mains mon entre jambe...

Il a léché mon buste et est descendu progressivement sur mon sexe...

Il était doux dans ses mouvements mais il tremblait, il avait certaines hésitations . Il avait peur de mal faire...Il était brulant d’excitation il bandait extrêmement dur...

Son corps présentait de petits points de chairs de poule, son souffle était rapide...

Il disait "mais que tu es belle...", j’étais excitée mais sans plus... Nous avons fait l’amour et après nous avons baisé, je voulais que ce soit fort... Il a explosé et a gémit de plaisir.

Il avait envie de continuer, il se frottait a moi, son sexe était mou au début, puis il durcissait après ...

Mon corps était humide, il en jouait, en faisant glisser son doigt le long de mon dos et le long de mes fesses .

Il s’amusait avec mon corps en enfonçant doucement un doigts puis deux dans mon vagin, je brulais, mais ma journée de travail m’avait anéantie...

Nous nous sommes endormis peu a peu. Le lendemain a 6h un simple au revoir et à bientôt peut être, je ne voulais pas plus venant de sa part.

Il allait retrouver sa femme et ses deux enfants. Je filais sous la douche pour me préparer à aller travailler.

Diffuse en direct !
Regarder son live