Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 1 257 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Le journal intime de Lili

Chapitre 10

Hétéro

Le 6 Juin 2009


Roger ne m’a pas fait l’amour depuis des semaines, lorsque je viens vers lui, il se recroqueville et prétexte la fatigue, je le laisse dans son coin.

Luc veut m’embaucher comme commercial sur Paris pour vendre son concept de maison contemporaine. J’attends qu’il me relance.

Katia veut que je vienne vivre en Ukraine elle a crée sa propre boite de designer. J’y songe.

Mon vrai père que j’ai retrouvé, veux que je le rejoigne a Dakar pour promouvoir un développement, il vient d’acheter un complexe d’hôtel.

Alex n’arrête pas de me contacter par mail de Nouvelle Calédonie. Ça ne fonctionne pas avec sa copine. Il veux s’installer en Australie et que je le rejoigne. Il est fou !

Tous cet argent qui navigue autour de moi, je n’en peux plus et moi qui galère avec mon petit taff! J’ai envie de gagner plus, je n’arrive pas a m’en sortir. Heureusement que j’ai la Cam...Qui me rapporte un peu.



Le 7 Juin 2009


Je surf sur internet et admire quelques photos de nues de femmes.

Elles me plaisent, je les trouvent sensuelles, excitantes, mises en valeur, non vulgaires.

Il me vient l’idée d’en faire et de les offrir a Roger pour son anniversaire. Peut être qu’il prendra conscience de certaine choses...

Je vais voir un photographe prés de mon boulot et demande le prix à payer pour quelques photos! C’est hors de prix, c’est pas possible...

Je me souviens alors il y a 1 an avoir contacté un photographe dont les cliches m’avait beaucoup plus.

Je le retrouve sur le net et le contacte.

A une terrasse de café nous discutons de son parcours et moi du miens de vouloir poser. Les conditions sont établies, il a besoin d’un modèle photo et moi de quelques photos. Il a apporté des cliches qu’il me montre discrètement. Je suis amoureuse de la manière dont elles sont prises. Je suis en admiration. Elles me donnent envie.

La séance est prévu la semaine d’après.



Le 14 Juin 2009


Nous nous donnons rendez vous pour une première approche chez lui.

Les photos sont jolies, limpides.

Il est discret et n’arrête pas de canarder avec son appareil.

Son appartement est typique parisien, nous faisons des photos en sous vêtements, puis nue, ce que je voulais : des choses un peu sensuelles et tristes a la fois en clair obscur sur fond blanc...

Il m’observe, je ne sais pas comment me mettre, je suis gênée et à la fois étonnée de son silence.

Il ne pose jamais la main sur moi, mais explique à 2 mètres quelle position je peux adopter.

Je l’écoute, je l’observe, j’éclate de rire des fois, chose qui ne m’était pas arrivée depuis longtemps.

Nous décidons d’essayer de faire des photos en extérieur.

J’ai envie de me surprendre et de le surprendre a la fois, j’ai en tête des endroits qui m’inspirent.

Nous nous retrouvons dans un parking de la capitale .

Malgré les odeurs pestilentielles, l’endroit est terriblement chaleureux, sans doute parce qu’il est là et me sourit.

Je fais des poses en robe près de cette voiture et peu a peu je me déshabille. Nous faisons attention aux cameras. Et j’adore...Je prends un malin plaisir, l’adrénaline monte en moi, je suis hyper excitée à l’idée de me dénuder dans un lieu public .

Il sent mon excitation et je la lui transmets...

Après 2h de photos il me propose une chambre d’hôtel.

J’ai peur, je suis gênée, que vas t’il se passer dans cette chambre ?

J’accepte, comment ne pas accepter, moi qui ai fait des pires délires que ça ?

Cette chambre est dans un style baroque chaleureux.

Rouge pourpre velours, moquette au sol, il y a une grande fenêtre donnant sur une cour, je m’amuse nue à la fenêtre, je me dénude.

Je prends des positions comme si j’etais une femme seule et excitée à mort... Il ne dit rien, il sourit et photographie.

Quand je lui demande si ça va il dis que oui. Je m’étonne un peu moi même. Mais je suis excitée. Alors qu’il ne faut pas, Il est marié et sa femme enceinte.

Moi j’ai quelqu’un, et de toute façon j’ai décidé de me calmer, que ces photos seraient un échappatoire, un moyen de me lâcher autrement que de tromper Roger.

Je décide de prendre une douche pour me rafraichir et surtout me calmer.

La séance est finie. Je rentre chez moi...



Le 15 Juin 2009


Je n’arrête pas de penser à ces photos, elles me plaisent je les trouve entières, pleines de secret .

Je repense au parking qui m’a tant excité...

Nous avons rendez vous cette fois dans des endroits hallucinants, il est 5h du matin, rendez vous à St Michel, on va essayer de faire du nue en rue.

C’est pas gagné.

Première tentative échouée. Pris en flagrant délit d’exhibitionnisme par les motards CRS.

Du coup ça nous a refroidit, on s’est penché sur autre chose : Les sexshops, les bars, les bancs .

Nous avons beaucoup parlé finalement, il a pris moins de clichés que la dernière fois . Mais nous avons ris.

Après 4h de marche à pied .Il me propose d’aller chez lui, sa femme étant en repos chez sa mère. J’accepte.

Nous voilà chez lui, des flashs de notre après midi pleins la tete.

Nous avons pris des photos sympas et soft pour commencer, puis une idée traversa l’esprit de Jack.

Le yaourt ! il n’avait pas de chantilly ni de mousse à raser.

Le yaourt sur tout le corps, couvrir mon corps de yaourt !

La séance photo commence ...

Diffuse en direct !
Regarder son live