Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 463 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma journée

Chapitre 1

Divers

J?attendais une visite de travail d?une grande dame de la société civile et de forte personnalité politique, de passage dans la région, nous devons nous rencontrer dans un hôtel de la ville de première classe 4 étoiles, mon téléphone sonne et me voilà convoquer par cette dernière dans son hôtel à une heure fixée, avec déjeuner à l?entrevue et travail par la suite, j?arrive, mon hôte n?était pas encore descendu au salon d?attente pour me faire monter ou choisir le lieux de notre entretien, le réceptionniste l?avise qu?une personne de la WW l?attend à la salle d?attente, quelques minutes plus tard, alors que j?étais absorbé par les informations à la TV, je sens une odeur de parfum dame très fort qui vient de dernière, ne voulant pas me retourner pour faire semblant que cela est naturelle, une dame la quarantaine me dit bonjour, je me lève, lui serre la main, les présentations faites, on choisi ensemble un coin reculé dans la salle pour nous asseoir et évaluer nos connaissances avant de prendre le déjeuner qui devra être précéder par une tasse de café, aussitôt que nous étions assis, en la regardant à première vue, cette dame, elle doit être heureuse dans son foyer, avec un mari à la place d?un bon mari, des enfants peut être deux, une situation financière très stable avec souvent un surplus dans la vie, elle est très belle, très souriante, son maquillage ce matin était simple, elle croise les doigts les décroissent à chaque instant qu?elle m?expliquer des choses dans le travail, je regarde son cou, mes yeux descendent un peu sur son décolleté qui laissait apparaître le dessus de ses seins plus ou moins pointu, elle ne portait pas de soutient gorge, ses yeux brillait la joie de vivre la responsabilité qui l?incombe en tant que femme, elle était habillé d?un tailleur de première classe sa jupe n?était pas trop courte à la limite, j?ai observé son derrière au moment qu?elle se déplacer entre la salle d?attente et notre place je me suis mis un peu en retard pour voir cette paires de fesses, de très joli jambe d?une femme qui s?entretient bien, après le déjeuner mon ôte et moi devons passés aux choses sérieuses, le travail de notre rencontre, souvent nos pieds se touchent sous la table on s?excusent, je cherché à lui fixer dans les yeux pour capter son attention, elle fuyait du regard, d?elle se dégage une odeur de parfum de femme mélanger au autres parfums de la salle, j?avais constaté qu?elle avait une dent de moins coté molaire et bien blanche, en donnant des explications sur le plan de travail nos mains se toucher de plus en plus, à chaque fois une chose forte me passer par la tête, je prenais sa main pour lui montrer une position en utilisant tout son avant bras, là nos regard se croise pendant au moins trente secondes, le temps que je lui demande pardon, que c?était la démonstration tout simplement, elle me répondit que c?est pas grave et qu?elle n?était pas gêner du tout, me mettant derrière elle toujours dans la démonstration, je pouvais l?orner dans ses seins pour voir qu?en dessous de son tailleur elle portait un tee-shirt blanc avec une dentelle au tour, à chaque fois il se passer une lueur dans nos yeux complice d?une chose que nous essayons d?oublier en concentrant nos force sur le travail qui nous lies maintenant, elle me dit qu?elle est fatigué après 3 heures de travail et que nous avons presque finit, la rédaction elle s?en charge une fois sur place et qu?elle veut monté dans sa chambre pour se reposer, je lui propose de l?accompagner jusqu’à l?ascenseur, à l?ascenseur, elle me propose un verre dans sa loge au 3éme, j?accepte avec plaisir de prendre ce verre, une fois dans sa chambre, elle était plus détendu, elle sert ce verre et s?assoit sur le lit, moi sur le canapé, elle parlait et à chaque moment elle croisé et croiser ses jambes, ce qui me permis de constater que ma collègue portait un slip rouge, moi j?écarté de plus en plus mes jambes en me glissant du canapé vers le bas pour mieux voir son entre jambes, je lui demande est ce qu?elle est marié, elle dit oui que son mari voyage beaucoup comme elle, les enfants elle a en deux garçon et fille 6 et 9 ans, pendant ce temps je fixé mon regard sur elle, pour la dire qu?elle ne m?était pas indifférente et qu?une fin d?après midi ne me générai pas avec elle, elle se lève se dirige vers la fenêtre, je la suis et me serre derrière ses fesses, ma tête au dessus de son épaule, elle se retourne nos yeux se croisent, elle me dit, mais va y, sans me prier pour une deuxième fois, je la serre dans mes bras, mes lèvres se posent sur son front, et ma langue commence à toucher ses joues, je la pousse vers le lit, elle suit le mouvement de mes déplacements et s?assied sur le lit , je m?assoit à coté ma langue se pose sur ses joues, en même temps que ma main la pousse vers l?arrière pour la coucher, nos bouches s?entremêlent, ma main droite lui caresse les seins, en passant sur le tissu et descendant vers son bas ventre, vers ses cuisses des deux cotés avant de revenir pour rentrer sous son tailleur ou elle portait un tee-shirt en nylon avec des dentelles au rebord, je ressors ma main pour lui déboutonner le tailleur et me saisir correctement de ses seins fermes, nous continuons toujours à nous embrasser, je passe ma langue sur son cou, et entre ses seins avant que ma main cherche à dégrafer sa jupe, vite fait elle disait aaaaaaaaaahh, aaaaaaaaah, aïïïeeee, aïïïeeee, sa jupe était sur ses pieds, ma main parcouru le dessus de sa chatte, et rentre dans sa culotte pour envelopper dans la paume de ma main le volume de sa chatte, en y pénétrant un doigt, elle mouille, je retire son slip rouge en forme de BIKINI, m?agenouille au sol entre ses jambes et commence à lui lécher la chatte d?une façon sans précédant, elle criait ouiiiiiiiiiiiii, ouiiiiiiiiiiiiiiii, ouiiiiiiiiiiiiiiii, je n?arrête pas tout de suite avant de la faire jouir et de boire son liquide, pendant ce temps ma main gauche ouvrait, ma ceinture, ma braguette descendez mon caleçon, elle se tortiller sur le lit, je remonte doucement, elle ouvre ses jambes et avec ma membrane bien tendu je la pénètre, elle ouvre les yeux et les refermes aussitôt, je retire ma veste et mon tee-shirt pour me courber sur elle, remonte son satin blanc jusqu?au dessus des seins et avale les tétons de chaque seins, sans faire de va et vient je reste immobile un instant dans son vagin, le temps qu?elle réalise ce qui lui arrive, je cherche son regard mais elle avait les yeux fermés, je l?embrasse, elle réagit timidement, je commence à la pilonner avec ardeur et détermination, j?entendais mes testicule qui lui cogner sur ses fesses, mon excitation se faisait de plus en plus forte, elle se tortille sur le lit en jetant les mains de droite à gauche, les dents serrées, elle ouvre le yeux et me dit, tu comprend ce que je veux dire, je dis oui, je retire ma bite de son vagin et éjacule entre ses cuisses, me couche sur sa poitrine, elle caresse mes cheveux, sourit et me dit merci, c?est gentil de m?avoir fait jouir j?en avais besoin de toute les façons, nous femmes quand on travaillent on n?oublient souvent l?amour et le plaisir, à leur place nous mettons le caractère et l?abstinence envers nos partenaire masculin, et pourtant sans amour cette vie ne serait que perte et regret, l?argent, la voiture, les voyages, l?or, le diamant, les châteaux, les plus grand palace du monde, rien ne peut remplacer le sexe d?un homme dans le vagin d?une femme, ce plaisir est irremplaçable, jouir est l?extrême plaisir chez un individu humain, et même chez l?animal, le sexe ou la jouissance est l?extrême plaisir, j?écouté ce joli discours en disant que celle là avait besoin de sexe, je me glisse à coté sur le lit et lui demande c?est quant la dernière fois avec son mari, elle me dit qu?il y?a presque un mois de cela qu?elle est en voyage d?affaire et que c?est pour la première fois qu?elle triche avec un étranger surtout un Africain, elle ne croyait jamais que les hommes de couleur pouvaient satisfaire une femme comme je viens de le faire, elle pose sa tête sur ma poitrine, sa main gauche caressé mes testicules ,en appuyant mon sexe avec un genre de branlette timide, elle descend sa tête vers ma verge en faisant presque un 69, ma main se pose entre ses cuisses et elle englouti ma bite dans sa bouche pour me faire une pipe, j?introduit deux doigts dans sa chatte très mouillés, avec le pouce je titillais son clitoris, sa chevelure m?empêcher de voir les mouvement de sa bouche, elle se cabre le cul lorsque j?essaie d?introduire un doigt, elle me sucé de plus en plus fort, mon engin reprenait de la forme, je tire ses fesses vers mon visage pour lui faire un 69 complet, elle s?approche, fait passé sa jambe de l?autre coté de ma tête pour m?offrir sa chatte au complet, je m?agrippe sur sa croupe pour soulever ma tête et faire rentrer ma langue dans sa chatte, je sentais sa mouille couler petit à petit dans ma bouche, j?avalai tout en la suçant, elle relevé sa tête jetant sa chevelure dernière et pousser des cries de joies ouiiiiiiiii, ouiiiiiiiiiiiiiiii, aaaaaaaaaaaah, aaaaaaaaaaaaaaah, ouiiiiiiiiiiii, elle reprenait sa pipe, mon sexe était devenu très dure, elle s?avance et s?assoit dessus, je voyais son dos très tendu, s?appuyant sur mes genoux elle commence un pilonnage fessier soutenu avec chaque tour de 10 pilons un petit repos en se tordant les fesses sur mes testicules, mes mains caressés son dos, descendez au niveau des fesses et tenait les deux croupes, je soulève ses fesses, introduit un doigt dans son cul et essaie de la sodomiser, elle retourne sa tête me regarde, retire ma bite de sa chatte et l?introduit directement dans son trou de cul en s?asseyant dessus, mon engin rentré dans sa totalité dans son cul, elle prend ses reins des deux mains et elle dit, ça fait mal très mal, je la demande de faire des va et vient, elle dit qu?elle ne peut pas, je sentais mon foutre arrivé, provoquer par la chaleur de son cul, je la couche sur le ventre, ouvre ses fesses, en voyant son raie aussi propre qu?impossible, je m?agrippe sur ses épaules pour entamer un va et vient c?était trop tard, je décharge tout dans son cul, et je restai coucher sur le dos, ma bouche juste à son oreille droite, je lui dit bravo madame, je n?oublierai jamais ce moment avec toi, tu est vraiment une grande dame que je dois du respect, si je pouvais te suivre dans ton pays je le ferai, mais tu vois, et je sais que tu aimerai souvent des moment comme cela, mais je garde le secret pour moi et pour toi, je la voit sourire à travers ses joues, elle me dit moi aussi je garderai le secret, et pour te dire je reviendrais dans ton pays la prochaine fois rien que pour toi et dans trois mois, je te le promet chef, je retire ma bite de son cul et me dirige vers la douche, prend un bain et m?assoit sur le lit en face de la douche, elle enlève son tee ? shirt qui rester, rentre nue pour se doucher, je tire le rideau pour la voir se frotter le corps avec du savon, quelle belle forme, une chatte bien raser sous forme d?un c?ur, elle finit porte une autre tenue, se parfume, on s?embrasse longuement, elle me dit je t?aime et je reviendrai pour toi c?est promit, elle doit prendre l?avion vers 1 heure du matin, je me rend à l?aéroport pour la voir une dernière fois, on se voit à travers les vitres, elle me fixe pendant 2 bonne minutes et laisse tomber des gouttes de l?arme sur ses joues, elle m?appelle au téléphone une fois arrivé chez lui et depuis lors on se téléphone, en attendant la prochaine visite.


Bill


Diffuse en direct !
Regarder son live