Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Lue 36 814 fois
  • 143 J'aime
  • 0 Commentaire

julie

Chapitre 1

Zoophilie

Bonjour.

Je me présente, je m’appelle Julie, j’ai 35ans, mariée depuis 15 ans et une fille que j’ai eue à l’âge de 21 ans, nous habitons une grande maison bourgeoise.

Mon mari et moi nous nous entendons plus, je veux divorcer mais lui ne veut pas, c’est plus pour une histoire d’argent que de sentiments.

Un jour, je décidais d’accélérer les choses, sachant qu’il n’aimait pas les animaux, j’entrepris de prendre un chien à la maison.

Au matin, je me rendis au refuge, je le voulais pas très beau (pour que mon mari comprenne bien que j’en ai fait exprès).

Mon choix se porta sur un chien croisé rottweiler-boxer, vraiment laid mais d’un regard d’une extrême douceur.

Une fois à la maison, mon idée porta ses fruits, quelques jours plus tard mon mari me quitta, j’étais enfin libre.

Toutefois je gardais quant même le chien, j’avais pitié de lui, des semaines s’écoulèrent sans aucune surprise, le seul reproche c’est qu’il bave par moment.

Et un jour, mon chien était nerveux, il ne tenait pas en place, je le conduisais au véto, j’appris qu’il avait des besoins sexuels, il lui prescrit des cachets pour le calmer.

Le propriétaire de la maison à côté de la notre possédait une chienne, qu’il laissait en permanence dans le jardin, mon idée était au lieu de lui donner les cachets, de lui offrir cette chienne, je fis donc un trou dans le grillage pour permettre à la chienne de venir chez nous, elle était en chasse, sentant le mâle, elle ne mit pas longtemps à être dans notre cour.

Je la fis entrer dans la maison, mon chien était comme fou, prévoyant quelques salissures et que seule la cuisine était carrelée, ça devait donc se passer dans la cuisine.

Je m ’assis sur une chaise et j’attendis la réaction de mon chien.

Très rapidement, mon chien eut une érection, je n’avais pas vu de bite depuis des mois et je n’aurais jamais pensé que la prochaine que je verrais serait celle d’un chien.

Je me surpris à mater ce couple de chiens, sa bite plutôt de bonne taille pénétrait la chienne, par moment mon chien me regardait avec ses yeux si doux, comme fascinée par le spectacle je ne le quittais pas des yeux, une fois terminé, je reconduisais la chienne derrière le grillage.

La même scène se produit toute la semaine, je sentis un changement en moi, mon comportement avec mon chien devenait plus câlin.

Sur le net j’essayais d’en savoir plus sur les chiens, et évidemment quand on fait ce genre de recherche sur le net, on tombe entre autre sur des images zoophiles.

C’est la première fois que je voyais ce genre d’images, ma curiosité me poussa à télécharger des films qui étaient disponibles.

Et un soir, j’étais assise sur le divan près à visionner un de ces films, mon chien comme à son habitude s’allongea près de moi, sa tête sur mes cuisses, le film commença, le titre « caledonian lailas ».

Qu’elle ne fut pas ma surprise, cette fille à l’écran me ressemblait trait pour trait, des frissons me parcouraient le corps, je voyais cette fille sucer son chien et je m’identifiais à elle, moi une femme respectable, j’avais des pensées zoophiles.

J’étais très excitée, je mouillais abondamment, mon chien qui avait sa tête sur mes cuisses devait dormir, et sa bave coulait sur ma cuisse, d’ordinaire je l’aurais chassé, mais je n’en fis rien, bien au contraire, j’étalais sa bave sur ma cuisse, à l’écran la fille avala quelques gouttes de sperme que son chien lâcha, cette action perverse m’incita à goûter également mon chien.

Je commençais donc par lécher mes doigts qui étaient couvert de bave, (ce n’était pas mauvais) rien de particulier mis à part la perversité de ce geste qui accentua mon excitation, doucement ma main caressa son corps, progressivement je descendais jusqu’à son fourreau.

J’observais le chien, il ne bougeait pas, mais avait ouvert les yeux, me regardant comme pour approuver mon geste (enfin je crois), tout en regardant cette fille à l’écran se délecter du sperme de son chien, moi, d’une main, j’allais chercher directement dans sa gueule la bave qui en s’écoulait pour ensuite lécher mes doigts et de l’autre main je caressais sa bite, m’aventurant délicatement sur ses couilles qu’il avait bien grosses.

N’ayant aucune expérience, mis à part visuelle, j’entrepris d’aller quand même plus loin, mais j’avais un peu peur de sa réaction, très doucement je me penchais vers son sexe langue tendue, j’avais une très forte envie de faire comme cette fille à l’écran, le sucer, mais sa bite était toujours cachée.

Pensant qu’il fallait faire comme pour un homme afin d’obtenir une érection, je commençais par lui lécher les couilles, j’étais comme folle, comme lui, maintenant je bavais sur ses couilles, tremblante, je léchais à grands coups de langue, qu’il était gentil, il ne bougeait pas, sachant que c’était pour mon plus grand plaisir, il se laissait faire docilement, malgré sa laideur j’en étais devenue amoureuse.

Diffuse en direct !
Regarder son live