Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 937 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Julie ma nièce

Chapitre 4

Hétéro

Le retour à la maison se fait calmement, Julie a posée sa tête sur mon épaule et regarde la route tout en souriant.


— Tu vas bien, ma chérie ?


— J?aime quand tu m?appelles ? ma chérie ?, oui je vais bien, je suis comblée, je ne réalise pas encore ce qu?il m?arrive, c?était tellement fort ce que j?ai vécu avec Aude et ensuite quand tu as joui, que je n?arrive pas encore à redescendre sur terre


Julie m?embrasse dans le coup et glisse sa main dans ma chemise, elle caresse mon torse et mon ventre d?une main légère


Nous arrivons à la maison, je gare la voiture et invite Julie à descendre, elle s?étire et m?entoure de ses bras.


— Reste encore un peu avec moi, je suis bien, j?ai pas envie de bouger, embrasse moi


Je pose mes lèvres sur les siennes et nous échangeons un doux baisé, qui devient rapidement très profond et plein d?Amour


— Allons viens, je suis mal dans cette voiture.


Nous rentrons dans la maison et Julie se laisse tomber sur le canapé du salon, continuant son rêve, rapidement elle ferme les yeux et s?endors.


Je profite de son sommeil pour préparer rapidement une salade, sortir une bonne bouteille de vin de la cave et préparer un beau plateau de fromage, après le bon repas de ce midi, un peu de nourriture simple nous fera le plus grand bien.

Je dresse la table sur la terrasse, je range un peu le désordre qui s?y trouve et vais voir si Julie a ouvert un ?il.

Elle dort toujours sur le canapé un sourie éclaire son visage. Qu?elle est belle, sa jambe droite et posée sur le bord du canapé et me laisse entrevoir son sexe, peu poilu, bombé, séparé par ses lèvres bien fermée qui forment une ligne parfaite partant de son mont de vénus pour aller se perdre entre ses fesses.

Je parcours des yeux son corps et le trouve de plus en plus beau, sa peau bronzée lui donne un ton de pèche, dorée, douce, chaude. Sa peau blanche à l?emplacement de son sexe rehausse sa beauté.

Perdu dans la contemplation de Julie je ne l?ai pas vue ouvrir un ?il, elle referme ses jambes brutalement et me dis


— Mais alors on joue les voyeurs ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


— Oh ! Julie je t?ai réveillée, excuse moi. Je te regardai dormir et admirais ton corps, tu es si belle.


— Merci, c?est gentil?. j?ai dormi longtemps ?


— Non juste une heure, tu ne veux pas prendre un bain avec moi ?


— Oh oui, allons prendre un bon bain chaud, cela nous fera du bien, enfin moi j?en ai besoin.


En quittant le salon, le téléphone sonne, je décroche en passant.


— Allo?


— Allo, tonton, c?est Carine, tu vas bien ?


— Oh Carine, oui je vais bien et toi ?


— Pas terrible, les parents sont partis pour trois jours et je suis seule, je ne fais rien de la journée, je tourne en rond. Tu n?aurais pas vue Julie par hasard ?


— Si, elle est à coté de moi, tu veux lui parler ?


— Oui s?il te plait, bisous tonton,


— Je t?embrasse Carine.


Je passe le combiné à Julie et me dirige vers la salle de bain pour préparer le bain, j?entends de loin Julie parler avec sa s?ur.


— Allo, Carine, c?est Julie t?es où ?


— ?.


— A bon mais je ne savait pas, pour trois jours, mais t?es seule alors


— ?.


— Moi ? Je suis passé voir tonton Marc et on a passé la journée ensemble, on a mangé au restaurant, c?était super


— ?.


— Je ne sais pas, tu veux que je lui demande ?


— ?


— Attends il n?est pas la je vais voir


Julie me retrouve dans la salle de bain.


— Carine est seule pour trois jours, ça t?embête si elle vient nous rejoindre ?


— Non, bien sur, mais, j?avais envie d?être seul avec toi,


— Moi aussi mais je peux pas la laisser toute seule, j?ai peur qu?elle fasse des bêtises


— Bon, c?est d?accord dis lui de venir, nous irons la prendre au train de demain matin il arrive vers 9h30 je crois


— Merci Marc, t?es un amour,


Julie repartie je fini de faire couler le bain, y met des sels relaxants, me déshabille et me glisse dans l?eau.


La température est idéale, je me détends doucement. J?ai posé ma tête sur un cousin et ferme les yeux en repensant à toute celle folle journée, mon amour naissant pour Julie me trouble et cela provoque chez moi un début d?érection.

Je n?ai pas entendu Julie arrivée, elle se glisse, nue dans le bain et me fait face.


— Je ne t?ai pas entendu, alors c?est bon tu as réglé les détails avec Carine ?


— Oui elle appel les parents et prend le train de nuit, elle sera la demain matin. J?espère que cela ne t?embête pas trop, moi aussi j?ai envie d?être seule avec toi, mais je ne pouvais pas la laisser seule, tu ne m?en veux pas ?


— Non, tu as bien fait, plus on est de fou plus on ris, non ?


— Hé ! Ne vas pas faire de bêtise avec Carine, elle n?est plus vierge, d?accord mais ce n?est pas une raison pour la dévergonder.


— Mais je n?ai rien dis dans ce sens, et si c?est elle qui veut me faire un câlin, je ne pourrais pas le lui refuser, non ?


— Mais pas du tout, c?est moi qui te ferai des câlins, et attention je suis jalouse.


— Tu es jalouse, mais tu ne serais pas amoureuse par hasard ?


— Oh si je t?aime, depuis trop longtemps déjà?


Julie se déplace et viens mettre son dos contre ma poitrine, je la couvre des mes bras. Sa tête repose sur mon épaule et je peux lui plaquer des baisés dans le coup et sur son doux visage


— Mon amour embrasse moi, me glisse à l?oreille Julie


Nos bouches se trouvent et un long baisé nous unis.

Julie se retourne légèrement et m?enlace, glissant une jambe entre les miennes.

Mon sexe qui est tendu frotte sur son ventre, la main de Julie vient s?y enrouler et elle me masturbe doucement.

N?y tenant plus je la soulève et la met à califourchon sur mes cuisses.

Elle a compris mon envie et se positionne pour venir présenter sa fente à mon gland, je la laisse prendre possession de mon membre et donner la cadence qu?elle souhaite.

Doucement elle fait entrer mon sexe dans sa grotte chaude, déjà bien lubrifiée, ce qui facilite mon intromission.

Julie monte et descend sur mon sexe, sa tête repose sur mon épaule et je sens dans mon coup son souffle qui varie de minute en minute.


— Oh Marc, c?est bon, j?aime quand je te fais l?amour comme ça?.


— Oui Julie fais moi l?amour, fais moi exploser dans ton ventre. Ton sexe et chaud, c?est tellement doux,


— Hum, Marc je viens?.


— Non attends moi, pas encore


Julie ralenti le rythme et son vagin me masse, elle met ses bras sur mes épaules et me présente sa poitrine


— Mange moi les seins, tète moi fort


Ma bouche se régale de sa poitrine, ses seins sont durs et ses tétons sont longs et chaud.


Je sens que la jouissance n?est pas loin, je donne un coup de reins qui me projette au fond de Julie, je bloque ses mouvements et explose en elle


— Marc, je te sent qui jouie en moi, ahhhhh je viens?.je??jouieeeeee


Julie explose dans un grand cri et se tend comme un arc, elle reste quelques secondes complètement figée, puis doucement se laisse retomber sur moi, vidée, molle comme une poupée de chiffon.

Nos sexes sont toujours emboîtés et Julie m?empêche de sortir


— Non reste en moi, j?ai encore envie de te sentir me remplir.


Nous échangeons des baisés plus ou moins appuyés et nous profitons de ce moment de bonheur.

La position devenant inconfortable pour elle nous nous laissons glisser dans l?eau et nous fermons les yeux


— Marc c?est extraordinaire ce que j?ai jouie, cela ne m?étais jamais encore arrivée comme ça.


— Tu fais magnifiquement l?amour Julie, pour moi aussi cela a été très bon.


Julie se met debout et me demande


— Tu voudrais que je me rase, comme Aude et comme toi ?


— Tu veux te raser le sexe ?


— Oui j?aimerai bien être comme toi, tu veux bien me raser ?


— Bien sur mais tu ne risques pas de le regretter ?


— Non je n?ai pas beaucoup de poil alors un peu plus un peu moins, faut bien changer dans la vie non ?


— Alors met toi sur le rebord de la baignoire, je vais chercher ce qu?il faut


Je vais prendre de la mousse et un rasoir et reviens me mettre en face de Julie

Je couvre son sexe de mousse et profite au passage pour la caresser un peu.

Doucement je fais courir la lame sur son sexe dénudant totalement cette partie charmante de son anatomie.


— Tournes toi je dois finir derrière


— Ah bon la aussi tu le fais ?


— Oui il faut tout enlever sinon ce n?est pas beau et le travail n?est pas fini


Julie écarte ses fesses qu?elle me tend, je fini d?enlever les quelques poils qui sont autour de son ?illet et commence à lui essuyer le reste de mousse avec une serviette.


La douceur de sa peau et la position sa position me donne des idées.

Doucement je caresse son anus et le masse avec deux doigts.


— hé pas touche me dit Julie, ça c?est pas pour toi


— tu n?as jamais pratiqué la sodomie ?


— Non j?ai trop peur que ça fasse mal.


— Cela dépends de la façon dont on le fait, cela peut être très bon pour les deux partenaires si c?est bien fait.


Julie se redresse, et me fait face


— Pour aujourd?hui je n?ai pas envie d?essayer, mais peut être que dans le feu de l?action je te laisserai me prendre par là, non moi ce que j?aime c?est ton ? Vachement ? gros membre dans ma foufoune.


— On ne dit pas ? vachement ?, lui dis-je en lui donnant une claque sur les fesses


Nous rions de cette plaisanterie et Julie ouvre la douche pour se laver complètement, elle se caresse, passant la main sur son sexe, glissant un doigt entre ses lèvres et poursuit jusqu’à son anus


— C?est doux, c?est agréable finalement, tu aimes ? me dit elle en me tendant son ventre


— Hum tu es adorable, comme quand tu était petite, et ta fente et très belle, toute droite, mais je vois ton clitoris qui fait une bosse, tu a encore envie ?


— Oui mon amour, j?ai encore envie que tu me prennes et j?ai encore envie d?avoir ton sperme en moi


— Viens allons dans la chambre, nous serons mieux


Nous nous essuyons mutuellement et cela est prétexte à des caresses plus ou moins appuyées.

Nous rejoignons ma chambre ou mon lit nous accueil pour de nouveaux ébats qui vont durer une bonne partie de la soirée.


A suivre.

Diffuse en direct !
Regarder son live