Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 822 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Julie ma nièce

Chapitre 5

Avec plusieurs femmes

Après une nuit où nous avons peu dormi, la sonnerie du réveil nous tire des bras de Morphée, il nous reste juste une heure avant d?aller chercher Carine à la gare.


Quel bonheur de se réveiller dans les bras d?une femme que l?on aime et qui est si belle, mais l?amour rend toutes les femmes belles !


Je me lève le premier et vais faire couler un café, je met la table du petit déjeuné sur la terrasse et vais chercher le journal dans la boite au lettre.


En revenant vers la maison j?aperçois Julie assise devant son bol de café, elle est nue. Finalement elle est devenue une adepte du nudisme à la maison, reste à savoir si elle aura le même comportement sur une plage public ?


— Tu comptes rester nue toute la journée ?

— Non je profite encore de notre solitude et du doux soleil avant d?aller m?habiller

— Mais que compte tu faire quand Carine sera avec nous ?

— Je ne sais pas encore on verra bien, mais je pense qu?elle s?y mettra aussi sans problème, ses maillots sont tellement petits qu?elle parait nue quand elle est à la plage.

— Donc, si je comprends bien je vais avoir deux belles filles nues pour moi pendant trois jours.

— Et toi que vas-tu faire ? Tu seras nu aussi ?

— Je ne sait pas on verra ça en temps et heure, finie de manger nous allons être en retard.


Nous prenons la route sous un beau soleil, Julie pour la circonstance a enfilé une robe très légère à même la peau, j?aperçois ses aréoles sous le tissu, signe qu?elle n?a pas mis de sg.


— Tu pourrais t?habiller un peu plus quand nous allons en ville non ?

— Quoi je suis habillée !

— Tu as une robe, mais pas de sous vêtements

— J?en avais pas envie, j?ai pris goût au ?no culotte? tu n?aime pas ?

— Moi si, beaucoup, mais il y a des grincheux qui peuvent ne pas aimer

— Tant pis pour eux, je savais que cela te ferai plaisir, d?ailleurs la bosse qui se dessine dans ton short en est la preuve, non ?

— Oui tu as raison cela me fait de l?effet de te savoir nue sous ta robe

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Julie retrousse sa robe très haut et m?offre le spectacle de son abricot tout lisse, elle aussi est gagnée par l?excitation car ses lèvres sont légèrement ouvertes et humide


— Tu es très belle comme ça, tu as bien fait de te raser, ton sexe est très beau, j?ai envie d?y mettre ma langue et plus encore

— Non pas maintenant, il va falloir patienter et surtout être discret avec Carine, je n?ai pas envie qu?elle aille raconter notre histoire à tout le monde


Nous arrivons à la gare avec un peu de retard, car nous avons était bloqué par un camion, j?en ai profité pour embrasser Julie et glisser ma main sous sa robe et la caresser un peu.


Carine nous attends sur le trottoir et nous fait des grands signes en nous voyant arriver.


— Alors on m?oublie ?

— Désolé Carine, mais nous avons était bloqué par un camion, lui dit Julie


Nous nous embrassons et j?admire Carine qui est devenue une belle jeune fille, son corps est moins formé que celui de Julie, mais elle est bien proportionnée.

Sa poitrine est plus menue que celle de Julie, elle grossira encore sûrement


En repartant nous passons au super marché faire quelques courses, car mes réserves ne prévoyait pas trois personnes.


Sur la route, Carine nous donne des nouvelles de la famille et Julie l?interroge sur ses amours


— En ce moment je n?ai personne, j?ai largué ce petit con d?Eric, un vrai puceau, mais cela me manque

— Quoi qu?est ce qui te manque

— Un garçon tiens, j?adore embrasser et plus encore si tu vois ce que je veux dire.


Décidément mes nièces sont deux vraies cochonnes, elle aime le sexe et en parle très librement.

Julie me regarde et sourie en entendant sa soeur évoquer ses plaisirs sexuels


Nous arrivons enfin à la maison et retrouvons un peu de calme.


Carine prend possession de sa chambre qui est à l?opposé de la mienne, au moins si Julie vient me rejoindre elle n?entendra pas trop nos ébats.


Je suis avec Julie sur la terrasse et Carine arrive dernière nous


— Mais tu n?as pas de sous vêtements ma parole, t?es à poil sous ta robe, demande Carine à Julie

— T?as vue ça toi,

— En contre-jour excuse moi, mais on voit tout

— ?a te gène si je suis nue sous ma robe ?

— Non, mais tu ne m?avais pas habitué à ça c?est tout.

— Ecoute Carine il faut que je te dise que depuis mon arrivée ici, je suis tout le temps à poil, Tonton Marc est un adepte du naturisme et nous avons passé la journée d?hier à poil alors ne soit pas choquée si tu me vois me baigner nue ou traverser la maison sans rien sur moi, pareil pour tonton Marc

— Moi ça me gène pas, mais si vous vivez nue alors pourquoi pas commencer tout de suite


Carine fait passer son tee-shirt par-dessus ses épaules et s?offre à nous sans aucune pudeur, elle ne porte pas de sg, ses seins sont plus petits que ceux de Julie mais tout aussi mignons. Elle fait ensuite descendre son pantalon emportant en même temps sa culotte.

La voila nue devant nous et ne semble pas gênée de la situation.


Julie la regarde et comme elle, se met nue, sa robe glisse de ses épaules et découvre ses seins, dont les bouts sont déjà bien tendus

Elle continue son effeuillage en me regardant droit dans les yeux, elle passe la barrière de ses hanches, fait apparaître son minou, lisse, et laisse tomber la robe sur le sol


— Hé ! t?es rasée, t?as plus un poil, t?as fait ça quand ?

— Julie, rie de la réaction de sa soeur, hier au soir, en prenant mon bain j?ai eu l?idée de tout enlever


Carine dans un geste qui semble naturel. Elle passe sa main sur le ventre et le sexe de sa soeur, elle caresse d?abords du bout des doigts puis de la paume cette peau si douce


— Hé doucement jeune fille, faut pas trop en faire

— C?est vachement doux


Ensemble nous disons en riant


— on ne dit pas ? vachement ? mais ? très ?


Carine ne comprend pas notre réaction et nous regarde un peu surprise


— Tu me feras pareil, dis Julie

— Si tu veux Carine, mais pour le moment il reste quelqu?un d?habiller, alors que nous sommes toutes les deux nue


Je regarde Julie et fait semblant de m?offusquer de sa remarque


— Allons les filles, je ne vais pas me mettre nu devant vous, mes nièces, cela ne serait pas sérieux

— Mais si... tu fais comme nous me dit Julie, qui a mis sa main sur mon short et commence à déboutonner le tout

— Oui, toi aussi, ?à poil? me dit Carine qui vient prendre mon polo pour le faire passer par-dessus ma tête.


Elle en profite pour me caresser le ventre et les épaules.


Cette situation devient gênante pour moi, je propose aux filles d?aller prendre un bain de mer pour commencer la journée.


Nous prenons des serviettes et nous nous dirigeons vers la plage, Carine marche devant moi et je vois ses petites fesses, bougées en cadence. Cela commence à me faire de l?effet et ne voulant pas être surpris en érection je me met à courir vers l?eau pour aller cacher mon érection.


Les filles me rejoignent et nous jouons dans l?eau ce qui est prétexte pour Julie à des caresses discrètes.


Fatigués nous allons nous étendre au soleil.

Julie se met à ma gauche et Carine à ma droite.


Carine, allongée sur le ventre, demande à Julie de lui mettre de la crème sur le dos.

Julie se glisse entre Carine et moi et me demande de lui mettre de la crème aussi pendant qu?elle s?occupe de sa soeur.


Julie étale de la crème sur les épaules de Carine et fait glisser ses mains sur son dos,

Finissant le dos elle étale de la crème sur ses fesses et les masse plutôt qu?elle ne les badigeonne, Carine semble aimé cela car elle écarte d?elle-même ses jambes nous laissant voir son abricot couvert d?un duvet sombre.


En regardant Julie caresser sa soeur, mes mains sont venues couvrir sa poitrine que je caresse doucement, prenant ses tétons entre deux doigts je les fait rouler et les pinces un peu, immédiatement ils se durcissent et s?allongent.


Julie prend ma main gauche et la pose sur son sexe, elle écarte ses cuisses pour me donner un meilleurs accès à sa chatte.

De mes doigts j?écarte ses grandes lèvres et mon majeur monte et descend entre son clitoris qui grossi rapidement et son vagin qui mouille de plus en plus.


Julie reproduit sur sa soeur les gestes que je lui prodigue, Carine se laisse caresser, ramène ses genoux pour mieux offrir ses fesses et son sexe aux caresses de Julie.


— Ho ! Julie c?est bon ce que tu me fais

— Oui Carine je sais, Marc me fait la même chose


Carine tourne rapidement la tête et me regarde caresser Julie, son regard surpris au début devient lourd, comme une invitation au plaisir, elle passe le bout de sa langue sur ses lèvres et me fait un beau sourire.


Mon sexe est maintenant très tendu, je me caresse sur le dos de Julie.

Julie bouge et se met à quatre pattes m?offrant sa croupe, elle continue de sa main gauche à caresser Carine qui commence à gémir de plaisir.


— Marc, prends moi, entre en moi, j?en ai trop envies, me dit Julie

— Mais Julie, Carine...

— Carine ça te gène de me voir faire l?amour avec Marc ?

— Non... allez y, mais n?arrête pas tes caresses, je sent que je vais jouir bientôt

— Aller Marc prends-moi. Tu vois cela fait plaisir à Carine, oh viens, viens...


Je me met derrière Julie et m?enfonce d?une seule poussée en elle.

Le sexe de Julie est très mouillé, ce qui facilite la pénétration, la douce chaleur dans la quelle baigne mon sexe me tétanise de bonheur.


Je commence de lent vas et viens puis ressort doucement, je caresse de mon gland le clitoris de Julie qui est sorti de sa cachette, les lèvres de Julie sont rouge et son sexe s?ouvre de plus en plus. Je reprends mes aller retour et vais bien au fond de se puit d?amour dans le quel je suis si bien.


Carine qui nous regarde, nous annonce sa jouissance prochaine


— Julie.. Je viens... Oh je viens.....


Elle explose et cris sa jouissance en refermant ses cuisses sur la main de Julie. Comme sa soeur elle reste plusieurs secondes tétanisée par son orgasme, pour retomber brutalement sur sa serviette, libérant Julie.


Sa jouissance entraîne la mienne et j?explose au plus profond de Julie.

Julie sentant mon sperme la remplir ne résiste pas longtemps, elle jouie en se mordant les lèvres. Elle bloque mon sexe fermement m?interdisant tout mouvement. Enfin elle se laisse tomber sur Carine sa tête reposant sur les fesses de sa soeur.

Je me retire doucement et viens embrasser Julie. Carine se redresse et se tourne vers nous.


— Hé moi j?ai pas droit à un baisé ?

Je prend sa tête dans mes mains et plaque ma bouche sur la sienne, sa langue passe dans ma bouche et joue avec la mienne. Notre baisé dur longtemps et Julie nous sépare un peu jalouse


— Hé Marc c?est moi que tu dois embrasser comme ça !

— Pardonne moi Julie, mais Carine embrasse aussi bien que toi et je n?ai pas eu le courage de me séparer d?elle.

— Viens m?embrasser alors, je vais te montrer que j?embrasse mieux qu?elle.


Nous roulons sur le sable dans un corps à corps ou nos bouches sont soudées.


Finalement à bout de souffle nous nous séparons, Carine nous regarde avec envie et étonnement, elle commence à comprendre notre relation et cela visiblement la trouble.


— Si je comprends bien Julie, toi et tonton ce n?est pas la première fois ?

— Non Carine, comme tu le vois, Marc et moi nous avons déjà fait l?amour et pour tout te dire, hier nous nous sommes découvert amoureux l?un de l?autre et depuis nous nous aimons physiquement très souvent, si tu vois ce que je veux dire...

— Ah bon, et moi dans tout ça ?

— Toi tu ne dis rien à personne compris, surtout pas aux parents, du moins pour le moment, d?accord ?

— D?accord mais il faudra me donner une compensation en retour.

— Hé pas de chantage, ma petite, lui répond Julie, qui fait semblant d?être offusquée

— C?est pas du chantage mais disons que...

— Disons rien du tout, Marc et moi c?est du sérieux, alors y a rien en échange

— Hé ! Te met pas dans cette état, moi je disait ça juste pour rire, mais disons encore que j?aimerai bien faire l?amour avec tonton, vu comment il est monté, ça doit être bon de se faire remplir par lui



Je mets fin à la conversation ne voulant pas laisser la situation s?envenimer


— Carine, Julie te la dit, nous nous aimons et je n?ai pas l?intention de me partager comme un jouet, je ne regrette pas le baisé que nous avons eu, mais je ne souhaite pas aller plus loin, tu comprends ?

— Oui bien sûr, je comprend que c?est du sérieux entre vous, dommage pour moi, car tu me fait vraiment envie.

— Désolé pour toi, mais la place est prise... aller retournons à la maison, j?ai envie d?une bonne douche, pas vous ?

— Moi si dit Julie, je suis toute poisseuse, je me demande bien pourquoi ?


Nous rions de sa remarque et nous rentrons à la maison, en arrivant nous découvrons Aude, nue, qui nous attend sur la terrasse.


— Aude que fais-tu là ? C?est une surprise, tu es là depuis longtemps ?

— Non une vingtaine de minutes environ, j?ai eu beaucoup de plaisir à vous voir vous ébattre sur la plage, un beau spectacle en vérité, cela ma donné des idées, c?est pour ça que je me suis mise à mon aise, tu ne m?en veux pas ?

— Non Aude, tu es ici chez toi et tu es libre de faire ce que tu veux, tu le sais bien.

— Qui est cette belle jeune fille que je ne connais pas ? demande Aude


Julie fait les présentations et nous nous installons sur la terrasse pour prendre une boisson fraîche. Julie fait le service et à son retour je me retire pour aller prendre une douche, laissant les trois filles papoter.


Voila une journée qui démarre fort, vivement la suite qui risque d?être aussi chaude....


A suivre

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder