Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 68 573 fois
  • 102 J'aime
  • 1 Commentaire

Julien baise sa mère

Chapitre 1

Hétéro

Julien a seize ans lorsque cette scène se passe. Catherine sa mère 42 ans. Elle élève seule ses deux garçons, Julien et Nicolas 14 ans. Son mari l?a quittée il y a deux ans.


Ce jour là Catherine vient dans la chambre de Julien pour le réveiller. Il fait chaud Julien est étendu sur son lit seul son drap le couvre. ? Debout ? dit-elle et elle retire brusquement le drap. Oh ! surprise Julien est nu et sa jeune queue est majestueusement dressée. Catherine est surprise, il ne se réveille pas. Sa maman le regarde et se trouve toute émue de voir son fils ainsi le sexe dressé. Elle est hinoptinisée par ce jeune membre ainsi fièrement dressé, le gland bien décolleté. Elle pense soudain aux tâches qui figurent parfois sur les draps. Elle réalise alors que son fils est devenu un jeune homme qui doit se masturber dans son lit. A oui pense t il lorsqu?il se fait jouir. A l?imaginer ainsi elle se trouble, elle sent une douce chaleur envahir son ventre. Elle approche sa main pour réveiller son fils. Elle ne peut s?empêcher de frôler le gland. Son regard est rivé sur ce sexe, elle passe délicatement sa main sur le gland. A ce simple contact elle sent la chaleur augmenter dans son ventre. Machinalement elle approche sa main de la hampe et elle referme ses doigts sur la queue de son fils. Délicatement elle imprime un léger mouvement à sa main .Elle fait monter la peau du prépuce sur le gland. Son trouble augmente. Elle serre un peu plus ses doigts et fait aller sa main. Tout doucement elle ne peu s?empêcher de faire une branlette à son fils. D?abord tout doucement puis petit à petit son geste s?accélère. Julien s?agite. Il avait vu sa mère arriver et il faisait mine de dormir. Il faut dire que tous les matins il a une trique d?enfer. Malgré son jeune age les films de culs et les revues qu?il a lues lui ont tout appris sur le sexe. Souvent il se branle. Comme il vit seul avec sa mère, et que celle-ci dans l?intimité se promène souvent en petite tenue dans l?appartement il lui est arrivé de jeter un coup d?oeil sur sa poitrine et même il lui est arrivé de laisser son regard se perdre sur les cuisses de sa mère. Il faut dire qu?elle ne fait rien pour les cacher, elle s?habille très court et lorsqu?elle s?assoie sa jupe remonte assez haut. Aussi Julien a-t-il pris l?habitude de s?asseoir en face d?elle et lorsque le spectacle le trouble il sent son sexe se dresser et le soir il se soulage dans son lit. IL y a quelques jours alors qu?il chahuté avec sa mère celle-ci est tombée à la renverse sur le canapé. Dans sa chute elle a entraîné son fils. Il lui faisait des chatouilles et des bisous dans le cou. A un moment donné le corsage de sa maman s?est ouvert et Julien avait carrément le visage dans la poitrine de sa maman. En voyant ce spectacle son membre déjà excité a achevé de gonfler. Il s?est serré encore plus fort contre sa maman. Il a frotté son sexe contre elle, les attouchements durant encore il s?est excité encore plus et il a joui dans son pantalon. Heureusement que sa maman ne s?en est pas aperçue, pense t il.


En réalité sa mère était aussi troublée que lui. Elle avait bien senti la bite dure de son fils se frottant contre son ventre. Elle avait fait des mouvements pour que sa chatte cachée par une simple robe soit en contact avec le sexe de son fils. Elle avait même écarté ses cuisses si bien qu?elle sentait la queue de son fils lui ramoner sa fente qui en était devenue toute humide. Aussi c?est avec émotion qu?elle l?avait senti se vider de son sperme. Elle aurait voulu le recevoir sur elle mais ce jour là elle n?a pas osé. Elle en est venue à regretter de ne pas avoir pris ce sexe en main pour le guider dans sa chatte. Après leur séparation elle est allé dans sa chambre et le vibro masseur qui est enfermé dans sa table de nuit a calmé pour un temps son feu. Il faut dire qu?elle adore le sexe mâle. Ce jour là des idées bizarres lui étaient passées par la tête.


Aussi ce matin elle n?a pas pu résister à l?envie de toucher son fils. Et voilà qu?il se réveille, il met sa main sur la main de sa mère qui tient son sexe tout dressé. Surprise Catherine arrête ses mouvements. ? Continues maman ? dit Julien. Alors elle se penche et enfoui son visage dans le cou de Julien. Comme elle est en chemise de nuit elle sent la main de Julien qui ayant quitté sa main se promène sur sa jambe. Puis elle sent cette main remonter le long de sa cuisse. Tout en lui faisant un gros câlin elle recommence à masturber le membre de son fils. Quant à lui il fait progresser sa main et il arrive bientôt au sexe de sa mère. Elle écarte les cuisses pour sentir cette main chérie lui caresser son intimité. De son autre main Julien défait la fine cordelette qui ferme au cou la chemise de nuit de sa mère. Aussitôt la chemise s?entrouvre et Julien peut admirer à quelques centimètres de son visage les seins de sa maman. De sa main gauche il titille la fente de sa mère de la droite il caresse les seins. Finalement elle s?allonge près de lui. Julien retrousse carrément la chemise de nuit de sa mère. Il se soulève sur un coude et regarde le sexe glabre de sa maman. ? Tu n?as pas de poils ? lui demande t il ? Non depuis toujours je rase ? lui répont-elle. Elle reprend en main le sexe de son fils. Lui suce les seins. Puis il fait mine de monter sur elle. Elle a un moment de recul. ? Je ne vais pas me faire baiser par mon propre fils ? pense-t-elle. Mais le feu qui couve dans son ventre lui dit qu?elle va sauter le pas. Cela fait quelques jours qu?elle n?a pas mis un sexe d?homme entre ses cuisses. Elle aime beaucoup les mâles. Depuis que son propre père lui a fait l?amour elle ne s?est rien refusé. Aussi succombe-t-elle rapidement aux avances de son fils.


Elle s?installe confortablement et écarte ses cuisses. Julien grimpe sur elle tout en lui suçant les seins. Comme il donne de coups de reins maladroits, elle guide le sexe vers son vagin.


La queue rentre sans difficultés. ? Oh ! Mon chéri ? dit-elle et elle accompagne les coups de reins de son fils. ? Ne t?énerve pas ne vas pas si vite ? lui dit-elle. Mais lui tout à la fougue de sa jeunesse et à la première fois ou il est dans un vagin, il accélère la cadence si bien que s?écrasant sur sa mère il lâche son foutre au tréfonds de son vagin. ? Oh ! Maman, j?ai juté ? lui dit-il. ? Petit égoïste je n?ai pas joui moi ? lui répond-elle, ? mais cela ne fais rien la prochaine fois j?apprendrais à faire jouir une femme ?.

Diffuse en direct !
Regarder son live