Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 139 fois
  • 37 J'aime
  • 0 Commentaire

Juliette & Moi

Chapitre 1

Lesbienne

Bonjour, je m’appelle Laura. Moyenne de taille, j’ai une belle poitrine enfin je pense, assez tout du moins pour que les garçons essayent de plonger leur regard dans mon décolleté.

Je n’hésite jamais à m’habiller de manière provocante pour aller au lycée, de manière à attiser les ardeurs des hommes. Je m’amuse de les voir baver car, en vérité, je ne suis plus du tout intéressée par les "mâles" depuis plusieurs mois. Mais laissez moi vous conter mon histoire.


Juliette est ma meilleure amie. Elle est "formée" comme moi, si ce n’est qu’elle est un peu plus petite, de taille et de poitrine. Elle aussi aime jouer avec les garçons, bien que, comme moi, elle préfère les filles.

Nous avions, et avons toujours, pour habitude de faire nos devoirs chez moi tout les soirs. Mon lycée était assez loin de chez moi, et je finissais à 16 heures tout les soirs, tandis que mes parents rentraient à 20 heures. Juliette et moi prenions donc le bus et on rentraient chez moi.


Après avoir mangé, nous sommes montées dans ma chambre et on s’est posées sur le lit, ouvert les cahier et avions commencés à travailler.


-Dis Laura, y’à quoi à faire en SVT ? J’ai rien noté..


-Hum, attends ... Un graphique là, sur les UVA et les UVB. Mais je vais pas le faire, le prof m’énerve, ce sera... ma façon de me venger, dis je en riant.


Après avoir prit le document, je le passais à Juliette, et me levait.


-Je vais me laver, j’ai eu sport aujourd’hui et c’est pas la joie!


Je sortis en riant de ma chambre, après m’être débarrassée de mon jogging et de mon haut. Ce n’est qu’en l’enlevant que je remarquais ne pas avoir mis de soutien-gorge. J’apparaissais donc seins nus devant ma meilleure amie, qui semblait ne pas s’en formaliser.

J’entrais dans la salle de bain, enleva mon string, et m’assis alors sur le fauteuil avec le rasoir et la mousse en main.


Il fallait vraiment que je me rase. Avec le peu de garçons que j’avais eu ces derniers temps, je n’avais pas vraiment pensé à entretenir mon sexe. Après m’être rasée, je montais dans la douche, et mit l’eau à fond. J’aimais sentir l’eau brûlante sur ma peau, même si celle ci me faisait de grosses plaques rouges. Je passais mes cheveux sous l’eau, et n’entendit pas la porte s’ouvrir.

Je relevais ma tête, les cheveux ruisselants, et je sentis les mains de Juliette enserrer mes deux seins. Je sursautais, mais ses mains et l’eau chaude aidant, le contact m’avait électrisé, et je me mis à respirer bruyamment.


Juliette pinça mes tétons qui pointaient déjà vers le ciel, et sa main droite parcourait mon ventre. Je tournais ma tête, et ses lèvres se collèrent au miennes, tandis que sa main passait et repassait sur ma fente. Elle m’attrapa la main, et m’emmena dans ma chambre. J’étais comme hypnotisée, complètement à la merci de ma meilleure amie.

Elle me fit m’allonger sur mon lit, et écarta mes jambes, puis s’agenouilla en face de mon sexe.


Je levais ma tête pour la regarder, mais dès le premier coups de langue, ma tête retomba lourdement sur l’oreiller, tandis qu’un son plaintif sortait de ma bouche. Juliette commença à lapper le liquide qui sortait de mon sexe, tandis qu’avec deux doigts, elle pinçait mon petit bouton. Mon corps se levait et retombait lourdement tant le plaisir était immense. Je criais mon plaisir et le nom de mon amie. Lorsqu’elle s’arrêta, je soufflais comme un cheval. Juliette se glissa au dessus de moi, ses doigts entrant et sortant de mon sexe, tandis que nos langues se mêlaient. Nos deux poitrines se frottaient l’une contre l’autre, augmentant notre plaisir. Puis Juliette s’avança, et s’assit sur mon visage. Je lapais alors son sexe, m’essayant à ce nouvel aspect du sexe. Je suçais son bouton et faisait aller et venir ma langue dans son sexe jusqu’à ce quelle crie.

Puis, elle me fit asseoir,, et passa ses jambes entre les miennes, afin que nos deux sexes entrent en contact. Puis elle se frotta à moi.


En quelques minutes, je suais à grosse goutte et nous jouissions en hurlant. Mon premier orgasme... Je me lovais dans les bras de mon amante, et m’endormis...


Juliette m’avait fait découvrir le plaisir Lesbien, et ce n’est pas la seule chose qu’elle m’a faite découvrir.

Diffuse en direct !
Regarder son live