Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 082 fois
  • 67 J'aime
  • 1 Commentaire

Karine

Chapitre 10

Zoophilie

La cadence de Filou était désormais frénétique, Johanna avait raison, Karine était en train de se faire littéralement défoncer et le plus triste c’est qu’elle adorait ça. Elle regretta l’époque où le père de son fils lui avait proposé une levrette anale, qu’elle refusa catégoriquement par crainte de la douleur.

Son petit cul resté vierge pendant plus de 30 ans était à présent entièrement offert à son amant canin, elle tentait tant bien que mal de serrer les fesses pour profiter au maximum de cette pénétration bestiale, mais le plaisir la poussait à se cambrer de plus en plus. Profitant de la proximité du sexe de Johanna, Karine reprit le léchage minutieux des lèvres de la jeune métisse.

Dans cette position, ses fesses s’écartaient de plus en plus et d’un coup de rein puissant, Filou fit passer la totalité de son membre à travers le petit trou de sa maîtresse, lui arrachant un cri à la fois de douleur, de surprise et de plaisir.

— Ça y est, il a bien défoncé ton petit cul, maintenant il va te remplir comme une chienne et toi, tu vas plus pouvoir marcher pendant quelques temps

— J’arrive pas à croire que c’est mon chien qui m’a dépucelée ce côté-là !

Toujours collée à son chien, Karine prit le temps cette fois-ci de ressentir les contractions du membre canin entre ses fesses et prit du plaisir à le sentir se vider une fois de plus à l’intérieur de son corps.

Après une vingtaine de minutes, Johanna caressa le sexe de Karine avec sa langue une dernière fois pour qu’elle puisse se détendre et libérer Filou de sa prison anale puis les deux jeunes femmes s’assirent comme pour faire le bilan de cette orgie :

— Je viens ici au moins une fois par semaine pour me faire sauter par Filou, mais je ne savais pas que toi aussi tu te faisais baiser !

— C’était ma première fois ! Ma première expérience lesbienne et première sodomie aussi !

— Et bien, pour une première, on peut dire qu’il t’a mis ton compte !

— J’aurais quand même préféré que tu ne nous interrompes pas pendant qu’il se vidait en moi la premières fois !

— Désolée pour ça, mais j’avais vraiment besoin de me prendre un coup de bite.

Johanna et Karine discutèrent encore un bon moment pendant que Filou, complètement vidé grâce à sa dresseuse et sa maîtresse se reposait dans un coin de la pièce.

Karine était quelque peu perturbée par le langage si cru de la belle blonde qu’elle croyait connaître, Johanna quant à elle était un peu jalouse de savoir que son amant allait prendre une autre femelle.

De fil en aiguille, les deux jeunes femmes eurent une idée très originale, mais qui pouvait développer leurs compétences respectives.

Johanna était une excellente dresseuse de chien pour une relation avec une femme et Karine disposait de connaissances nécessaires dans les affaires pour pouvoir réaliser leur projet.

Une idée simple, qui leur permettrai de prendre du bon temps tout en gagnant leurs vies à savoir l’ouverture d’une pension canine.

L’idée était lancée, mais il fallait bien commencer quelque part alors Johanna contacta le voisinage le jour même pour faire de la garde d’animaux et la chance étant du côté des deux complices, un voisin de Karine partait en urgence pour le travail et devait laisser son berger allemand seul jusqu’à lundi soir. Johanna se présenta chez Karine avec l’animal répondant au nom de Rex et les deux jeunes femmes devaient à présent mettre à l’épreuve leurs compétences.


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live