Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 11 423 fois
  • 53 J'aime
  • 0 Commentaire

Karine

Chapitre 13

Zoophilie

Karine était occupée avec Filou, et Johanna ne put réaliser ce qu’elle voulait tout de suite. En effet, la dresseuse avait prévu de profiter de la présence des deux mâles dans la pièce pour réaliser un fantasme qui la travaillait depuis longtemps. La métisse ne s’allongea pas sur le canapé comme s’y attendait Karine, mais fit s’y installer le berger allemand sur le dos. Dans cette position, le membre du chien encore couvert de la jouissance de celle qu’il venait de pénétrer était dressé et prêt à visiter un orifice de plus, Johanna se mit à chevaucher l’animal pour faire glisser son sexe sur celui du chien puis elle s’allongea sur son partenaire afin que sa poitrine soit en contacte avec la fourrure de l’animal. Filou, dont le nœud n’était pas encore passé à travers le petit trou de sa maîtresse, vit la scène et compris qu’il devait intervenir. Karine senti le sexe de son chien se retirer de ses fesses et elle ne put que constater le départ du labrador en direction de Johanna. La jeune maman avait été sauvagement baisée par Rex puis sodomisée par Filou, et une trêve n’était pas de refus pour celle dont les orifices était encore remplis de semence animale. Depuis l’entrée du salon, Karine observa sa nourrice entrain de chevaucher Rex, sans pouvoir bouger tellement le rapport vaginal puis anal qu’elle venait de subir l’avaient vidé de ses forces. A quatre pattes dans l’entrée, le string encore enroulé en haut de ses cuisse, elle décida de profiter du spectacle offert par sa complice. Johanna était allongée sur Rex, le vagin complètement occulté par le sexe de l’animal.

— Elle est vraiment grosse ! Ça y est, je vais enfin me faire prendre en sandwich !

— Profite, je n’ai plus 20 ans moi ! J’ai besoin de respirer un peu...

La jeune métisse était empalée sur le sexe du berger allemand quand elle sentit que Filou allait faire ce pour quoi elle l’avait dressé. Le chien était monté sur elle et déjà son membre tapait à l’entrée du petit trou de la jeune fille. Afin de se faire pénétrer par l’animal, la belle blonde se cambra au maximum pour faciliter l’insertion.

— AH ! ! ! que c’est bon ! Une dans mon cul et une dans ma chatte en même temps ! Karine, tu devrais essayer ! AHHHH !

— Chaque chose en son temps, laisses-moi me remettre de tout ce que j’ai pris aujourd’hui, après on verra.

En réalité, Johanna ne s’intéressait pas vraiment à celle dont le dépucelage anal avait été réalisé par un chien depuis peu, la seule chose dont elle se souciait était la cadence et la virilité de ses amants actuels. A force de persévérance, La jeune métisse dont le vagin était habitué à prendre le nœud d’un chien, réussit à se faire complètement embrocher par le sexe de l’animal qu’elle chevauchait. La place que prenait Rex dans les entrailles de la jeune fille ne laissait que peu de marge à Filou, qui sentit le petit trou de sa partenaire se serrer au point d’être plus étroit que celui qu’il avait dépucelé plus tôt dans la journée. Obéissant à son dressage, le labrador usa de toute sa fougue pour lubrifier l’orifice qu’il occupait, et réussir à insérer son nœud dans le corps dévoué de sa dresseuse.

— J’ai réussi à me mettre le nœud du nouveau dans la chatte ! Dommage que j’ai pas été la première... Ton chien il attend quoi pour me la mettre entièrement dans le cul ?

— Je crois qu’il n’a pas assez de place, tu va devoir choisir lequel tu veux prendre !

— Les deux  ! Je veux que ces deux clébards me fourrent comme une chienne ! Tu va voir...

Johanna se redressa suffisamment pour ne pas rompre le fragile équilibre du trio et se contorsionna afin d’atteindre la zone occupée par Filou pour en sortir le membre du chien de Karine. Elle se mit à masturber l’animal afin que ce dernier envoie sa semence entre ses fesses. Une fois correctement lubrifiée, elle força le passage avec trois de ses doigts et laissa l’animal reprendre place.

— Tu vois, si ça passe pas, j’attrape sa bite et je guide son jus sur mon trou ! J’ai fait comme ça pour me faire enculer les première fois.

— J’ai aussi fais comme ça aussi, mais sans le vouloir...

Johanna se remit en position de soumission entre les deux chiens. Filou reprit alors place entre les fesses de sa partenaire dont l’entrée était à présent plus praticable. Le vagin toujours occupé par le nœud de Rex, Johanna profitait d’une double pénétration animale, Filou accéléra sa cadence au maximum de sa force, la jeune métisse se sentit remplie comme jamais et son petit trou allait bientôt céder pour laisser passer entièrement le sexe de son habituel amant.


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live