Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 270 fois
  • 42 J'aime
  • 0 Commentaire

Karine

Chapitre 15

Zoophilie

La perversion avait fait place à la vulgarité dans l’esprit de la jeune femme, mais elle n’employait pas ce genre de vocabulaire devant Johanna, et c’est parce qu’elle savait que personne à part Rex ne l’écoutait qu’elle se permit de tenir de tels propos.

Une fois à l’extérieur de la maison, Karine décida d’effectuer son dernier acte sexuelle de la journée dans son jardin, avant que Rex n’aille faire ses besoins. Pour plus de facilité, elle fit s’asseoir le berger allemand sur un banc et en ayant bien pris soin de scruter les alentours, la jeune femme se mit à genoux et pris le sexe du chien en main pour le masturber de façon délicate. Celui qui venait d’introduire son nœud à l’intérieur de deux femmes différentes n’était visiblement pas dérangé par la manipulation qu’il subissait. Voyant qu’il n’y avait aucune réaction agressive de la part de l’animal, Karine passa à l’étape suivante et posa ses lèvres sur le membre encore ruisselant du plaisir de Johanna, puis elle ouvrit la bouche pour y faire entrer l’objet de son désir. Karine était en train de sucer un chien qu’elle ne connaissait pas y il a quelques heures, même si entre-temps elle s’était faite prendre par cet animal.

La jeune maman réalisa une fellation au berger allemand comme elle l’avait faite à de nombreux hommes, elle regardait son partenaire dans les yeux, aspirait le sexe de son amant pour augmenter son plaisir, faisait rouler sa langue autour du membre, accélérait la cadence comme pour faire sortir plus rapidement la semence dont elle se délecterai. Après de nombreuses minutes de ce traitement, et après de nombreuses gorgées, elle décida de le faire jouir une bonne fois pour toute, elle repris donc le sexe en main, ouvrit grand la bouche et masturbât frénétiquement le chien tout en gardant extrémité du pénis sur sa langue. Karine sentit un liquide envahir son palais, et elle pensa que le coït était terminé. Son string humide reflétait le plaisir qu’elle avait eu à réaliser son projet, et elle décida de le retirer pour tenter une expérience. A présent sans sous-vêtements, la jeune femme voulu mettre à l’épreuve les talent de Rex dans le domaine du léchage. Elle fit descendre celui dont la jouissance était passé par son sexe et sa bouche, et s’installa à son tour sur le banc, jambes écartées et jupe relevée afin de profiter elle aussi de la langue de son nouveau partenaire sexuel. Rex ne compris pas tout de suite où voulait en venir sa gardienne, il s’approcha doucement de l’entre-jambe de celle qu’il avait déjà saillie, puis il reconnu l’odeur qu’elle dégageait. Contrairement à ce qu’attendait Karine, le chien n’avait nullement l’intention de procéder à un cunnilingus, l’odeur qu’il reconnu était celle de la première humaine qu’il avait monté, et son instinct animal le poussa à recommencer. La jeune femme n’eut pas le temps de réagir lorsque le chien lui sauta dessus. Elle était une fois de plus en situation de faiblesse, et une fois de plus elle allait se faire prendre sans son accord. Très affaiblie par le nombre de pénétration qu’elle avait subit dans la journée, elle ne put empêcher le berger allemand de s’introduire en elle et d’entamer une rapide série de va-et-vient. Karine réussie tout de même à se dégager avant que l’animal puisse faire pénétrer la totalité de son membre dans les entrailles de sa gardienne.

— Bon, puisque tu veux pas me bouffer la chatte tant pis! Mais ne crois pas que tu vas me mettre ton nœud encore une fois! Allez, maintenant promenade, et ensuite dodo!

La jeune maman décida de renoncer à ce qu’elle attendait, du moins pour aujourd’hui et après une rapide promenade, elle rentra chez elle où l’attendait sagement Johanna et Filou.

— T’as sucé Rex?

— Non ! Ça va pas ou quoi ?

— C’est bon, avoue, je t’ai vu! Même qu’il a essayé de te mettre son nœud après! D’ailleurs ça m’étonne que tu l’ais pas laissé passer!

— Bon, OK, j’ai fait une petite fellation de rien du tout au chien du voisin et après? Toi aussi il t’as monté non?

— Ouais, mais moi il m’a défoncé qu’un trou, ça fait deux pour toi et seulement un pour moi

— Oui, mais moi j’en suis qu’à deux pour Filou et toi t’en es à trois!

— OK, match nul, je te laisse te reposer, je reviens demain matin et on passera des annonces pour trouver de nouveaux mâles.

— OK, merci de ton aide Johanna

— Pas de souci Karine, je sens qu’on va bien rigoler tous les quatre demain !

Johanna rentra chez elle, avec en souvenir de cette journée les semences de Filou et de Rex qu’elle tenait à garder en elle. Karine alla enfin se coucher, non sans avoir souhaiter bonne nuit aux deux mâle de la maison en les félicitant de leur vigueur.


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live