Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 008 fois
  • 38 J'aime
  • 0 Commentaire

Karine

Chapitre 21

Zoophilie

— Et toi ? Alors tu voulais me parler d’un truc avec le jus du chien pour faire passer son nud ?

— En fait, laisse tomber, je voulais te dire que j’en étais à trois trous avec Filou ET Rex, mais tu m’as dépassée.

Karine était déçue d’avoir une fois de plus été devancée par sa nourrice dans la compétition sexuelle qu’elle avait créée. Le seul espoir de rattraper la jeune métisse était de retrouver ce dogue allemand et d’accepter son nud dans l’un de ses orifices. A cette pensée, le sexe de la jeune femme libéra de plus en plus de plaisir et Filou sentit que sa maîtresse avait besoin de lui.

— Karine ! Tu dors ?

— Quoi ?

— T’es en train de te caresser la chatte devant moi là !

— Oh pardon, excuse-moi !

— Écoute, fais-toi plaisir si tu veux, je vais aller dormir dans ta chambre, si je rentre et que ma mère me voit aller me coucher, elle va savoir que je n’ai pas vraiment dormi ici.

— Très bien, fais comme chez toi.

Johanna alla s’installer dans le lit de Karine et il ne lui fallut que quelques secondes avant de s’endormir.

La jeune maman alla sasseoir sur le canapé, mais la fatigue la gagna et elle s’allongea sans prendre conscience qu’elle était en position de dressage. Les jambes écartées, le sexe ruisselant, Karine était prête à se faire prendre. Filou profita de la position de sa maîtresse pour passer sa langue entre les cuisses de la jeune femme.

— Mon pauvre Filou, tu n’as pas encore profité de ma chatte sans être dérangé. Allez, je vais te faire plaisir.

Retirant son string, Karine écarta ses cuisses pour inviter son chien à s’introduire en elle. Le labrador obéit à son dressage et commença par laper le sexe de sa maîtresse jusqu’à ce que celle-ci lui indique par un gémissement de plaisir qu’elle était prête pour l’introduction. Face à face avec la jeune femme, le chien fit passer de façon délicate la pointe de son sexe dans le vagin qui s’offrait à lui. Une fois les deux amants unis, Karine ondula son bassin pour profiter pleinement de celui dont elle avait goûté de la semence durant la nuit.

— Allez mon beau, vas-y profond ! Fait passer ton nud en moi !

La jeune maman était à présent suffisamment lubrifié pour accepter la totalité du membre et l’animal obéit à sa partenaire en accélérant sa cadence pour forcer le passage.

Une fois soudés l’un à l’autre, Karine encouragea son chien de caresses.

— C’est bien mon beau, on va essayer de faire ça tous les jours maintenant ! Personne ne va nous déranger alors mets toi à l’aise et remplis-moi de ta semence.

Mais alors que la jeune femme comptait bien profiter du membre animal en elle, un bruit la dérangea.

— Dring... Dring... Dring...

Sur son téléphone portable, elle vit le nom de la mère de Johanna s’afficher. Sur le coup de la surprise, elle libéra le nud de son chien mais garda le reste du membre animal. La jeune maman pouvait tout de même atteindre le téléphone et décida de répondre à l’appel afin de ne pas inquiéter davantage la mère de celle qui dormait dans son lit.

— Allô ?

— Karine ? C’est Leila à l’appareil, tu sais où est Johanna ?

— Elle est ici, elle dort

— Tout va bien ? Tu as une voix bizarre ?

Le sexe de Filou était en train de déverser une grosse quantité de liquide dans les entrailles de la jeune femme.

— hmmmm... Ça va, elle est passé hier et on a pas vu le temps passer.

— Vous êtes pas sorties ?

— Non, on est resté à la maison voir un film

— Tu devrais rencontrer plus de monde tu sais, ça te ferait du bien de mettre un mâle dans ton lit de temps en temps !

Karine était stressé par la situation et son animal de compagnie ressentit les contractions de sa partenaire sur son sexe. Le chien prit cela pour un ordre et se repris une cadence frénétique.

— A... Ha...

— Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

— Ha ! Je viens de me brûler avec la cafetière, je te rappelle !

Karine coupa immédiatement son téléphone et replia ses jambes sur le canapé. Dans cette nouvelle posture, le membre canin qu’elle accueillait venait tapait au bon endroit pour la faire jouir.


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live