Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 567 fois
  • 26 J'aime
  • 1 Commentaire

Karine

Chapitre 55

Zoophilie

Seule avec Filou dans cette immense chambre, Alexandra avait pris sa décision. Sa mère ne l’avait pas forcée mais plutôt convaincue, après tout elle-même avait perdu sa virginité à son âge et avec un chien. Pour ne pas être dérangée, elle s’enferma dans la pièce et tira tous les rideaux, puis elle quitta tout ses vêtements pour être égale à son futur amant. Son corps totalement nu était d’une rare perfection, sa peau était lisse et ses formes extrêmement attirantes. Le chien avait les yeux rivés sur le sexe de la jeune fille comme si un mystère l’entourait et qu’il cherchait à le résoudre.

— Alors mon beau, tu veux rentrer là ? Comment on s’y prend ?

Comme pour lui répondre, le labrador fit le tour de sa partenaire et sauta sur ses hanches.

— Comme ma mère alors ? Je me mets à quatre pattes c’est ça ?

Pour être installée le plus confortablement possible, Alexandra se mis en levrette sur le lit, profitant ainsi du matelas moelleux pour ne pas avoir mal aux genoux. Filou avait l’habitude de n’utiliser la levrette que pour sodomiser ses partenaires, mais il avait un comportement totalement différent avec celle-ci. Il devait sentir que cette femelle était différente des autres en raison des effluves incroyablement provocatrices qu’elle produisait.

— C’est ma première fois alors vas-y en douceur s’il te plaît !

Le chien comprenait visiblement les paroles de la jeune fille et c’est avec une tendresse incroyable qu’il présenta son sexe en érection maximum contre celui de sa femelle pour entamer de calmes mouvements.

— C’est vrai que c’est poisseux ! Je la sens glisser sur mes lèvres et c’est doux hmmmm !

Filou était en train de réaliser la même prouesse qu’avec Johanna, sa première humaine, si ce n’est qu’il était beaucoup plus doux avec celle-là. Alexandra était en train de ruisseler de plaisir le long du sexe de son amant faisant apparaître une tâche sur la couverture du lit.

— Hmmmm ! Je me suis jamais sentie aussi bien ! Je crois que je suis enfin prête, tu peux venir en moi.

Filou stoppa ses va et vient et se retira lentement des lèvres de la jeune fille. La pointe de son sexe écarta l’entrée du vagin de sa partenaire mais avant de pénétrer plus profondément il tendit sa truffe vers le lobe de celle qu’il chevauchait et se mit à lui lécher du bout de la langue comme s’il connaissait parfaitement les zones érogènes humaine. Sans le vouloir et excitée d’autant plus par cette façon de faire, Alexandra se cambra facilitant l’introduction du membre canin en elle. Le labrador était immobile et c’était elle qui contrôlait la profondeur d’introduction.

— OH MON DIEU ! COMME C’EST BON !

Le sexe du chien avait pénétré de moitié dans le corps de la jeune fille et il sentait qu’il allait devoir faire preuve de plus de violence pour faire céder le rempart au passage de son nœud.

— Allez mon grand, il faut que tu me baises un peu pour pouvoir rentrer complètement !

Ayant l’accord de sa partenaire, il se sentit en confiance et se mit à accélérer sa cadence jusqu’à un rythme frénétique pour combler les attentes de sa femelle.

— Haaaaaaaaaaa ! Ouiiiiiii ! Haaaaaaaaaaa ! Haaaaaaaaaaa !

Les hurlements de jouissance d’Alexandra avait maintenant couvert ceux de Stacy, alertant par la même occasion sa mère qui l’avait complètement oublié.

— C’est pas Stacy ça !

— Non, on dirait plutôt la voix de ma fille, mais elle est toute seule dans la maison

— MERDE ! Mon chien tu l’as vu dans l’enclos ?

— Ben non, maintenant que tu me le dis j’ai aidé Sultan, Max est passé juste après et Rex attendait son tour mais ton chien je l’ai complètement zappé !

— Ma fille avec ton chien ?! C’est impossible elle est vierge !

— C’est surtout très dangereux !

— Dangereux ? Ton chien est si agressif ?

— Putain mais non ! Si quand ta fille elle mouille, elle pousse les chiens à forcer le passage pour gicler, son chien quand il gicle ça pousse les autres mâles au viol ! Tu crois que Sultan il a eu envie de grimper sa maîtresse par hasard ?! En plus c’est un pervers ce Filou ! Si elle est vierge il va se faire une joie d’y remédier !

— NON ! PAS MA FILLE ! IL FAUT QUE JE L’EN EMPECHE !

— Laisse-tomber, si elle crie comme ça c’est qu’il est déjà en train de la défoncer !


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live