Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 159 fois
  • 28 J'aime
  • 0 Commentaire

Karine

Chapitre 59

Zoophilie

— Oh non pas ça !

— Qu’est ce qu’il t’arrive ?

— Rex fait sortir son nœud mais pas sa bite ! La dernière fois il me l’a fait six fois d’affilé !

— Oh ! Alors toi aussi il t’aime vraiment ! C’est Olivia qui lui a appris à faire ça, elle avait beaucoup de temps libre et elle voulait qu’il passe plus de temps en elle, mais depuis qu’il est adepte de la sodomie c’est devenu douloureux.

— Il m’aime vraiment ? Je vois pas le rapport ?

— Olivia a dressé son chien pour qu’il ne pénètre uniquement qu’elle de cette manière c’est à dire qu’il passe son nœud puis qu’il le sorte après s’être vidé pour recommencer immédiatement sans jamais faire sortir son sexe. Mais avec elle il le fait entre dix et quinze fois en moyenne.

— Quinze fois ?!

— Oui, cette femme est vraiment accroc au sexe mais uniquement avec son propre chien alors quand vous lui avez ramené et qu’il s’est mis à la sodomiser plus de vingt fois, ça lui a pas vraiment plus !

— MERDE ! VINGT FOIS !

— Surtout que c’était sa première sodomie, alors oui, elle ne vous aime pas à cause de ça.

— Et plus, maintenant que le chien de Karine s’est tapé sa fille, je crois pas que ça va nous aider !

— QUOI ?! Alex s’est faite prendre par un chien ?!

— Oui, mais d’après sa façon de jouir, je pense que tout c’est bien passé.

Karine venait tout juste de reprendre ses esprits. Elle sentait encore le sexe de Sultan en elle et avait maintenant besoin de se libérer. Dans un mouvement délicat la jeune maman plaça sa main entre ses cuisses pour maintenir le membre animal tout en se relevant délicatement. Lors de la manœuvre, elle ne prit même pas conscience que son string fendu était resté accroché au nœud du chien et elle le retira tout naturellement faisant passer ses jambes l’une après l’autre à travers son sous-vêtement.

— Tu fais quoi avec mon chien ? Tu réserves ta place ?

— Pourquoi tu dis ça ?

— Parce que tu viens de laisser ton string sur lui.

— Hein ?!

Le dogue allemand était maintenant au sol et Karine put voir que son string fendu était effectivement encore coincé autours de son nœud.

— Excuses-moi, j’ai pas compris ce que je viens de faire !

— Bon, il doit être coincé pour le moment, viens avec moi on va voir Olivia.

— Et Johanna ?

— Ne vous inquiétez pas pour moi, j’ai assez de vaseline pour tenir, je peux laisser Rex me casser le cul autant qu’il veut

— Tu es sûre ma belle ?

— Oui ! va rassurer Olivia pour sa fille, moi je vais m’assurer que son chien se vide bien les couilles.

— Allez viens Karine. Johanna tu nous rejoins dès qu’il a fini avec toi ?

— OK, si j’arrive à marcher bien sûr.

La température étant clémente et la jeune maman venant de se montrer en pleine action avec Sultan, cela ne la dérangea pas de s’installer totalement nue sur une chaise de la terrasse, d’autant plus qu’elle pouvait évacuer le sperme canin qu’elle contenait de cette manière.

Filou était encore dans les entrailles d’Alexandra, laissant calmement sa semence couler dans le corps de le jeune fille. Chaque giclées du mâle provoquait un gémissement de plaisir de la femelle. Le couple aux effluves provocatrices s’était uni de manière étonnamment douce au point de laisser le souvenir à la fille d’Olivia d’avoir fait l’amour avec un chien. Le labrador n’était plus coincé dans sa partenaire, mais il restait en place par plaisir. La jeune fille profitait maintenant d’être pénétré pour la première fois de sa vie et la sensation de ce corps étranger en elle l’apaisait totalement. Quand Filou laissa enfin sortir son sexe de sa partenaire, celui-ci resta toujours cramponné à elle, comme pour la remercier de lui avoir offert sa virginité. Alexandra était sereine de se sentir serrée par son mâle, alors qu’il avait déjà profité d’elle. Quelques instants plus tard, les corps des deux amants se séparèrent laissant ainsi la possibilité à la jeune fille de se rhabiller. Ils prirent ensuite le chemin pour rejoindre les autres femmes, Filou marchant très sagement aux coté de celle qu’il venait d’honorer. Constatant la nudité de Karine, l’énervement visible de sa mère et l’absence de Johanna, la jeune fille s’adressa à Stacy en premier.

— Heu... j’ai raté quelque choses ?

— Non ma mignonne, ta mère est en colère parce que Rex ne lui fais plus plaisir comme avant, Karine a laissé son string accroché au nœud de Sultan, je me suis fait prendre à deux reprise par Max à cause de Filou et Johanna est coincée par les fesses dans l’enclos. Mais tout va s’arranger tu vas voir !


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live