Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 3 845 fois
  • 27 J'aime
  • 0 Commentaire

Karine

Chapitre 64

Zoophilie

— Bonjour Stacy !

— Bonjour Sylvain ! Merci de m’avoir amené Sultan, passez une bonne soirée.

— Vous ne me proposez pas un café ?

— Disons que j’ai du monde à la maison.

— Écoutez, ça me gène de vous le dire comme ça mais votre chien avait un de vos string coincé autour du sexe quand je l’ai trouvé, vous avez une idée de comment cela pu arriver ?

— Heu... Venez à l’intérieur, je peux vous faire un café si ça vous dit toujours.

Stacy tenait son chien par le collier et elle se dit qu’en invitant le vétérinaire à rentrer, elle allait gagner suffisamment de temps pour trouver une explication plausible. Une fois à l’intérieur, elle fit patienter son inviter pour remettre Sultan dans l’enclos. Sylvain scruta chaque recoin du salon pour y trouver une preuve des rapport qu’entretenait la belle rousse avec son animal de compagnie. Karine était toujours sous la douche et ne se doutait absolument pas de la présence de l’homme.

Tenez, c’est le tissu que j’ai réussi à décoincer de votre chien.

Stacy était devenu blême en voyant le sous-vêtement de Karine, elle revit la jeune maman en train de s’extirper du membre animal en y laissant son string, puis elle se rappela que Johanna et elle avait étés prise l’une après l’autre par le chien et que le tissu devait encore porter des traces de cette orgie. Elle remercia son interlocuteur et déposa l’objet sur une commode devant la salle de bain pour faire comprendre à Karine qu’elles n’étaient plus seules. Sylvain s’était assit sur un canapé et suivait d’un regard accusateur son hôte.

— Je vais vous préparer du café et j’arrive.

— Oui, merci bien, vous me raconterez ensuite comment votre string a fini chez moi.

Stacy était en colère, elle n’avait pas pu se laver ni se changer et si le vétérinaire voyait qu’elle ne portait pas de sous-vêtements, il ferait tout de suite le rapprochement et les traces de sperme qu’elle avait entre les cuisses ne l’aideraient pas. Elle profita de son absence pour enfiler rapidement un pantalon blanc et quitter sa jupe. Malheureusement c’est à ce moment précis que Karine sortie de la salle de bain.

— MON STRING ! Je suis vraiment désolée de l’avoir laissé sur ton chien en me retirant mais c’était vraiment un coup du.... Bonjour.

— Bonjour, Karine, je ne savait pas que vous étiez là.

La jeune maman avait remis sa robe de soirée et était écarlate de gène face à ce bel homme à qui elle venait sans le vouloir avouer sa plus grande perversion sexuelle. Sylvain connaissait aussi Karine, mais il n’avait jamais prêté attention à cette jeune femme, mais elle était à présent devant lui en robe de soirée et d’une beauté incroyable. L’image du bassin de la jeune femme accouplé à l’animal lui revint en tête et une érection incontrôlable s’empara de lui.

— Ce n’est pas du tout ce que vous croyez !

— Et bien moi je suis sûr du contraire ! Il se passe des choses étranges ici et je compte bien connaître la vérité !

Stacy était revenue avec les cafés, elle tenta une explication rocambolesque à laquelle le vétérinaire ne crut pas une seule seconde.

— Mais non ! Karine s’est retiré pour prendre une douche et à laissé ses sous-vêtements ici même. Pour lui faire une plaisanterie je l’ai moi-même fixé sur mon chien pour qu’elle ai l’air bête en essayant de le récupérer.

— Vous me prenez vraiment pour un idiot ! Ce bout de tissu sent encore la relation sexuelle !

Avant que les deux femmes ne purent prendre la parole, un claquement de porte fut suivi d’un hurlement en provenance de l’entrée.

— STACY ! Ton chien viens de me sauter ! T’aurais pu faire attention merde ! Après ce que Rex m’a mit dans les fesses j’ai pas pu me défendre !

Olivia était incapable de se rendre jusque dans le salon, elle ne vit donc pas qu’un homme était présent dans la pièce et ne comprit que lorsque Sylvain reprit la parole.

— Et ça ? C’est mon imagination peut-être ?

— Bon, je n’ai plus le choix et je vais donc vous raconter tout depuis le début.

— Non, va aider Olivia, je vais lui expliquer. Suivez-moi dans la chambre.

Karine était sous le charme de cet homme et elle se dit qu’elle pourrait peut-être détourner son attention, elle avait connu de très nombreux partenaires canins et désirait maintenant goûter à nouveau au sexe d’un homme. Une fois seuls dans la chambre, la jeune maman fit s’installer le vétérinaire sur le lit, puis elle quitta sa robe pour remettre le string fendu qu’elle tenait dans la main. Tout en exécutant sa manœuvre de façon volontairement très lente, elle se mit à raconter son histoire à son interlocuteur en ne lui parlant que de ses expériences vaginales avec Filou et Sultan.

— Donc, vous vous êtes faites violée par votre chien et y avez pris du plaisir, vous avez ensuite rencontré Stacy qui vous a proposer d’essayer avec son chien pour vous dégoûter grâce à son anatomie trop imposante.

— C’est ça, mais dites-moi, on dirait que mon histoire vous as excité !

— Je dois vous avouer qu’en trouvant ce string sur le sexe d’un animal, mon sang n’a fait qu’un tour et j’ai eu une irrésistible envie d’assister à ce spectacle.

— Laissez-moi vous aider à vous détendre un peu.

La jeune maman fit s’allonger l’homme, puis elle déboutonna son jean. Elle se dit que comme tous les hommes, Sylvain apprécierait une fellation payant ainsi de son corps le silence de son amant. Mais le vétérinaire voulait goûter à cette magnifique femme et l’invita à présenter ses cuisses près de sa bouche pour pouvoir passer lui aussi sa langue sur le sexe de sa partenaire. Karine en était ravie et c’est avec un plaisir immense qu’elle sentit la langue experte de cette homme entre ses cuisses la faisant gémir bruyamment.


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live