Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 445 fois
  • 84 J'aime
  • 19 Commentaires

Karine, la piscine..et les autres..

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Ma femme, et moi même partons dans le sud pour un petit séjour de quelques jours à deux, sans les enfants, pour souffler un peu et nous faire plaisir...Karine, qui à la trentaine réjouissante, est brune cheveux mi longs..sexy...avec des formes et..très attirante. Un matin lors d’une ballade sur un marché nous tombons nez à nez sur un arrière petit cousin que je vois une fois tous les 10 ans lors des réunions de famille. Banalités d’usage, il nous apprend qu’il vit dans le coin et nous invite chez lui le midi même pour un barbecue.


Celui ci vit seul, séparé, et à notre grande surprise, lors de notre arrivée, dans une grande maison avec piscine.

-" Mince on n’a pas pris les maillots !" se dit on de suite.


On constate également que nous ne sommes pas les seuls invités et que sont déjà présents un autre couple et 7 autres mecs, des potes de rugby. Tout le monde à la trentaine et est dans le même style que je qualifierai de sportif décontracté sûr de soi, bref vous voyez le genre.. Vu la chaleur ma femme porte une robe très légère avec beau décolleté laissant apparaitre ses gros seins (95D). Moi qui aime que ma femme soit désirée je suis servi ! dès le début je constate que tous les hommes présents matent ses seins, ce qui ne lui déplait pas ni d’ailleurs car elle aime être regardée et titiller les mecs. Nos regards se croisent et nous nous comprenons: elle aime ça et j’aime ça !


Apéros successifs et rosé durant le repas font monter encore plus la chaleur qui est déjà étouffante, l’ambiance est un peu à la blague potache ( certains essaient de mettre des glaçons dans le décolleté ce qui permet de voir les seins de madame bouger...) et aux vannes orientées cul bien sûr..


Fin du repas, la proximité de la piscine donne l’envie d’y piquer une tête, les hommes invités n’ont pas de maillot et décident d’y aller en caleçon. La femme du couple présent connaissant les lieux, à un maillot et sans se poser de questions se retrouve à l’eau rapidement. Pour la mienne c’est différent et malgré son envie de jeu depuis le début, elle hésite a enlever sa robe et y aller en sous vêtements, il reste une fine barrière de timidité..


Bien évidemment nous la poussons tous à le faire, les autres voulant se rincer l’oeil et moi la faire exhiber.." allez on s’en fout t’inquiète, on va pas regarder, l’eau est trop bonne..." les petits malins travaillent au corps madame qui, après regard dans ma direction, finalement accepte.


Je la vois remonter la robe et la passer par dessus sa tête, cela me donne des frissons car je regarde les autres mater sont corps avec son ensemble string et soutif rouge ultra sexy. Ses seins débordent et son cul est offert à la vue de tout le monde.Sous les applaudissements et les hourras, elle se jette à l’eau.


Passé le moment de nage normale, comme tout le monde est chaud et sportif les premiers jeux bien sûr apparaissent; Ambiance déconnade, on coule la tête dans l’eau,on balance l’autre etc, il va de soi que madame est la cible principale de ces jeux...Karine se marre, l’ambiance monte, c’est chaud, les mains sont de plus en plus baladeuses et chaque jeu est prétexte quelques pelotages ! Elle fait exprès de garder le ballon que chacun se lance et les mecs doivent lui sauter dessus pour lui écarter les bras, cela se termine en séance de chatouilles sur le ventre et qui se traduit par un pelotage en rêgle de ses gros nichons!! je vois dans ces yeux qu’elle adore cela, elle se débat pour le principe et ne se prive pas de les provoquer pour qu’ils continue de jouer avec elle !

A un moment un des mecs se hisse avec ses bras sur le bord de la piscine pour faire un plongeon, durant cette manoeuvre, ma femme, voulant encore jouer, en profite pour baisser le caleçon de celui -ci ! elle est morte de rire à la vue de ses fesses!

Le mec se marre "ça tu vas le payer, tous sur elle! à poil !" elle arrive à s’enfuir en ricanant par la partie de la piscine ou l’eau est moins haute et part en courant vers la maison. 5 des rugbymans la suivent pour la chopper !


Tout le reste de la bande dont moi est encore dans la piscine et nous les voyons emprunter un escalier qui mènent aux chambres à l’étage, nous les perdons de vue mais les entendons crier. On entend les pas, une porte qui claque, on arrive à les situer dans la chambre juste au dessus de la piscine, vu la météo tout est ouvert. Ne pas les voir est encore plus bandant pour moi...les salauds, ils vont profiter de ma nana..


les mecs : " choppez là ! tenez là !"

Karine qui glousse : " NOOONNNN "


Des cris, des rires, on la devine se débattre...


Une minute plus tard, celui qui s’est fait baisser le caleçon par Karine apparait tout sourire à la fenêtre de la chambre, deux trophées qu’il brandit à notre vue : le soutif et le string de ma femme ! ovation et rigolade, dans la piscine ils me regardent tous et sur leur visage je devine ce qu’ils pensent : " là haut ça doit y aller ! "

Mi gèné mi excité, effectivement..ma nana est à poil avec 5 mecs sur elle !

je suis sorti de ma torpeur j’entends " allez une fessée pour la punir ! " et Karine qui glousse encore..

3 minutes plus tard ils redescendent, Karine est portée sur l’épaule du plus costaud, cul à l’air, offert à leurs mains, le temps du trajet les 4 autres viennent lui mettre des tapes sur les fesses en riant.


Arrivée au bord de la piscine elle est descendue puis reprise par les mecs, un à chaque bras et jambes, pour la balancer à la flotte, cette manoeuvre à pour effet de lui écarter les cuisses devant tout le monde et offrir son intimité à la vue de 10 personnes ! je suis excité comme un dingue !


elle est jetée à l’eau et un gueule " tous à poil pour être comme Karine ! " tout le monde enlève le caleçon se retrouve nu, y compris la femme du couple qui enlève son maillot. les jeux reprennent, les pelotages également, comme je suis là ils n’y vont pas franco mais je vois bien que les mains se baladent et que les bites durcissent régulièrement ! au bout d’un moment Karine sort de l’eau et me rejoint sur une serviette au bord de la piscine, sans se cacher. l’ambiance est plus calme et on peut discuter.


Elle m’explique que dans la chambre elle était allongée sur le lit, qu’un lui tenait les bras et que les autres pendant qu’ils lui arrachaient les sous vêtements cela pelotait à mort, les seins à pleines mains mais sur le cul et la chatte et qu’ils ne se sont pas gênés. le plus chaud ça été pendant la fessée, les mains claquaient le cul mais restaient et farfouillaient entre les fesses, elle a senti des doigts dans la chatte et l’anus.." c’était chaud mais j’ai adoré" m’avoue t elle dans l’oreille.


Durant l’après midi, Karine tente plusieurs fois de remettre les sous vêtements pour se baigner mais à chaque fois elle est choppée et remise à poil dans la piscine, tout le monde en profite et je me rends compte que tout le monde l’a pelotée y compris le cousin éloigné qui ne s’est pas gêné par moment. elle fini par laisser tomber et reste nue.


Petit à petit les gens partent, ils viennent embrasser Karine de manière appuyée et nous font comprendre par leur allusions qu’ils nous remercient pour l’après midi, je peux comprendre leur plaisir.


Ne reste plus que pour le repas du soir, mon cousin, les 2 plus costauds et hardis de la bande qui étaient en haut sur Karine et nous...Nous prenons le repas encore dehors tant la chaleur reste étouffante, Karine a pu mettre une serviette fermée au dessus de ses seins mais qui s’arrêtent juste aux fesses.


L’alcool coule toujours à flot, les langues se délient, sur l’insistance de mon cousin ils racontent comment cela s’est passé là haut sans omettre de détails, Karine rougit et doit reconnaitre que cela l’a excité de se faire chopper comme ça.

La chaine HIFI crache de la musique, Karine se met à danser, je la vois qui veut provoquer encore, si elle fait ça c’est qu’elle veut que ça bascule dans du lourd, on a toujours eu ce fantasme d’elle prise par plusieurs hommes, peut être qu’avec ce contexte..


Bien sûr les deux autres rappliquent pour se coller contre elle, un devant un derrière, mains sur les hanches, elle bouge son cul pour faire monter la tension, mains sur les fesses sous la serviette avec un " tu permets" non interrogatif en ma direction de la part des deux. C’est le moment ou cela bascule ou il faut prendre la décision. Je décide de laisser faire..trop envie..

La serviette tombe au sol, ma femme danse nue entre deux mecs qui bandent comme des taureaux, elle me regarde, c’est parti.


Elle est amenée sur un des grands sofa du salon, assise entre les deux costauds, qui la caressent de partout, l’embrasse, la doigte. elle se retrouve à genoux devant les deux qui sont assis, à les sucer alternativement, je suis fou d’excitation...

La suite n’est qu’un film porno, elle se fera prendre toute la nuit par les deux et...mon cousin éloigné qui à la faveur d’une pause des deux bêtes, ira en profiter. Dans toutes les positions, tous les trous..


Au petit matin nous quittons les lieux, ivres d’émotions après ce moment de dingue, pour nous retrouver tous les deux après cette parenthèse folle et profiter de nos derniers jours de tranquilité tel le petit couple rangé, presque rangé...

Diffuse en direct !
Regarder son live