Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 34 393 fois
  • 25 J'aime
  • 0 Commentaire

Kathleen

Chapitre 1

Trash
25
5

Après avoir passé quelques temps au chômage, je fus convoqué pour passer un entretien dans une société informatique en vue d’une éventuelle embauche. Cela devait prendre une journée, le temps de faire une série de tests et puis passer une entrevue avec le directeur des ressources humaines. Je me suis rendu à l’entreprise convaicu de faire le maximum pour obtenir ce poste. La série de tests passée, je crois être en bonne voie pour passer un entretien en toute confiance.

L’entrevue allait bientôt commencer, l’hotesse d’accueil me conduisit dans le bureau du directeur des ressources humaines. Il n’était pas encore arrivé, mais cela n’allait pas tarder. Tout d’abord, à son arrivée je fus surpris devoir que le D.R.H. était une jeune femme, habillée très courtement avec un chemisier assez léger, une mini-jupe et des bas, bref une femme plutôt sexy. Elle se présenta sous le nom de Kathleen, elle avait obtenu ce poste lors de la création de l’entreprise par une de ses amies. Elle commenca par me définir un peu la société, et termina par la présentation du poste dont je voulais la place. Et c’est à ce moment précis que tout à commencer.


Lorsque elle me demanda si j’avais quelques questions, je lui répondis que non et que tout était bien clair pour moi elle me demanda de me présenter. Je commencais par tous ce qui est d’usage de faire, mais lorsque j’ai entamé mon expérience professionnelle, elle m’arrêta net. ’Ce n’est pas ce que je veux savoir’ dit-elle, ’ce que je veux savoir, c’est ce que vous êtes pret à faire pour avoir ce poste et comment vous comptez vous comporter par la suite’. Alors que je commencais par expliquer mes motivations, elle se leva et se mit devant son bureau. Et sans ce soucier de ce que je disais, elle me demanda comment je m’y prenais avec les femmes. J’ai eu moment d’hésitation, puis elle me prit les mains, me fit lever et m’attira contre elle. Nous nous embrassames tendreusement, ma main commenca à déboutonner son chemisier, puis arrivant sur ses seins je me rendis compte combien son désir était ardent. Après quelques effleurements, mes doigts touchèrent le bout de son sein droit, là fermant les yeux elle dit ’Enfin quelqu’un qui ne manque pas de cran, voyons voir si la suite est aussi bonne que l’entrée en matière’. Du coup, ma main gauche passa sous sa mini-jupe, remonta le long de ses bas et arriva bien haut entre les cuisses. La surprise fut totale, en effet elle ne portait rien dessous. Mes doigts entrèrent dans ses lèvres et je sentis alors la moiteur de sa chatte qui apparament devait mouiller abondamment depuis le début de l’entretien. Après quelques va et vient, elle m’arrêta net. Elle me poussa sur un fauteuil très large et confortable. Elle me déshabilla complètement, pris mon sexe dans ses mains puis le mis à sa bouche. Elle le suca longuement puis lorsque je fut prêt, elle aspira fortement pour me faire jouir. Ce fut terriblement bon, une jouissance qui me paraissait interminable. Quand ce fut fini, elle se retira et alla derrière son bureau, téléphona pour appeler sa secrétaire.


Je pensais pouvoir me rhabiller, mais elle insista pour que je reste nu. Quand la porte s’ouvrit, la secrétaire était tout aussi charmente et habillée de la même manière. Kathleen dit ’Sandra nous avons enfin une perle rare. Je viens de le vider. Voyons voir si ce gentil garcon possède encore des ressources.’ Comme je m’en doutais, Sandra n’avait rien sous sa jupe, elle vint vers moi et me présenta sa toison à lécher. Elle était déjà toute mouillée, J’y introduisis la langue et je commencais à aspirer son écume, quand Kathleen vint se blottir tout contre moi et pris ma main pour se faire également caresser. Mon envis de bander était de plus en plus grande, mais il fallait encore attendre un peu avant que cela ne vienne. Sandra se dégagea de ma bouche et alla s’assoir sur mon ventre, pendant ce temps Kathleen vint s’assoir devant elle et me présenta sa toison à son tour tandit que Sandra lui massait les seins. Cette position me rendit mes ardeurs. Sentant mon sexe grandir dans son dos Sandra se mit par dessus et enfila mon engin toudoucement dans sa fourrure toute lubrifiée. La sensation était forte, Kathleen se leva, se mit devant elle et pris soin de lui lécher les seins fièvreusement, pendant ce temps mes mains se sont remises à frotter leur nid d’amour. Nous étions tous les trois au pays des merveilles. Après une petite période d’exitation, Sandra arriva au sommet de ses attentes et sentant les battements de son sexe sur le mien, je me suis mis à jouir. Kathleen n’en pouvais plus elle aussi et mettant mes doigts dans sa chatte, elle explosa de bonheur.


Je pensais avoir fini mes tests mais ce ne fut pas le cas. Kathleen en meneuse de tests n’avait pas encore pu être satisfaite. Elle fut d’accord que je me défendais plutôt bien mais il fallait encore passer la dernière épreuve. Elle appuya sur un bouton, et du mur sorti un lit avec à coté un petit lavabo. Nous fîmes une petite toilette pour nous rafraichir. Puis elle me fit signe de m’allonger sur le lit. Là, avec l’aide de Sandra, elles m’attachèrent les mains et les pieds , et tous les membres écartés, elles me firent des massages afin que je puisse retrouver la forme. Le premier fut avec des plumes de paon, elles les passaient le long de mon corps, entre mes cuisses. Le second fut pour mes jambes , elles partaient des pieds et remontaient doucement vers le haut pour finir sur mes testicules. Ensuite elles m’embrassèrent de la tête aux pieds en passant partout sur mon corps. Là, reprenant un peu mes esprits, les bisous les plus coquins me firent quelques effets. Et quand, remplit de force, mon sexe se releva Kathleen le pris dans ses mains et le mis de nouveau à sa bouche. Elle était à genoux au bort du lit, voyant cela Sandra se mit à lui lécher son barbu. Kathleen était de plus en plus excitée elle n’attendait plus que de venir se faire pénetrer et enfin jouir de ma semence. Elle attendit un peu que l’orgasme soit proche puis elle vint sur moi profiter de mon érection. Elle était très mouillée et je sentais en elle les vibrations de son vagin tant elle était chaude. Elle commenca alors un long et même très long orgasme qui lui faisait perdre son souffle. Elle soupira quelques sons de bonheur et puis se mordant les lèvres, elle perdit le contact avec nous pour se retrouver au ciel. Sandra la voyant ainsi se pencha sur moi et me fit un très long baisers. Nos langues se mélant l’une à l’autre, ses mains caressant mon corp je jouis très très fort à mon tour. Ce fut un moment exceptionnel, aussi bien pour moi que pour elles. Depuis je travaille dans cette société, Kathleen est devenue ma femme, et avec Sandra de temps en temps nous avons des soirées érotiques mes chez nous car je n’ai plus de tests à réussir. Kathleen maintenant a changé sa facon de faire les tests, elle m’a chargé de faire passer la partie technique, quand au reste....

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder