Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 1 102 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

Laisse moi te goûter

Chapitre 1

Hétéro

C’était en mars 2020,juste avant le premier confinement, que tu as commencé à me tourner autour. Tu me rejoignais le midi pour déjeuner, tu t’attardais le soir pour me saluer et me souhaiter une bonne soirée. Quel gentil collègue. Voilà ce que je pensais.


Je sais que tu me trouves jolie. Je vois bien comment tu me regardes. J’en joue. Je sais que je suis en dehors de ta catégorie. Tu m’intrigues. Je te sais en couple alors je joue, il ne peut rien se passer. Tu es un homme bien.


Une dernière soirée est organisée entre collègues afin de profiter avant le confinement. C’est inédit. Je suis célibataire depuis quelques mois seulement et je suis terriblement en manque. Je crois que tu l’as senti. Tu m’offres une bière, puis deux. Je sens soudain ta main sur mon genou. Je suis figée. Tu ne bouges pas ta main. Je suis excitée et terrifiée que nos collègues voient cette main. Tu es en couple.


Je prétexte une envie soudaine pour me soustraire à ton toucher. Je me rafraîchis les idées. Je décide de partir. Tu me raccompagnes. J’insiste pour partir seule.


Le confinement arrive.


Nous sommes confinés depuis 2 semaines. Je suis frustrée. Mon corps est si sensible.


Tu m’écris pour prendre de mes nouvelles. Tu m’annonces que tu es séparé depuis 1 mois. Tu n’aurais jamais osé me toucher ce soir là sinon. Tu t’excuses de ne pas l’avoir dit avant. Tu aurais voulu m’embrasser ce soir là, et bien plus encore.


Je suis seule durant ce confinement. J’ai le temps de t’écrire. Je t’envoie des photos de moi. Mon visage. Mes seins. Mes fesses. Jamais tout à la fois. Je me touche en pensant à toi. Je t’écris tout ce que je souhaite te faire. Te regarder te branler. Avoir ton sexe dans ma bouche et la sentir grossir.


Tu décides d’achever ce supplice, braver le confinement et venir me voir.


J’ai pris ma douche soigneusement. Je me suis epilée entièrement. Je porte une jolie robe à fleurs. J’ai oublié sciemment de porter le moindre sous vêtement.


Le dîner est prêt lorsque tu sonnes. Tu as très faim. Tu me veux.


Tu m’embrasses la bouche, le cou et tu t’arrêtes. Tu réalises que je suis bien réelle et que ton fantasme se réalise. Mon corps est à ta merci.


Tes lèvres descendent vers mes seins. Ta langue joue avec mes tetons. Ils sont si durs. Je me presse contre toi. Tu n’en as pas fini avec moi. Tu me plaques contre le mur. Ma robe tombe à mes pieds. Je suis nue.


Tu constates avec délice que je me suis préparée pour toi. Tu m’embrasses le ventre, tu t’accroupis et m’embrasses les cuisses, le pubis et tu goûtes ma cyprine.


Tu adores me voir mouillé pour toi. Tu refuses que je te touche. Tu m’emmènes dans la chambre. Tu te deshabilles. Tu m’ordonnes de m’allonger sur le lit.


Tu te mets au dessus de moi et j’ai envie de ta queue dans ma bouche. Tu es terriblement excité de m’entendre dire cela.


Tu debandes un peu car tu as peur de ne pas être à la hauteur. Je m’en moque. Je suis si excitée. Tu me pénètres avec tes doigts. J’aime cela. Tu vois que tu es à la hauteur. Je prends du plaisir. Tu me donnes du plaisir.


Tu commences à me lécher. Ta langue est aiguisée. Elle tourne doucement autour de mon clitoris. Tu le suçotes. J’en tremble. Et tu recommences cet enchaînement tout en me pénétrant avec tes doigts. Je jouis une première fois.


Tu continues. Je suis très sensible, tu es doux. La pointe de ta langue joue avec le gland de mon clitoris. Je cambre pour le coller à ta bouche. J’en redemande. Tu titilles mon abus en même temps. C’est nouveau pour moi. Tu vois que j’apprécie.


Tu gardes un doigt sur mon clitoris pour ne pas rompre le contact et tu descends ta langue vers mon anus. Tu le lèches. La pointe de ta langue me pénètre l’anus. Je jouis une deuxième fois sous tes doigts.


Je suis tremblante, presque épuisée, je te suppli de me pénétrer. Tu refuses.


Cette fois-ci je ne t’écoute pas. Je m’allonge entre tes cuisses. Je prends ton sexe dans ma bouche. D’abord le gland. Je le suce fort. Ma main serrée sur ta verge. Je commence à descendre, je la prends tout entière. Ma langue joue avec ton frein, ton gland. Je sens un peu de liquide. Je suis si excitée à nouveau, en sentant combien je te donne du plaisir.


Tu me demandes d’arrêter. J’accepte uniquement si tu me prends en levrette. Tu me pénètres enfin avec ton sexe, durci par cette fellation. Après quelques coups de va et vient, tu introduis un bout de pouce dans mon anus. Je jouis et contracte si fort que tu jouis aussitôt.



Avez vous envie que je brave de nouveau ce confinement ?


Qngelique44


Diffuse en direct !
Regarder son live