Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 13 450 fois
  • 127 J'aime
  • 3 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Lauren femme cocufiée par ses enfants et sa voisine.

Chapitre 3

Inceste

Le jeune coquin vigoureux s’acharne sur sa maman, il est fier de l’entendre gémir sous ses coups de boutoir. Lauren, la bouche entrouverte, geint bruyamment. La jeune verge, aidée par l’abondante cyprine que produit le vagin de Lauren, coulisse aisément dans la gaine de chair. La verge infatigable de son fils la démonte allègrement. Lauren a maintenant rejeté tous les tabous, et se donne totalement à son jeune amant. Elle agite son bassin pour bien sentir en elle le membre qui la fore.


Valériane regarde sa maman prendre son pied, elle a sa main sur sa vulve et frotte énergiquement la protubérance qui se trouve entre ses grandes lèvres. Rapidement, la boule de chair prend du volume, et devient sensible. Lucas s’approche de sa fille, tombe à genoux face à elle, elle écarte les jambes encore plus, il saisit entre ses doigts noueux l’objet du plaisir. Il le roule entre son pouce et son index, en fixant sa fille de son regard noir. La coquine provocatrice se suce les doigts, en toisant son papa. Ses hum de plaisir excitent son papa à un tel point qu’il lui branle le clito rageusement. La boule de chair devient énorme, Valériane pousse de gémissements incontrôlés, son corps s’agite anormalement. La tension monte d’un cran, elle s’arc-boute et offre encore plus sa vulve à son papa d’amour. Lucas, tout en branlant le clito, enfonce trois doigts dans la grotte en feu. Le ramonage est intense, les râles de la jeunette aussi.


Lauren est au bord de l’explosion, le membre infatigable de son fils la défonce énergiquement. Ses râles ressemblent à s’y méprendre à des plaintes de bête. La verge gorgée de sang qui la pilonne sans relâche, la fait grogner de plaisir. Soudain, elle pousse un cri, se cabre et gicle avec force. Sa jouissance est exceptionnelle, elle envoie plusieurs jets sur les bourses de son enfant qui ne cesse de la défoncer. Lauren halète férocement, jamais dans son fond intérieur, elle n’aurait pensé que son enfant puisse devenir un jour son amant. Elle a une poussée de honte, ses yeux s’humidifient, ils croisent ceux de son enfant, le bougre, fier de sa performance, retire son engin du corps encore secoué par des spasmes, et l’offre aux lèvres charnues de sa maman. Elle ferme les yeux avant de gober l’engin tendu. Lauren s’évertue à sucer le gland du mieux qu’elle peut, elle lèche le jeune cèpe avec gourmandise. Sa langue fait des miracles, la verge frétille dans sa bouche vorace.


Logan serre les dents, il est heureux que sa maman pratique la fellation avec autant d’ardeur.



Il grince des dents, se bloque et envoie sa semence brûlante au fond de la gorge de sa maman. Elle manque d’étouffer, elle repousse son enfant, et déglutit difficilement la démentielle décharge de nectar. Elle arrive à tout avaler, enfin, elle s’essuie les lèvres d’un revers de la main, du surplus de sperme qui s’écoule à la commissure de ses lèvres. Logan prend sa maman par le cou, et l’embrasse fougueusement. Le baiser dure un bon moment. Lucas fait avec ses doigts un crochet, et ramone comme un sauvage la chatte de sa fille. Il sait ce que c’est en procédant de cette manière qu’elle jouit atrocement. Valériane a la bouche grande ouverte, elle pousse des cris terribles, son papa accélère. Le bougre de sa main libre lui écrase le clito. La soumise se cabre et gicle pendant tout le temps que son papa lui ramone la chatte. Une grosse flaque s’étend sur le sol. Le ramonage cesse, la queue de Lucas est tendue à l’extrême.


Sans ménagement, il la plante dans le ventre de sa fille qui grogne en s’arc-boutant. La féroce pénétration plaît à Valériane, elle demande à son papa de recommencer. Le bougre réitère l’enfoncement, il est si violent que ses couilles frappent avec force la chatte de la demandeuse. Elle s’accroche à son papa et agite sa croupe comme une dératée. Lucas la laisse faire, la coquine donne des coups de reins puissants, à chaque coup, elle s’empale à fond. Elle augmente le rythme en marmonnant, elle serre les dents, se bloque et jouit une nouvelle fois. C’est son papa qui prend le relais, il s’accroche aux hanches de Valériane, et la démonte férocement. Il ne faut pas longtemps à la jeunette pour qu’elle gicle une seconde fois de jouissance. Son corps tremble, Lucas retire son engin qui n’a pas encore déchargé sa crème. Il regarde sa fille épuisée haleter fortement, sa respiration est rapide, elle s’étend sur le canapé pour reprendre des forces.



Lauren est surprise par les jouissances terribles de sa fille. Elle l’envie, Lucas s’allonge sur le sol, Lauren l’enjambe et saisit son membre, elle descend son corps et engage le gland entre ses grandes lèvres vaginales. Elle descend doucement, mais cela ne va pas assez vite pour son fils, le bougre lui appuie fortement sur les épaules, Lauren s’empale jusqu’à la garde sur la queue raide, en poussant un râle. Lucas la plaque contre son torse. Logan se place derrière le duo, il pose son engin contre celui de son papa et pousse. Lauren grimace, les deux membres sont dans sa chatte, c’est une première pour elle, elle retient sa respiration pour ne par hurler de plaisir. Les deux queues qui lui dilatent la chatte commencent à œuvrer en elle. Pour elle, ce n’est que du bonheur, elle agite sa croupe en grognant de plaisir. Lucas et Logan lâchent les chevaux, les coups de reins puissants et nombreux qu’ils donnent ont vite raison de la résistance de Lauren.


Elle se cabre, un cri affreux sort de sa gorge, elle s’agrippe à son mari et jouit comme elle ne l’a jamais fait. Son corps est secoué de spasmes violents, elle a plusieurs orgasmes d’affilée. La queue de son fils sort de sa gaine brûlante, et se place sur sa rondelle brune, Lauren a un frémissement, mais elle veut jouir, jouir, jouir, rien d’autre ne compte. Les mains fines de son enfant s’accrochent à ses hanches, le coquin pousse lentement, sa queue s’enfonce dans la gaine étroite. Sa maman serre les dents, elle veut être prise comme une bête, malgré la douleur, elle ne rechigne pas à subir l’outrage extrême. Enfin, la queue est bien plantée dans son rectum. La sensation qu’elle ressent est inexplicable, c’est douloureux et bon à la fois. C’est sa première sodomie, elle ne connaissait que la pénétration vaginale.


Une fois le pilonnage commencé, la douleur s’estompe et laisse place au plaisir. Le ramonage rectal est très efficace, Lauren pousse des grognements de fauve. Les deux queues coulissent en parfaite harmonie dans son corps, elle s’agite en grommelant. Son mari est le premier à jouir en elle, son fils la démonte sauvagement, il lui laboure le cul comme pour la déchirer. Lauren se cambre et jouit du cul pour la première fois. Ses râles saccadés sont rauques, Logan donne encore quelques bons coups de reins, avant de déverser sa semence dans la gaine rectale de sa maman qui ne cesse de geindre. Il continue de la pilonner jusqu’à ce qu’elle jouisse encore du cul. La bougresse ne s’en prive pas, elle gicle abondamment sur le ventre de son mari en délirant :


— Encore, encore oui, oui, cassez-moi le cul et la chatte, oui plus fort mes cochons oh c’est trop bon !


Lauren est heureuse maintenant de faire partie du groupe incestueux.


Diffuse en direct !
Regarder son live