Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 547 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Laurent et Nadine

Chapitre 1

Hétéro
3
2

Alors me voilà, Laurent tout juste 18 ans, grand et aimant les femmes mûres ! Et voici ma marraine Nadine, toujours célibataire, presque la cinquantaine, très bien conservée par deux séances d?aquagym hebdomadaire, elle doit faire 1.75m, fine, et une poitrine ni trop grande, ni trop petite. Elle habite dans une grande ville à 1h de route de celle dans laquelle je réside, mais j?ai l?occasion de m?y rendre de temps en temps. L?autre jour je suis aller à la préfecture (la ville dans laquelle ma marraine habite), pour une histoire de papier administratif, la galère et vous connaissez les horaires compliqués, je prenais donc large au niveau de mon temps et pensait voir ma marraine lors des horaires de fermeture de la préfecture. J?avais donc appelé Nadine 2 jours avant, pour savoir si je pouvais manger avec elle, et le vendredi était justement son jour de repos, elle m?invitait donc à venir la voir et m?attendait avec impatience ,car ça faisait quelques mois que je ne l?avais pas vu.


    Après être descendu du train je me rendis donc à son appartement vers les 10h, ayant pu sauter dans le train précédent celui que je devais prendre. J?arrive donc en avance, je sonne chez elle, et Nadine vient m?ouvrir, en robe de chambre et nuisette, même si je la connais depuis toujours, elle me fit de l?effet comme chez tout homme normalement constitué. Elle ne m?attendait pas si tôt, mais me dit de m?installer dans la cuisine, où elle m?offrit un café pendant qu?elle prenait son petit déjeuner, nous parlâmes de mes études, et nous en vîmes à mes petites copines, et là je dus lui avouer que j?étais célibataire depuis un bon bout de temps, et que coté sexe c?était pas top. Elle me plaignait, puis nous en sommes venus à son boulot, elle ne s?y épanouissait pas (elle est prof d?histoire), en raison de supérieurs désagréables, et elle ne trouvait pas un homme chaque soir chez elle pour lui remonter le moral, ni lui faire oublier tout ça. Je trouvais vraiment dommage qu?une femme si sympa n?ait pas trouvé chaussure à son pied, mais bon le malheur des uns fait le bonheur des autres, j?allais donc tenter ma chance. Son petit-déjeuner finit elle alla prendre sa douche, pendant ce temps j?allais dans sa chambre à la recherche des ses sous-vêtements, je commençais à me masturber dedans, mais surprise, la porte s?ouvre et ma marraine qui venait chercher un soutien gorge, rentra dans la chambre juste en string, et me découvrit la bite à l?air. Elle s?arrêta nette, et chose qui me surprit elle sourit, et s?approcha de moi, Nadine s?empara de ma bite et me fit une fellation exquise, lorsque ma semence commença à venir je la prévenu, mais elle continua et absorba la plus grande partie du sperme que je lui déposais dans sa bouche. Elle se releva et m?embrassa, goûtant ainsi un peu de mon jus. Puis ce fût à mon tour de m?occuper de sa chatte, je l?allongea sur le lit après lui avoir retirer un fin morceau de tissus qui cachait son sexe épilé. Je commençais par embrasser goulûment son sexe, puis passa aux choses sérieuses en m?attaquant à son clitoris, je lui fis rapidement atteindre son premier orgasme, ou un jet de cyprine atterrissa dans ma bouche, j?avalais ce liquide au goût si spécial, mais pas mauvais, mais elle en redemandait, je titillais donc de la langue son petit bout de chair qui ressortait gonflé, tout en lui rentrant un,deux, puis trois doigts dans son vagin, avec ce rythme là elle ne pu tenir longtemps et c?est ainsi que j?ai pu assister à son deuxième orgasme, plus violent.


    Elle n?en pouvait plus et me demanda de la pénétrer rapidement, je m?exécutai, et c?est au bout de cinq minutes que je me vidais en elle. Elle mit ses jambes autour de ma taille, m?obligeant à rester, et c?est ainsi que nous avons fait un long câlin, sous les couvertures, pour se remettre de toutes ses émotions. Je l?embrassai une dernière fois, dans la nuque et elle me glissa ces petits mots dans mon oreille : c?était merveilleux, la prochaine fois que tu reviens dans la ville, prévient moi, tu auras le droit à une surprise. Mais c?est une autre histoire ! Si vous voulez que je publie la suite, faites moi part de vos avis sur la rédaction, la forme, je suis prêt à entendre toute critique si elle est constructive !


J?attends des témoignages de jeunes gens et de femmes mures sur vos aventures en communs :

joey76600@caramail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder