Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Fantasme
  • Lue 14 628 fois
  • 85 J'aime
  • 0 Commentaire

La leçon d'informatique

Chapitre 1

Hétéro

Fabien et Anaïs, un couple de vingt six ans, vient de s’installer dans le quartier des villas.Pour faire connaissance, ils ont invités quelques voisins, à prendre un pot de bienvenu. Six couples ont acceptés l’invitation.

Anaïs est une très jolie brune, cheveux tressés tombant sur les épaules. Très attirante. Fabien, lui, est assez beau gosse, brun également. Il travaille dans une société de maintenance. Il est dix huit heure, le couple décide d’aller prendre une douche avant l’arrivée des invités.

-Ben dit dont, qu’est-ce-qu’il t’arrive? Demande Anaïs.

En effet, Fabien a le sexe dressé contre son ventre, tout raide. Anaïs le prend par la taille, lui caresse les couilles, fais un anneau avec le pouce et l’index, et commence à le branler doucement en tirant sur le prépuce.

-Salope, dit Fabien, tu profites de la situation.

-Tu aimes te faire décalotté comme çà, Hein? Tu veux que je te la pompe, ou tu veux me la mettre.

Fabien soulève sa femme sur le meuble du lavabo, et glisse sa queue entre ses cuisses. D’un mouvement de hanches, elle l’a fait disparaitre dans sa chatte en soupirant. Les jambes en l’air, entièrement écartées, elle prend appuie d’une main sur le meuble, et tient son mari par la nuque, de l’autre main.

-Tu aimes te faire prendre, dit-il. Tu as vu le bout de tes seins comme ils sont gros. Et ma queue qui te défonce, tu l’as sens, elle te fais mouiller, hein?

-Salaud, gémit Anaïs, je viens, vas-y, baise moi, je vais jouir. Ha..ha..oui.

-Moi aussi, je me vide, que c’est bon, oua...

Après cet intermède érotique, ils prennent une douche.


Les invités arrivent vers dix neuf heures. Chacun a porté un petit cadeau pour marquer le coup. Vingt heure, on sonne à la porte. Anaïs va ouvrir. Elle reste figée. Le jeune sur le pas de la porte, est d’une beauté à couper le souffle. Cheveux blonds mi-long, des yeux bleus impénétrables.

-Bonsoir, balbutie Anaïs, que puis-je pour vous.

-Bonsoir, répond-il, je m’appelle Chris, je n’est pas les clés de chez moi, et je crois que ma mère est chez vous.

-Oh mon chéri, dit une voix, tu es rentré. Viens que je te présente. Voici mon fils, il vient de faire stage pour devenir ingénieur en informatique. Il a vingt deux ans.

Après avoir bien arrosé la soirée, tout le monde se retire en promettant de remettre çà. Anaïs ne quitte pas Chris du regard.


Une fois le salon rangé, Anaïs monte dans la chambre.

-Pas mal le fils de la voisine, remarque Fabien, on dirait un mannequin.

-Putain, s’il est pas mal, répond Anaïs, un vrai dieu nordique. Quel canon.

Anaïs ôte son peignoir. Elle est toute nue.

-Et çà, c’est pas beau, poursuit Fabien en prenant sa femme par la taille.

-Bien, profites-en mon amour.

Elle se blottit contre son mari. Ils commencent à se caresser.

-C’est le voisin qui t’as excitée, ironise Fabien.

Anaïs s’empale sur la queue de son mari, et lui saisit les couilles.

— Tais-toi idiot, tu sais bien que je t’aime, dit-elle.

Encore une connerie comme çà. Et même si je te trompais, tu l’as bien fais toi, et avec ma soeur en plus. Et j’ai pardonné.

-C’est vrai, répond Fabien, tu as droit à un joker. Je pardonnerai moi aussi.

-Que tu es con, nique moi plutôt, tu m’as bâclée tout à l’heure. Ma chatte est toute trempée.

-Et moi, reprend-il, regarde ma queue comme elle bande.

Au bout d’une heure, le couple s’écroule sur le lit. Ils s’embrassent, puis se souhaite bonne nuit. Ils se retrouvent au petit déjeuner.

-Tu veux qu’on demande au voisin de te donner des cours d’informatiques, propose Fabien.

-Pourquoi pas, répond-elle, c’est pas une mauvaise idée.

S’il est d’accord.

Fabien embrasse sa femme, et part au travail. Par la fenêtre Anaïs aperçoit son mari en discussion avec Chris . Apparemment, l’affaire est conclue. Un large sourire éclaire le visage d’Anaïs.

Diffuse en direct !
Regarder son live