Le site de l'histoire érotique

les 34ans de ma mère

Chapitre 1

74
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire lue 59 634 fois

74

3

Mes parents et moi-même vivons dans le sud de la France. Ma mère est tombé enceinte à 17 ans Mon père ayant 7 ans de plus qu’elle, lui a demandait de vivre avec lui quand il a appris qu’il allait être papa. Ma mère (Aurélie) aura 34 ans la semaine prochaine. Ne sachant pas quoi lui achetait je lui ai demandé ce qui lui ferait plaisir. Elle m’a répondu qu’elle avait tout pour être heureuse, elle n’avait besoin de rien. Cette année Nous allons en vacances au bord de mer. Je me suis dis que ça pouvait être sympa un maillot de bain

En faisant les courses avec ma mère, nous sommes passés devant un magasin de sport. Nous y sommes rentrés. Quand nous sommes arrivés au rayon maillot de bains, je lui ai dis qu’elle pouvait choisir celui qu’elle voulait, c’était mon cadeau d’anniversaire.

Elle a d’abord regardé des maillots de bain 1 pièce très classique. Je lui ai dis qu’elle n’avait pas à mettre des maillots de grand-mère. Il y avait 1 maillot 1 pièce assez échancré et deux 2 pièces qui lui plaisaient. Je lui ai proposé des les essayer et je lui donnerais mon avis. Dans la cabine elle a eu un petit problème car elle n’a pas réussi à ôter les agrafes de son bustier. Gênée, elle me demanda de l’aider. Je suis rentré dans la cabine 30 secondes le temps de l’aider, puis je suis ressorti. Les 3 étaient très jolies mais le 1 maillot 2 pièces mettaient en valeur sa poitrine et ses jambes. Elle a rougit quand je lui ai dis ça. Elle me dit merci. Elle choisit ce maillot de bain, en sortant elle me fit un baiser sur la joue en me disant encore merci mais elle me dit qu’elle pense que mon père va le trouver un peu trop sexy. Là en la regardant je lui dis qu’elle était sexy. Elle met du 36, grande, cheveux mi long et fin. Elle n’a rien à envier au mannequin. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas prit de temps pour faire les boutiques (mon père aime pas trop ça). Je lui ai proposé d’aller au centre commercial à côté pour faire les boutiques. Elle me demanda si ca me dérangerait pas, je lui ai dis bien sur que non. Nous avons fait plusieurs magasins de vêtements mais rien de bien intéressant à part un pull. Puis nous sommes passés devant la boutique de lingerie Darjeeling. Je lui ai proposé de faire un tour à l’intérieur. L’ensemble des articles présentés sont magnifique. Elle a choisit 3 ensembles, une nuisette et un bustier avant d’aller dans la cabine d’essayage.

Elle me redemanda de l’aider à ôter son bustier, ce que je fis avec plaisir. J’avais du mal à cacher la bosse dans mon pantalon mais je ne pense pas qu’a ce moment là elle sa douté que j’étais super excité. Quand son bustier fût dégrafé je lui dis, essaye le nouveau bustier de suite comme ça je pourrais t’aider à le mettre. D’un mouvement rapide elle prit le nouveau bustier afin de cacher sa poitrine mais je n’ai pas perdu une miette de sa poitrine offerte à mes yeux. En lui agrafant son nouveau bustier je lui dis qu’elle avait des jolis seins et qu’elles ne les mettaient pas assez en valeur. Elle se retourna et elle me dit que je ne devais pas dire ces choses là. Bon petit chenapan tu me trouves comment avec ça ? Je lui dis à croquer avant de lui donner un baiser dans le cou. Aide moi à l’enlever je vais essayer les autres articles. Je me remis à la déshabiller. Une fois la dernière agrafe enlevée, je suis resté dans la cabine. Elle se retourna avec les mains sur son bustier qui serait tombé sous l’effet de la gravité mais elle ne voulait pas que je la vois torse nue. Elle me demanda de sortir, mais je lui ai répondu, je ne peux pas sortir je suis hypnotisé par tant de beauté. Elle rougit, elle me dit merci c’est très gentil. Ca fait longtemps que l’on ne m’avait pas fait autant de compliment. Elle me redemanda de sortir, je lui ai dis Ok mais avant de partir je me suis approché d’elle, mes mains ont pris ces mains, le bustier a fini sa course sur le sol me dévoilant sa poitrine et je l’ai embrassé. Ce fût très doux, nos langues se sont juste effleurées quelques secondes puis je suis sortie. Elle mit plusieurs minutes à rouvrir le rideau pour me montrer le 1er ensemble. Je pense qu’elle a dû réfléchir à ce qui venait de se passer. Cet ensemble mettait ces courbes en valeur. Le 2ème était beaucoup plus sexy. Mon jeans était trop serré, j’avais mal à mon sexe. Je lui ai dis qu’elle était magnifique. Elle me répondit, ce n’est pas vrai que je disais ça car c’était ma mère. J’ai sauté sur l’occasion, je suis rentré dans la cabine avant de refermée le rideau. Elle a reculé jusqu’au fond de la cabine. Une fois contre les parois je lui dis tu penses que je ferais ça si tu n’étais pas jolie et je l’ai embrassé dans le cou de chaque côté. Et tu penses que je ferais ça, avant d’embrasser la naissance de son sein droit. Elle ne dit mot, elle était toute rouge. Et enfin je pris possession de ses lèvres mais au lieu d’un baiser chaste, je me suis aventuré dans sa bouche à la recherche de sa langue. Notre baiser a duré plusieurs minutes quand nos lèvres se sont séparés je lui redis au creux de son oreille, tu es magnifique et je suis ressorti. Quand elle réapparu avec le 3ème et dernier ensemble, elle n’osa pas me regarder dans les yeux, elle regardait ces pieds, je lui dis que tous les ensembles étaient jolies sur elle mais que pour ma part je préférais le 2ème. La nuisette était semi transparente mais ne laissait rien apparaitre de ses parties intimes. Je lui dis que mon père n’allait pas beaucoup dormir ce soir quand il te verra dedans. Elle rigola et pour la 1ère fois elle croisa mon regard. A cet instant nous n’avons plus rien dis. A savoir qui allait dire le 1er mot. Elle n’a rien dit. Elle referma le rideau et se rhabilla. Elle a acheté les 2 premiers ensembles et la nuisette.


Dans la voiture nous n’avons échangé que des banalités. A un moment, quand ca main fût sur le levier de vitesse j’ai posé ma main sur la sienne. Comme elle ne disait rien, ma main finit sa course sur son genou nu jusqu’à la maison. Une fois dans le garage avant de sortir comme aucun de nous 2 n’avaient parlé je lui dis que j’avais aimé notre baiser.et je lui ai demandé si elle avait aussi aimé que moi. Elle me dit que j’ai aimé ou pas, ce n’est pas la question. Tu es mon fils et elle sortie. Durant la soirée on a fait comme ci de rien n’était mais quand nos regards se croisaient nous savions ou étaient nos pensées.


En soirée je suis sortie avec des amis. Je suis rentré vers 23h30. Mes parents étaient allongés dans le canapé. Je leur ai dis bonne nuit et je suis monté dans ma chambre. Quelques instants après quelqu’un a frappé à ma porte et ma mère est entrée alors que j’étais torse nu. Elle me dit que mon père était parti prendre sa douche. Oui j’ai aimé notre baiser cet après-midi, je n’ai pensé qu’a ca toute la soirée mais on ne doit pas, elle n’a pas eu le temps de finir sa phrase nous étions déjà entrain de nous enlacés. Ces mains découvraient mon corps et pour ma part j’osais passés les miennes sous son chemisier afin de découvrir ces courbes. Après quelques minutes elle me repoussa doucement et elle me dit qu’elle devait y aller au cas où mon père sortait.


J’ai eu du mal à dormir cette nuit là. Au matin je me suis levé en même temps que mon père. Nous avons déjeunés ensemble puis nous nous sommes préparés pour aller au Lycée pour moi et lui bosser. En montant j’ai croisé ma mère qui se levait, elle me fit la bise avec un petit sourire en coin. Je l’ai pris par la main et je l’ai emmené dans ma chambre. Une fois la porte fermée nous nous sommes embrassés. Puis j’ai ouvert la porte, en sortant elle se retourna, elle m’embrassa à nouveau avant de descendre. Sur la route je lui ai envoyé un texto lui disant de prendre un RTT demain car j’avais envi de passer journée à 2. Elle ne m’a répondu qu’a 14h. Sur le message elle me dit qu’elle avait vu avec la direction, c’était ok pour demain. Je t’embrasse.


Le soir j’ai dis à mon père que demain je ne commençais les cours qu’a 10h. Quand j’ai entendu la voiture de mon père partir au matin, je me suis levé et je me suis dirigé dans la chambre de mes parents. Elle était allongée sur le lit avec l’ensemble que j’aimais. Je me suis allongé près d’elle. J’ai commencé par embrasser ces chevilles, puis ces mollets, ces genoux, ces hanches, son ventre, entre ces seins, son cou avant de gouter ces lèvres.


Rapidement mon tee-shirt se retrouva à même le sol. Pour ma part mes doigts s’occupaient de libérer ses seins. Quand son soutien gorge a rejoint mon tee-shirt, je les ai doucement caressés. Mais nous n’osions pas franchir cette dernière étape qui était d’ôter le dernier vêtement. C’est ma mère qui a prit l’initiative en voyant mon caleçon avec l’énorme bosse. Elle a glissé ces doigts sous le tissu. Quand mon sexe est rentré en contact avec ces doigts, ca ma fait comme une décharge électrique. Elle me caressa quelques minutes comme ça puis elle passa sur moi. Elle m’ôta mon dernier vêtement puis elle me branla avant de le faire disparaitre dans sa bouche. C’était un moment unique et délicieux. Elle me regarda pendant la fellation. Au bout de plusieurs minutes je lui dis d’arrêter sinon je ne répondais plus de rien. Elle me regarda, elle sourit et elle dit. Je suis toute à toi aujourd’hui. Avec ton père je n’ai jamais voulu mais j’ai envi de te gouter. Laisse toi aller et elle recommença la fellation. J’ai joui comme jamais avant. Elle ne laissa tomber aucunes gouttes. Et elle s’est allongée près de moi. Elle posa sa tête sur mon torse en le caressant. Elle me dit, que vas-tu penser de moi. Rien juste que pour une fois tu laisse parler ton désir et à mon tour mes doigts son passés sous son dernier vêtement. Elle m’aida en levant son bassin afin que je puisse enfin la voir entièrement nue. J’ai déposé un baiser sur son sexe lisse. Puis mes doigts et ma langue ont pris possession de son trésor.