Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 394 fois
  • 18 J'aime
  • 0 Commentaire

Les amours de Rachel

Chapitre 3

Inceste

Le téléphone sonne, il est neuf heure du matin.

C’est Rémi qui se lève pour répondre.

-Oui, salut Aurore...d’accord, pas de problème...fais

toi mener par Kamel...OK.

Rémi regagne la chambre. Sa mère est allongée sur le

ventre, une jambe légèrement repliée, superbe dans sa

nudité.

Rémi s’allonge à côté d’elle, et d’une main, parcours

son corps, de l’épaule, jusqu’à sa hanche. Rachel est

prise de frissons. Elle se réveille. Elle prend la main

de son fils, et la tient serrée contre son sein.

-Qu’est-ce-que tu as fais à ta maman, cette nuit?

Tu l’as baisée, tu l’a faite crier, hein? Polisson.

Rachel se retourne, et se colle langoureusement contre

Rémi. Elle glisse une main entre eux, et lui saisit le

sexe. L’effet est immédiat.

-Tu veux me mettre une deuxième couche? Dit-elle. Le mâle

veut honorer sa femelle de bon matin.

-On a du temps devant nous, répond Rémi.

Il couche sa mère sur le dos, et s’allonge sur elle.

Elle noue ses jambes dans le dos de Rémi. La queue pénètre

doucement dans sa chatte. Elle ferme les yeux, et se pince

les lèvres. au bout d’un quart d’heure, Rachel hurle son

plaisir.

-Comme tu me régales, murmure-t-elle, viens dans ma bouche,

je veux te tailler une pipe. Je veux te boire.

-Enfin maman, soupire Rémi.

-Viens je te dis, tu verras comme c’est bon mon chéri.

Rémi se déplace vers le visage de sa mère. Elle lui saisit

le sexe entièrement décalotté. Avec ses lèvres, elle joue

avec le gland, tout en le branlant.

Rémi est pris de spasmes.

-Non maman, j’ai pas le droit, j’ai pas le...ha..ha, je joui

maman chéri, haaaa, oui, qu’est-ce-que tu me fais ha..ha.

Les amants, satisfaits, reprennent leur souffle.

-Au fait, dit-elle, c’était qui au téléphone.

-C’était Aurore, elle a demandé si elle pouvait passer.

Elle a besoin de conseil pour son concours.

-Aurore, ma nièce? Demande Rachel.

-Ben oui, poursuit Rémi, la fille de ton frère.

Ils sont en froid tout les deux.


Aurore est une jolie fille de dix huit ans, qui ne recule

devant rien, très vicieuse, les deux sexes n’ont plus de

secret pour elle.

-Bonjour tata, dit-elle, en l’embrassant.

-Bonjour ma chérie, répond Rachel.

-On va faire un tour en ville, dit Rémi. On vous laisse.

-D’accord, répond Rachel. Bon, Aurore, assied toi. Tu veux

savoir quoi?

Aurore s’assied. Rachel se place derrière elle, un pied

posé sur le barreau de la chaise.

Au bout d’un quart d’heure, elles ont réglés le problème.

Rachel passe un bras amical autour du cou de sa nièce.

-C’était pas sorcier, dit-elle.

Aurore passe une main derrière les jambes de Rachel, et

lui caresse l’intérieur de la cuisse.

-Merci tati, çà mérite une récompense, sourit Aurore.

Rachel crispe sa main sur l’épaule de sa nièce, tandis

que la main baladeuse rentre en contact avec son string.

Depuis deux jours, Rachel est en proie à d’intenses

chaleurs. Le sevrage sans doute. Aussi, a-t-elle tendance

à s’offrir facilement. Elle glisse une main entre ses

cuisses, écarte son string. Avec deux doigts, elle fait

sortir son clitoris du capuchon.

-Vas-y, souffle-t-elle, caresse le.

Aurore saisit le petit organe, le gratte avec ses ongles.

-Aie, gémit Rachel, mais tu me fais mal.

-Tu veux que j’arrête? Demande aurore.

-Non, non, supplie Rachel, tant pis, continue. Aie, aie.

Tu vas me le faire saigner, vilaine.

Le bouton est dressé, très dur. Aurore le taquine avec le

pouce. Elle se penche vers le sexe de sa tante, remarque

la fente humide.

-C’est vrai qu’il est tout rouge, dit-elle. Je vais le

calmer ce salaud. Met toi droite devant moi.

Rachel obéit. Aurore lui quitte le string. Elle sait que

sa tante est soumise.

-Assied toi sur la table, et écarte toi bien, ordonne

Aurore, ce sera mieux.

Une fois installée, Aurore plonge sa tête entre les cuisses

de Rachel, et commence à la lécher. Elle excite le petit

bouton, et le petit trou.

Rachel s’allonge carrément sur la table. Son corps se cambre

sous les assauts de sa nièce. Ses jambes moulinent dans le

vide.

-Oh ma chérie, tu vas me faire jouir.

-Je sais tata, tu es pleine de mouille. tu te régales

petite pute, hein? Allez, laisse toi aller. Tu as pas

honte de te faire doigter par ta nièce.

-Haa..haa..oui, je joui, fait moi cracher, oh putain, oui

encore, encore, ha..ha.

L’orgasme passé, la tension de son corps retombe.

Aurore se lève, et porte ses doigts plein de cyprine à la

bouche de sa tante.

-Tient, goute, dit-elle, tu verras comme c’est bon.

Rachel ouvre la bouche, et lèche goulument les doigts de

sa nièce.

-Tu as été docile ma chérie, dit Aurore, çà a été un

plaisir de jouer avec toi.

-C’est pas pas la première fois qu’on me gouine, poursuit

Rachel, mais jamais comme çà. Comme tu m’as faite jouir.

-Je couche avec Kamel cette nuit, dit Aurore, çà te dis

de passer une petite heure avec nous?

-Non, ma chérie, j’ai rencontré quelqu’un.

-C’est vrai, se réjouit Aurore, chouette, je le connais.

-Non, par contre, je peux compter sur ta discrétion sur

nôtre après midi.

-Mais bien sur, répond Aurore en caressant le clitoris

de sa tante. si tu es sage. Allez, embrasse moi.


En sortant de la salle de bains, Rachel surprend Kamel et Aurore en pleine conversation. C’est sur, ils complotent

un coup avec elle. Rachel rejoint Rémi dans sa chambre.

-Chéri, ils projettent de me prendre dans leur lit cette

nuit. Je veux pas.

-Tu te fais des idées maman. J’irai leur parler. Et puis,

tu as qu’à dormir avec moi.

-Je serai plus rassurée, poursuit Rachel.

A l’heure de se coucher, Rémi décide d’aller voir ses invités. il pousse la porte de la chambre. Ils sont nus

tout les deux, debout au milieu de la pièce, la queue de

Kamel, en érection, dressée contre le ventre d’Aurore.

Il referme sans bruit, et regagne sa chambre ou l’attend

Rachel.

Une fois dans le lit, Rachel se blottit contre lui, son visage contre sa joue. elle lui mord le lobe de l’oreille.

Rémi glisse une main entre eux, et, d’un doigt, caresse

la fente de sa mère.

-Qu’est-ce-qu’il t’arrive, man, tu es bien mouillée.

-j’ai pas eu toute ma dose aujourd’hui. Rend moi heureuse,

s’il te plait.

-Tu peux plus te passer de moi, sourit Rémi.

-Je veux être ton esclave sexuelle, ta soumise, dit Rachel.

-Jamais, poursuit sèchement Rémi. Je veux pas que tu te

soumette. A personne, agit selon tes désirs.

-Oh, que je t’aime mon amour.

Rachel grimpe sur le corps de son fils, lui saisit la queue

et se fait prendre doucement. Son bassin commence à faire

des va et vient.

-Comme tu niques ta maman, mon chéri, vas-y, que ma chatte

en pleure.

Ils sont lèvres contre lèvres Rachel sent venir l’orgasme.

Elle embrasse son fils, elle joui.

-Huuummmm...huuuummm.

Son cri part dans la bouche de Rémi, pendant que lui, lâche

sa semence dans le ventre de sa mère.

Rachel garde la queue de son fils un petit moment en elle, puis s’écroule à côté de lui.

-tu es un merveilleux amant chéri. Comme tu me donne depuis

deux jours. Dans la semaine, on va passer à autre chose.

-C’est à dire, maman.

-Je vais te faire voir ce que les femmes adorent, les

parties les plus sensibles. Là ou tu les paralysent.

Prendre le clitoris à coup de langues, le mordre même.

Et la sodomie, il faudra bien que tu m’encule un de ces

jours. Les femmes se régalent de se faire prendre par le

petit trou aussi. Tu vois, çà t’excite. Ta queue est toute

raide.

-On commence quand, s’impatiente Rémi.

-Tu pourrais me manger la chatte, qu’est-ce-que tu en dis.

Après, on dort.

Rémi en est moins sur.

Diffuse en direct !
Regarder son live