Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 837 fois
  • 112 J'aime
  • 3 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Les aventures de Fabien

Chapitre 1

Rencontre de Lucie

Hétéro

Cette histoire commence il y a trois ans, je venais de quitter mon sud natal pour aller m’installer en région parisienne pour le travail.

Je m’appelle Fabien, j’ai vingt-sept ans à ce moment-là je suis plutôt grand assez sportif, brun aux yeux verts avec une jolie barbe taillée.

C’est un tournant de ma vie, je quitte tout ce qui est cher à mes yeux pour commencer une nouvelle vie.


J’arrive à me trouver un joli appartement non loin de mon travail. Cet appartement est bien aménagé, petit mais fonctionnel. Évidemment pour le prix que je paye j’ai une vue magnifique sur un autre bâtiment mais je ne m’en plains pas.

Ne connaissant personne dans la région je tente quelques sites de rencontre pour me faire de nouveaux amis et surtout trouver quelque conquête.

Je suis assez ouvert d’esprit niveau sexe, j’ai par moment des envie de bisexualité mais je reste quand même principalement attiré par les femmes.


Un soir après une discussion un peu chaude avec une fille qui habite près de chez moi. Je lui propose de se voir pour passer du bon temps, malheureusement elle ne peut pas son copain doit rentrer du travail sous peu, mais nous y reviendrons plus tard.

Du fait de cette grande excitation présente en moi, je décide de mettre un film x sur mon ordi afin de relâcher la pression. Je trouve une vidéo très sympa d’un couple français dont la fille est magnifique, une belle brune avec des fesses en forme de pêche (pour les amateurs de beaux petits culs). Je commence à me masturber, le plaisir monte vite et l’éjaculation ne se fait pas attendre. J’éclabousse mon torse d’une grosse dose de sperme. Vous l’aurez deviné en me levant pour aller chercher un mouchoir je me rends compte que le rideau de la fenêtre n’était pas fermé et qu’une voisine est en train de m’observer. Je ne la vois que furtivement (elle s’est très vite cachée) mais elle a l’air très belle.

Sur le moment je suis extrêmement gêné mais bon tampis elle regarde donc ça ne doit pas la choquer. J’espère que j’arriverai à la croiser un de ces jours.


Le lendemain je vais au travail. Je discute par message avec la fille un peu chaude de la veille. Elle m’explique que son copain n’est pas souvent là et qu’elle a un besoin de sexe régulier, l’aubaine.

Je lui propose donc d’aller boire un verre pour faire connaissance. Elle répond favorablement à l’invitation.

Le soir même nous nous retrouvons au petit bar d’ambiance en bas de chez moi (on ne sait jamais si l’envie lui prend de coquiner …)

Arrivé au bar, personne, je m’installe et attends.

Je l’aperçois au bout de la rue. Elle porte une jolie jupe en cuir avec un petit top blanc. A quelques mètres de moi, je devine qu’elle ne porte pas de soutien-gorge.

Elle est très belle, carré plongeant, brune aux yeux marron, une poitrine moyenne mais qui a l’air bien ferme et un atout majeur une jolie paire de fesses un peu large mais bien musclée. Je suis aux anges.

Elle s’installe.


— Salut, Fabien c’est ça ?

— Oui exact ça va Lucie ?

— Oui super et toi ?

— Très bien, et je pense que ça va aller encore mieux maintenant. Tu es ravissante. Lui dis-je

— Merci, tu es très beau aussi. Peut être même un peu plus que sur tes photos. - - Tant mieux. Rétorque-t-elle.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— Merci, tu vas me faire rougir.

— Quand même un grand garçon comme toi. Dis-t-elle.


J’adore son naturel, je vois immédiatement que le courant passe bien. Après une demi heure de conversation nous commençons à dériver sur le sexe.


— Bon alors comme ça tu cherches un plan plus ou moins régulier ?

— Oui t’as tout compris mon petit Fabien.

— Ahah mais pourquoi ton copain ne te comble pas ? Réponds-je.

— Et bien à vrai dire il est un peu mou au lit j’aime bien quand ça remue un peu plus on va dire.

— Oui je vois bien. Je pense pouvoir répondre à ta demande si tu le souhaites.

— Je vais pas te mentir, je suis venue boire un verre avec toi pour confirmer le feeling qu’on avait sur l’application. Et tu me plais donc je vais être cash c’est quand tu veux toi et moi. Dit-elle.

— J’habite juste au dessus donc tu me suis ?

— Ok, Fabien par contre tu es obligé de me faire jouir au moins une fois si tu veux qu’on se revoit. Dit Lucie.

— Ok, allez suis moi.


Nous montons jusqu’à mon appartement. Une fois rentrée elle se rapproche doucement de moi, caresse mon visage, descend sur mon cou puis sur mon torse. Elle s’arrête à ma ceinture. Je lui attrape le visage avec les deux mains et l’embrasse. Elle pousse un petit un gémissement de satisfaction. Sa main touche mon sexe qui durcit petit à petit. Je vois un sourire coquin naître sur son visage, puis un pincement de lèvres. « Je vais me régaler » me dit-elle à l’oreille.

Je la saisis alors par les hanches et la porte jusqu’au lit. Je la couche sur le dos et écarte ses jambes. J’embrasse son genou puis remonte le long de sa cuisse. Elle s’accroche à mes cheveux pour me guider.

J’embrasse son sexe à travers son string, elle est trempée. Je remonte sur son ventre mais elle me repousse sur son minou. Le message est clair et puisqu’elle veut jouir, je vais lui donner ce qu’elle désire. J’ôte son string. Je vois qu’elle s’est épilée pour l’occasion. Mes doigts parcourent son sexe mouillé je joue un peu avec. J’approche ma bouche pour qu’elle sente le souffle mais sans la toucher. Je la sens s’impatienter. Une fois que l’envie est trop forte en elle. Lucie me reprend par les cheveux en me disant : « Bouffe moi ma chatte tu m’excites trop ».

Je m’exécute alors, j’écarte délicatement ses lèvres avec ma langue pour entourer son clitoris. Les premiers râles ne se font pas attendre. Je continue et ses râles se transforment en gémissements. Tantôt je lèche son cul tantôt je rentre ma langue dans sa chatte. Au bout de cinq minutes je sens que Lucie est sur le point de jouir, je décide de rentrer deux doigts dans son sexe pour stimuler la totalité de sa personne. Quasiment instantanément je la sens trembler au bout de ma langue. L’orgasme est atteint.

Fier de moi je me redresse l’embrasse et lui murmure à l’oreille : « Voici le premier, prête pour la suite ? »

La belle Lucie acquiesce d’un mouvement de tête. Elle est déstabilisée. Probablement qu’elle ne s’attendait pas à ça.

Je mets un préservatif et pénètre en elle, ses yeux se plissent. Je pense lui avoir fait mal. « Ne t’inquiète pas, c’est rien, t’as juste une grosse bite donc il faut que je m’habitue. »

Je débute un va-et-vient doux dans sa chatte trempée. Je suis un peu à l’étroit mais le plaisir n’en est que décuplé.


J’accélère progressivement mais elle contracte de plus en plus. Je suis au bord de la rupture quand je la vois trembler de nouveau. Voyant ça je n’arrive plus à me contrôler et jouis en même temps qu’elle. C’est tellement bon.

Nous reprenons nos esprits. Je lui propose un verre d’eau. En me levant je vois que nous avons été espionnés, la même silhouette que lors de mon plaisir solitaire, cette fois-ci j’ai le temps de bien voir cette jolie femme qui nous regarde. On se sourit puis elle disparaît derrière les rideaux …

Voici comment se termine cette première rencontre. La suite arrive très vite.

Diffuse en direct !
Regarder son live