Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 11 677 fois
  • 33 J'aime
  • 2 Commentaires

Les aventures de Julia

Chapitre 3

Inceste

Le matin où je me suis réveillée, je m’en voulais énormément d’avoir sucé mon père.

Il faut dire que j’avais, pour mon âge, un esprit sexuel très ludique.


En me levant, j’allais dans le salon, une boule dans la gorge en appréendant la rencontre avec mon père.

J’arrive dans le salon, tout le petit déjeuner est fait, tout est nickel.

Surprise, je cherche, il n’y a personne.

Je vais dans les chambres, et vois mon père dans son lit qui dort, seul.

Mon frère dort aussi..

Je ne comprend pas. Et la, ma mère (Amélie) sort des toilettes !

Je suis surprise, elle ne devait rentrer que cet après-midi et me jette dans ses bras en criant :


Julia - Mamaaaaan !

Amélie - Aaah ma Julia. Tu va bien ?

Julia - Mais oui très très bien et toi ?

Amélie - Ca va bien, je te remercie.

*Elle me fait un gros bisous sur la joue*

Julia - Mais tu ne devais pas rentrer plus tard ?

Amélie - Si mais un train partait plus tôt, j’en ai donc profité.


Au moment où nous nous parlions avec ma mère, on entend la porte de la chambre de mon père s’ouvrir.

Ma mère rigole à moitié et se cache dans les toilettes, surement pour faire un effet de surprise à mon père.

Mon père descend les escalier me regarde avec un petit sourire en coin.

Il me met une main sur les fesses, me rapproche et m’embrasse et me dit :


Francis - Tu a bien dormis ma chérie ?

Julia - Oui et toi ?

Francis - Oui très bien.


Nous nous installons à table et je nous sert tout deux un verre de jus d’orange.

Je me demande pourquoi ma mère n’est toujours pas sortie des toilettes.

Puis je me lance sur un sujet peut-être épineux.


Julia - Tu t’était pas endormis sur le canapé ?

Francis - Si si mais je me suis réveillé vers 5 heure et je suis allé dans ma chambre.

Julia - Ah d’accord.


Nous mangeons. Je l’ai échappé belle, il a failli parler de la pipe que je lui ai faite.

Ma mère n’est toujours pas sortie après presque 10 minutes.

Mon père se lève et se dirige vers les toilettes où la porte est entre-ouverte. (Ma mère nous observe.)

Je me lève brutalement et le retiens, je ne sait pas vraiment pourquoi, mais en théorie je ne voulais qu’il découvre ma mère tout de suite, un petit jeu enfantin mais c’était un réflexe.

Mon père ne comprend pas et me demande :


Francis - Qu’est-ce qu’il y a mon ange ?

Julia - Euh.. Hum.. Non rien vas y..

Francis - Tu veux que je te p...


A peine avait-il fini sa phrase que ma mère ouvre la porte d’un coup en criant :


Amélie - Surpriiise !

Francis - Ooh !! Mon amour ! Mais qu’est-ce que tu fait la ?


Il sert ma mère dans les bras.

Elle lui réexplique un peu tout, et mon frère descend de sa chambre.


Benoit - Maman ?!


Et elle lui fait un gros câlin à lui aussi en expliquant tout.

Nous nous mettons à la table et mangeons.

Mon père est moi ayant commencé et donc fini notre petit déjeuner avant eux, partons dans nos chambres respectives pour prendre nos affaire et aller nous laver.


Je vais dans la salle de bain en faisant un grand sourire à ma mère.

Je rentre dans la salle de bain, personne. J’ouvre la douche, personne.

Je pense à mon père... Je me pose sur le mur froid de la douche..

J’entend mon frère qui dit :


Benoit - Bon je rejoins Mathieu au magasin de chaussure, les miennes sont nazes.

Amélie - Attend je t’accompagne, je doit prendre le métro.


J’entend la porte qui se ferme et m’exprime à haute voix :


Julia - Enfin seule..

Francis - BWAH !!


Je pousse un petit cri de sursaut. Mon père se fend de rire par terre, il m’a fait une peur bleue.

Je rigole, lui jette une serviette à la figure et lui dit :


Julia - Pfff t’es con.

Francis - Ahah la tête !

Julia - Ahah oui bon ça va ! Bon sort, je prenais ma douche là.

Francis - Ah non, la c’est moi qui vais la prendre héhé !


Et il fonce à petit pas dans la douche, je lâche la serviette qui m’entourait et lui attrape le bras.


Julia - Naaan Papa !

Francis - Héhéhé !!


Il me tire dans la douche et ferme la porte.


Francis - Ça te gêne pas trop si on la prend à deux ? Au moins on ira plus vite.

Julia - Euh.. Ok.


J’étais très excitée à l’idée d’être nue avec mon père dans la douche.

Il me demande :


Francis - Tu me savonne le dos mon cœur si il te plaît ?

Julia - Ok.


Sans hésitations je commence à lui savonner voir masser le dos.

Très vite, je fini la poitrine collée à son dos, respirant fort, en lui massant le bas-ventre.


Francis - Eeeuh.. Julia ?

Julia - Désolée !...

Francis - Mais c’est pas grave.


Il se retourne et pose ma main sur sa queue il se masturbe avec ma main énergiquement et me roule des bonne grosses pelles bien langoureuses.

Il me dit :


Francis - J’ai vraiment aimé la bonne pipe que tu m’a faite hier soir mon amour.

Julia - C’est vrai ?

Francis - Oui oui, je t’assure, tu suce comme une reine.

Julia - Merci..


Puis avec un peu de honte, je rajoute :


Julia - Moi aussi..

Francis - Eh bah fait toi plaisir ma salope.


Sur ces mots, il me met à genoux et me claque des coups de bites sur la gueule.

J’adore la façon qu’il a de me dominer. Dans le fond j’ai toujours été soumise aux hommes.

J’essaye d’attraper sa bite avec ma bouche béante et ma langue sortie de ma bouche en clignant des yeux.

Puis il relève son gros pieu et m’ordonne :


Francis - Lèche mes couilles sale pute.


J’adore quand il m’insulte et m’exécute.

Il pose son gros pieu flasque sur ma gueule et je lui lèche les couille en souriant le regardant comme une chienne et en poussant des petit rire de salope.

Il commence à bander. Il me relève le visage et me tartine les lèvres avec son pieu.

Lorsque son chibre a atteint sa taille maximale, il me l’enfonce dans la bouche et m’enfonce sur son pieu.

J’engouffre littéralement sa grosse queue. Il arrive finalement à me l’enfoncer tout entière dans la gorge et m’étouffe.

Il recule ma tête, et me permet de respirer.


Francis - Tu mérite que ça toi sale chienne.

Julia - Oh oui papounet je suis ta sale chienne.


Je me surprend à lui dire ces mots qui m’excitent tant.

Il se branle en m’insultant. D’un coup, il sent que ça monte et m’ouvre la bouche et me déverse une tonne de foutre dans la bouche, si bien que je n’ai pas réussi à tout avaler et la plupart a dégouliné sur mon menton et j’en ai plein sur les seins.

Il essuie sa bite sur mon visage. Il ouvre la porte de la douche, s’essuie. Je reste sans voix la bouche béante, les yeux fermés en poussant des soupirs satisfait et souriante.

Il me dit :


Francis - Tu ne te rince pas.

Julia - Ah si si pardon papa, j’arrive.

Francis - Non ce n’était pas une question mais un ordre.

Julia - Quoi ?

Francis - Tu m’a très bien entendu salope. Tu reste mouillée, nue, et pleine de foutre. Tu n’a pas le droit de t’habiller. Tu n’a pas cours ?

Julia - Euh non..

Francis - Très bien, alors tu va me servir de vide couille pour le reste de la journée.


J’étais complètement excitée à l’idée que mon petit Papa chéri me domine et m’insulte.

J’étais toute contente de lui servir de sac à foutre.

Il sort de la salle de bain.

Je tremblote un peu et reste plantée la sur le tapis à attendre de sécher.

Mon père rentre, toujours nu, et dit :


Francis - Tout à l’heure, j’avais envie de pisser et tu m’a retenu.

Julia - Euh oui.

Francis - Si ta mère n’était pas sortie de la salle de bain, je t’aurais pissé dessus comme une chienne. Tu aurait aimé ?

Julia - Oh oui !!


J’étais en train de fondre de plaisir ! Mon père allait me pisser dessus comme une vraie pute.

Il s’approche, me met à genoux et me dit :


Francis - Oui qui ?

Julia - Oui.. Maître ?

Francis - Oui qui ?!

Julia - Oui.. Papounet chéri ?

Francis - Tout juste grosse pute.


Et sur ces mots, il se déverse de toute son urine bien chaude sur ma gueule et j’ouvre bien grand la bouche pour en recevoir le plus possible.

J’adore sentir sa bonne pisse et être sa soumise.

Il fini de pisser et me met des grands coups de bites dans la gueule.

Il me regarde.

Il me prend par les cheveux et dirige de force mon regarde sur le sol.


Francis - T’a vu tout ce que tu a laissé s’échapper sale pute ?!

Julia - Désolée mon Papa d’amour.

Francis - Ta gueule sale sac à sperme ! Et lèche tout ça !


Et c’est sur sa dernière phrase qu’il m’écrase la gueule au sol et que je me met à lécher son liquide dorée éparpillé sur le sol.

J’adore ça qu’il me fasse mal et il le fait si bien.



A bientôt pour un prochain épisode.

Mon adresse mail pour plus d’infos : enculemoibienprofond@live.fr

Diffuse en direct !
Regarder son live