Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 513 fois
  • 84 J'aime
  • 1 Commentaire

LES BOULES DE GEISHA

Chapitre 1

Hétéro

LES BOULES DE GEISHA


D’autres histoires vont suivre,si je reçois assez de pouce vert !! :=)


Nous vivons ensemble depuis maintenant 3 mois,je suis son Maître et elle ma soumise...


Ce matin, comme je te l’avais ordonné, tu as mis ta jupe noire, celle que tu trouve un peu trop courte, un chemisier blanc et des talons hauts, puis tu insère les boules de geisha dans ton vagin.

Tu dois te rendre à la bibliothèque, pour choisir et lire des livres jusqu’à midi, puis tu as quelques courses à faire au centre-ville.

Je veux que de toute la journée ton désir augmente, que tu pense constamment à moi, ton Maître mais tu n’as pas le droit de te donner du plaisir.

Ta matinée ne se déroule pas trop mal, même si tu as un peu de difficulté à te concentrer.

L’après-midi, tu va faire tes courses en ville et tu dois marcher beaucoup plus, et chaque pas te demande un effort de contrôle, pour ne pas laisser paraître dans quel état tu es...

Tu prend des pauses pour laisser descendre la pression, mais seul un orgasme pourrait te satisfaire. Et c’est exactement dans cet état que je te voulais à ton retour.


Tu savais que je t’attendrais dans le salon, une fois arrivé,tu te déshabille avant de venir me rejoindre, il ne te reste que tes souliers à talons hauts.Tu n’as qu’une idée en tête,prendre ma queue,tu te mets à genoux, tu agrippe mon membre, et tu le suce aussitôt.

Tu n’as pas de problème à enfoncer ma grosse queue,bien loin dans ta gorge.

Tu aimes ça, et ça se vois...

Je sens toute la tension sexuelle accumulée durant la journée dans cette fellation.


Je ne veux pas te faire attendre trop longtemps, je te demande donc de te mettre à 4 pattes sur le divan,et je vais ensuite chercher un gros plug vibrant sans fil en caoutchouc noir.

Je verse du lubrifiant sur ma main, pendant que tu remets mon membre dans ta bouche, et sans t’avertir, je rentre mon index au complet dans ton anus.

Je sens ta surprise, je le laisse donc immobile quelques secondes, le temps qu’il se relaxe un peu, puis je retire mon doigt, et j’en enfonce maintenant deux,je peux deviner, à la façon que ta bouche a pratiquement délaissé ma queue, que je vais un peu trop vite, mais tu ne dis rien, tu es tellement excitée, tu veux être accueillante, mais ça semble inconfortable quand je commence à faire des mouvement de va et viens, d’un bout à l’autre de mes doigts. après une minute, tu semble plus à l’aise, c’est alors que je sors mes doigts d’un coup, mais je ne veux te laisser aucun répit, tu sens aussitôt la pointe d’un objet en caoutchouc à la porte de tes fesses.

Le début s’insère facilement, mais l’élasticité de ton anus arrive vite à son maximum,il en manque un peu,je garde une bonne pression, mais sans bouger, puis je sens que le plug s’enfonce peu a peu,je le sent qui entre finalement, tu gémis et t’immobilise, pendant qu’une sensation de douleur mêlée de plaisir te submerge:

C’est un nouveau plug, et c’est la chose la plus grosse qui t’ai jamais pénétrée.


Après quelques minutes,tu reprend le contrôle de toi-même, tu te rends compte que tu a complètement délaissé ma queue. Tu agrippe alors mes jambes de tes mains, et me regardant droit dans les yeux, tu attire ma verge, jusqu’à la faire disparaître au complet dans ta bouche. HUMMMMM !! c’est si bon, ta gorge est si serrée. tu garde ma queue au fond de ta bouche,jusqu’à ce que tu doive respirer.

Le plug est très gros, mais comme c’est moins large une fois bien installé, la douleur s’est transformée en plaisir, en plus de la sensation d’être remplie par les deux bouts comme ça.


je sors ma queue de ta bouche, et je te fais coucher sur le dos, toujours sur le divan, ta tête tournée vers l’arrière, et tes jambes par dessus le dossier du canapé.

Je me place devant toi, tu peux me lécher, je te présente la base de ma queue, tu en profite pour promener ta langue partout, pendant que je sort un autre jouet, un gode en silicone de 9 cm de diamètres.

J’enlève enfin les boules de geisha, mais ton soulagement ne dure pas longtemps.


J’écarte un peu plus tes jambes, tu es tellement mouillée, que la tête du gode te pénètre sans grande difficulté.Mais le plug prend beaucoup de place. tranquillement, je me rend jusqu’à 10 cm dans toi, puis j’arrête. tu gémis comme une folle, et c’est à ce moment que j’actionne le vibrateur sans fil du plug, ton corps se raidi d’un coups, tu cris, et je te remets mon membre, très dur, au fond de la gorge.

Je sens que tu es au bord de l’orgasme, alors je commence à te baiser avec le gode, en accélérant rapidement, et j’ai maintenant totalement accès à ta bouche, ta tête loin en arrière, et je baise ta bouche,au même rythme que ta chatte. tu gémis sans arrêt, ça fait une vibration autour de mon pénis, et je me sens prêt a exploser. je pousse le vibrateur anal au plus intense, tu commence à trembler, de plus en plus fort, puis tu bascule vers l’orgasme le plus intense de ta vie.


Cambrée sur tes épaules pendant quelques secondes, puis violemment,tu repousse mon bras qui actionnait encore le gode dans ta chatte : je le sors d’un coup sec, tu laisse sortir un petit gémissement, d’abord étranglée par l’intensité, puis un long cri rauque, tout ton corps est pris de convulsion. Les secousses de ton corps me font atteindre un orgasme foudroyant. Je viens à grosses giclées,que tu prend dans ta bouche et partout sur ton visage.

Je recommence tout de suite de grand va et viens avec le gode, mais cette fois,je frotte aussi ton clitoris. tu essaie de m’en empêcher, mais c’est peine perdue, je t’emmène en quelques secondes vers un autre orgasme tout aussi puissant.


Lorsque ton corps se détend enfin, je ferme les vibrations du plug, mais le laisse en place. tu es trop épuisée pour protester. J’en profite alors pour prendre des photos : trempée de sueur et le visage plein de mon sperme, il te reste juste assez de force pour sourire devant l’objectif.

Diffuse en direct !
Regarder son live