Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 036 fois
  • 34 J'aime
  • 0 Commentaire

Les chroniques d'une vierge

Chapitre 11

Une actrice qui vit sous le même toit

Erotique

Un jour, j’étais chez mon copain Jacob. Ni lui, ni Morgane n’était présent dans l’appartement. Pour passer le temps en attendant que Jacob revienne de son travail, je parcourais l’ordinateur de Jacob qui trainait sur la table de la cuisine.


En cherchant mon jeu préféré sur le bureau, je trouve un dossier nommé «pêche». Pensant que c’est un album photo de voyage de pêche, je n’y prête pas trop attention. Je tombe sur un autre dossier nommé « cerise ». Pourquoi Jacob aurait-il un dossier rempli de photos de cerise. Il pensait surement éloigner l’attention des nez curieux avec ce nom mais il fait fausse route. Je décide d’y jeter un œil.


Je ne reviens pas de la découverte que je fais. C’est, en fait, l’ordi de Morgane. Des dizaines et des dizaines de photos. Des photos très osées d’elle en petite tenue. Dans la plupart des photos, elle ne porte qu’une culotte. Je sais que je ne devrais pas mais je parcoure les photos car je veux en voir de plus en plus. Il y a tellement de photos d’elle dans des positions sexuelles. Sur certaines elle se touche les seins en fermant les yeux, sur certaines elle pince ses tétons. Je commence être excitée. Je veux en voir plus. Je clique sur le dossier nommé « Minette » et je tombe sur de la pornographie. Parfois elle porte, un haut ou des longs bas, mais sur la majorité des photos elle est à poil en train de se montrer la chatte devant la caméra. Dans ce dossier, il y a beaucoup plus de photos, au moins 200. Je clique sur les photos pour les parcourir une à une. C’est un chaudasse cette Morgane. J’avais remarqué sa personnalité flirteuse voir aguicheuse mais là c’est une grosse salope.


Je la vois se doigter, s’enfoncer des godes roses, des dildos de verre (hmm j’aimerais bien avoir un dildo en verre), se toucher avec des vibrateurs clitoridiens. Sa chatte coule abondamment. Parfois, elle est sur un lit mais parfois elle est dans la baignoire, sur le canapé du salon que je reconnais ou même dans la cuisine de leur appartement.


Jamais je n’aurais imaginé qu’elle avait de tel loisir. Pour quelle raison et en quel but elle prend et garde toutes ces photos? Était-ce pour publication ou pour garder pour elle? De plus, il n’y a pas de mot de passe pour accéder au bureau ni même au dossier. C’était comme si elle ne voulait empêcher personne de voir son art.


À force de regarder ses photos, je m’excite plus vite que ce que je réalise et ma culotte est rapidement trempée. J’ai envie de me toucher mais serait-ce très morale? À sa place, je ne sais pas si j’aimerais. Mais en même temps, à sa place j’aurais plus protégée mes photos. Si elle voulait tant les garder privées elle n’avait qu’à les protéger comme il se doit. Je relève la jupe que je portais et glisse ma main dans ma culotte. Je masse mon clitoris ce qui me procure un grand bien. Je regarde les photos où elle s’enfonce ses jouets et je m’imagine à sa place.


— Hmmmm…, je soupire.



Je suis seule donc je n’ai pas soucis à me faire avec les sons que je fais. Salope, j’aimerais savoir où tu caches tes jouets, te connaissant, ils sont probablement affichés partout dans ta chambre ou même dans l’appartement.


Je regarde l’heure, il est 17 :00 et Jacob termine le travail à 18 :00. Morgane rentre d’habitude très tard car elle sort tous les soirs et avoir vu comment elle est partie plus tôt elle ne reviendra pas de sitôt. Je décide de prendre un grand risque et d’apporter l’ordinateur dans la chambre de Morgane. Je n’y suis jamais entrée, je ne sais pas à quoi m’attendre. J’ouvre la porte de la chambre. La pièce est bien décorée. Il y a un lit double au centre, un bureau et une penderie. J’ai eu tort, il n’y a pas de jouet qui sont exposés à la vue de n’importe qui. Je m’assois sur son lit en déposant l’ordinateur. Je réalise que je pénètre son intimité mais il y a quelque chose d’excitant là-dedans. Ses draps ont un parfum particulier. En temps normal, je ne ferais pas ça mais maintenant c’est plus fort que moi, ma chatte est trempée par sa faute la salope. Je me mets à chercher des jouets car je sais quelle en a pleins, je les vois sur les photos. Je regarde sous les oreillers et bingo!


Je trouve un vibro. Je l’allume mais il s’éteint aussitôt, ça veut dire que la batterie est vide et qu’il a été utilisé récemment, la cochonne. J’ouvre les tiroirs de sa table de chevet (endroit classique où cacher des jouets intimes) et je suis surprise de voir 4 ou 5 godes. Il y en a des vibrants, des vraiment gros, des godes à ventouse et même des godes doubles. Elle doit avoir déjà essayé avec une autre femme. Je choisis d’essayer le gode violet à ventouse. Je le fixe à la tête du lit et me place entre le gode et l’ordinateur.


Je suis tellement perverse et j’aime ça. Je garde ma jupe relevée mais retire mon chandail et ma culotte pour être presque nue. Je m’insère lentement le gode qui rentre facilement en moi grâce à la lubrification naturelle que Morgane a déclenchée. Je fais des vas et viens en observants la pornographie que l’amie de mon copain a laissé à ma disposition. Après tout, elle n’a pas fait ça pour rien, elle savait que ça exciterait quelqu’un un jour. À la fin du dossier, je retrouve un fichier appelé « pêche et minette ». Je ne peux pas m’arrêter là, je dois regarder cette vidéo. Je clique dessus et voit Morgane sur le même lit où je suis en ce moment complètement nue avec des pinces sur les tétons. Il y a une bouteille de lubrifiant et 2 godes à ses côtés. Durant les premières minutes de la vidéo elle se caresse et se masturbe le clito mais je perds patience et avance la vidéo au moment où elle met du lubrifiant sur le plus petit gode et se l’enfonce pas dans la chatte mais dans le cul.


Je suis tellement excitée et heureuse d’avoir trouvé ces photos et cette vidéo que je me baise davantage. Je fais désormais beaucoup de bruit car la sensation est merveilleuse. Une fois que Morgane a le cul rempli, elle active la vibration du gode et nous laisse voir son jus couler de sa chatte. Donc en plus d’être une salope qui aime s’exhiber avec toutes sortes de truc dans le vagin, elle aime l’anal et elle est expérimentée dans ce domaine. Je suis contente d’avoir appris qu’une aussi grosse pute vivait si près de moi. Dans la vidéo, elle prend l’autre gode et se l’enfonce dans le vagin. Elle est carrément en train de s’offrir une double pénétration par elle-même et elle aime ça car elle crie son plaisir. Il y a une actrice porno qui vit sous le même toi que mon copain et moi.


Je la traite de pute dans ma tête mais je suis loin d’être parfaite moi non plus. Je suis nue dans le lit d’une fille que je connais très peu et je me pénètre la chatte en regardant le contenue qu’elle a créé peut être pour garder privé. Mais je ne peux pas m’arrêter c’est beaucoup trop bon. Même si Jacob ou même Morgane entrait dans la pièce je ne pourrais arrêter. Quelle belle image, Morgane qui rentre dans sa chambre heureuse que son plan ait fonctionné et vient m’aider à jouir en me léchant le clitoris pendant que je m’enfonce son gode dans la chatte en regardant sa vidéo porno. Il me faut pas beaucoup de temps pour crier ma jouissance et couvrir le son de la vidéo. Les voisins doivent être habitués d’entendre des cris venant de cette chambre mais ce sont habituellement ceux de Morgane la salope.


Mon orgasme était tellement puissant que je reste couchée longtemps ne pouvant bouger aucun membre en regardant Morgane se pénétrer les deux orifices simultanément. J’écoute la vidéo jusqu’à ce qu’elle ait à son tour un orgasme. Elle retire son gode du cul et offre à la caméra une vision sur sa rondelle dilatée et de ses contractions anales. Wow, je n’aurais jamais cru jouir en baisant avec le gode de Morgane dans sa chambre en la voyant se baiser les deux trous. Quelque chose me dit que ce ne sera pas la dernière fois.


Après avoir repris quelques forces, j’observe la date à laquelle la vidéo à été filmée. C’est assez récent. C’était le jeudi le 3 octobre, le jour où… Le jour où je suis venue rejoindre Jacob chez lui pour qu’on fasse l’amour pour la première fois. Morgane et moi avions eu un petit moment… intime, puis nous étions chacun allés dans nos chambres. Je fais rejouer la vidéo et en observant le décor je vois les vêtements sur le sol. Ce sont les vêtements qu’elle portait quand elle me pelotait dans le salon. Ça signifie qu’elle a tourné la vidéo pendant que Jacob et moi faisions l’amour. C’est encore plus une salope maintenant que je connais ce détail. Je ne verrai plus jamais Morgane de la même façon. Je décide de me rhabiller avant que Jacob arrive mais comme ma culotte est souillée je la laisse là. Je sors de la pièce ni vu ni connu en oubliant de retirer le gode collé sur la tête de lit et de remettre l’ordinateur à sa place.


J’ai probablement aussi oublié qu’il y avait une trace de mon jus qui avait coulé sur les oreillers.


Diffuse en direct !
Regarder son live