Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 12 555 fois
  • 15 J'aime
  • 0 Commentaire

Les dépravations de Maria

Chapitre 3

Inceste

(Une saga érotique)

DEUX + UN


Les boutons de la chemise sautaient un à un sous ses doigts experts.

Ma femme aime les hommes nus, elle a besoin de se repaître de leur odeur à même la peau. Elle aime jouer avec les ondes du tissu velu comme une musicienne de l?amour, comme une sirène de la perversion.

Je l?encourage : ? Vas-y ma chérie, dénude ce beau mâle...admire avant de croquer ?.

Léo est maintenant complètement nu devant mon épouse. Sa hampe est bien dressée et frotte contre sa combinaison de résille noire. Il saisit sa tête à deux mains et cherche ses lèvres avec avidité. Maria s?abandonne à son baiser. La langue de l?homme fouille sa bouche et je l?entends pousser des petits halètements étouffés par la fureur et l?entremêlement des deux langues.

En la regardant ainsi être embrassée par un autre, je sais qu?elle se donne complètement à l?instant, sans aucune retenue. L?homme en veut.

Il caresse ses seins, lèche son cou et bave sur ses lèvres.

Mon épouse gémit de plus en plus sous la frénésie du baiser et des attouchements. Elle se tord comme une liane contre le torse de l?homme.

J?ai alors envie de venir vers elle et de me mêler à eux, à leur tourmente charnelle. Mais tout à l?heure elle m?a demandé de ne pas intervenir. Elle veut me garder pour le bout de la nuit.

Sa chatte brille à travers la combinaison. Elle mouille. Le plaisir est en elle. Je le vois couler le long de ses cuisses. J?ai envie de goûter à ce nectar. Je quitte le canapé et m?approche d?elle. Elle me voit faire et fais oui de la tête. Je m?agenouille entre ses cuisses et pose le bout de ma langue sur les lèvres de son sexe. Elle sursaute :

? Oh ! Oui, mon chéri ! Lèche moi bien comme tu sais si bien le faire... ?

Sa voix se perd...Léo a reprit sa bouche. Il avale sa langue :

? Tu aimes çà, deux hommes qui s?occupe de toi, hein ! ma salope. Je te bouffe la langue pendant que ton mari te bouffe la chatte...tu te régales ! ?

Les paroles de son amant fouettent l?inconscient de Maria. Elle a envie de crier sous la possession de ses deux partenaires...sa chatte me crie sa vérité...elle m?honore de son nectar...ma langue ramasse sa sève...elle crie, et la pièce se remplit du plaisir des sens. J?accélère les coups de langue dans sa raie humide. J?y prends un plaisir fou. La bouche de Léo empêche ma femelle de râler, mais je le sens à travers son intimité, le feu est en elle. Elle est possédée et elle aime çà.

? Elle sait bien s?y prendre, je te l?avais dit et tu peux le constater ; ?

Pendant que je lui parle, Léo se lève du profond canapé où il se régale des caresses de ma femme. Elle lui lâche la queue...bien rouge et bien tendue, et lui murmure : ? Je veux que tu me prennes le cul avec ton tison. Je commence à être brûlante. ?

? Bien sur, ma belle, je vais te prendre le cul, mais d?abord met toi par terre et écarte bien tes cuisses de salope pour que je te prépare à m?accueillir ! ?

Maria se redresse et se campe sur ses belles jambes ; Son corps, pris par la combinaison en résille et le masque de soie qui lui donne un air mystérieux sont humide de sa sueur. La sueur de son désir charnel.

? Non ! Pas toi ! C?est mon mari qui va me préparer pour toi ! Allez, viens mon chéri, approche -je lui obéis et me met à genoux - tu vas me lustrer le cul et tu vas bien me le dilater...tu as vu la queue qu?il se tient ton copain...il va m?éclater avec son engin...je salive déjà de le sentir au plus profond de moi ! La nuit va être très chaude pour moi ! Et toi, tu es merveilleux. ?

? C?est toi qui est chaude, mon amour, et c?est toi qui enflamme la nuit par ta sensualité...ton animalité et ton amour du sexe. Les instant qui vont suivre vont être très brûlants pour toi et pour nous autre aussi. Léo va avoir pour son argent ! Je vais bien te huiler ton petit trou pour que cette belle queue te transperce jusqu?aux tripes ! Met-toi à genoux, cambre toi bien, voila face à Léo...suce le pendant que je te régale le cul ! ?

Elle se tourne vers moi en obéissant à mes demandes et me lance une oeillade incendiaire. Le bout de la langue se promène sur ses lèvres noires et brillantes.

? Elle est bien docile, ta femme ! Elle fait vraiment toujours tout ce que tu lui demandes ? ?

? Et bien plus, mon ami ! Ma femme est une femelle obéissante quand elle appelle le plaisir ; Tu verras un peu plus tard ce qu?elle est capable de faire quand elle est possédée par les tremblements de la jouissance ! Tu vas t?en souvenir toute ta vie ! ?

Je me vers vers ses fesses somptueuses, pose mes deux mains dessus et l?écarte sans la ménager. Son anus se dilate sous la pression. Je pose ma langue sur les minces rides brunâtres qui forment comme les pétales d?une fleur carnassière. Les mailles de sa combinaison résille ne me gène en rien pour bien lui dénuder sa raie toute rasée. Je crache dans le trou. Son corps réagit souplement, elle ondule des hanches. Je les claque. Je vois sa bouche engloutir la bite de Léo...

? Hou la la ! Elle m?avale complètement...c?est une drôle de gourmande...oui...c?est çà, vas-y, bouffe-moi, régale toi de ce que je te donne ma salope...fait la bien durcir pour que je t?explose le fion... ?

La vulgarité des propos de Léo vis-à-vis de mon épouse me fait passer une décharge électrique dans tout le corps. J?aime la façon dont il lui parle et je sais qu?elle aussi est très sensible à ce genre d?arguments.

Je bande comme un fou en lui mettant deux doigts dans son petit trou. La pièce s?est empli de nos râles ; Ils s?échappent de notre gorge en s?harmonisant pour former une symphonie perverse, belle.

Je regarde ma femme promener sa langue sur toute la longueur de la hampe du male qui lui fait face. Elle est affamée de sexe. Elle avale goulûment, crache sur le gland, frappe ses couilles...Léo est au bord de la jouissance ! Il halète fortement ! Il cri son plaisir ! Mais en bon vicieux, il retire à ce moment là son membre de sa bouche ? Arrête ! Arrête ! Tu vas déjà me faire jouir...j?ai jamais connu une bouffeuse de queue comme toi - et s?adressant à moi - Continue de l?exciter comme çà ! Elle est chaude ta femme, hyper chaude même ! Regarde la, elle veut encore me lécher. Elle est magnifique, une vraie chienne !

Malgré sa demande, elle continue à chercher du bout de la langue le contact d?une peau...elle râle à petits cris...elle se cabre...ses tétons ont depuis longtemps transpercer sa combinaison en résille. Ils se dressent, obscènes dans toute leur animalité. Léo, assis face à nous, les caresse délicatement. Pendant que continue à dilater son anus en m?aidant de tous mes doigts et crachant sur l?orifice pour bien le lubrifier. Elle ondule. Elle aime ces caresses. Elle aime être ainsi offerte aux désirs du mâle...et cette nuit, elle en deux, de mâles et quand elle le voudra, quand elle le décidera, un troisième viendra nous rejoindre.

Elle frotte ses seins sur l?intérieur des cuisses de Léo. Sa langue explore avec avidité chaque parcelles du son poitrail abondement velu. Elle s?attarde plus voluptueusement sur son nombril et ses tétons. Elle les titille...elle les mord...elle crache dessus pour bien les humecter...elle est de plus en plus chaude et de plus en plus belle.

Je la quitte un instant pour immortaliser cette beauté sur la carte de l?appareil photo. Elle me regarde avec un sourire complice...elle sait que je vais l?exhiber sur la toile universelle. Ses lèvres prononcent un ? je t?aime ? qui me remplit de joie. Je lui renvoie son sourire et son t?aime.

? C?est bon, Léo ! Je crois qu?elle est prête pour t?accueillir ! Regarde le trou ! Elle est profonde ! Vas-y, c?est quand tu veux, tu peux l?enculer !

Elle veut se prendre le cul et elle t?a sculpté l?engin qu?il faut ! Regarde comme elle est cambrée ! Regarde comme elle attend ! Elle est à toi ! ?


A suivre...et cela ne fait que commencer !

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder