Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 246 fois
  • 137 J'aime
  • 2 Commentaires

Les dessous d'une peite villle de province

Chapitre 7

Les étudiantes au petit matin

Avec plusieurs femmes

Résumé : La rencontre de deux jolies étudiantes génère une soirée et une nuit un peu animée. Place au matin.


Tous les trois nous ressentons d’ailleurs une certaine tension, vu les regards que nous échangeons et aucun de nous n’a envie de bouger, tant nos corps emmêlés sont beaux à contempler. Le contact de nos peaux, la chaleur ainsi dégagée, les lueurs coquines dans les yeux… Bref tout cela fait que ce matin ne va clairement pas être un matin comme les autres.

Le charme doit néanmoins être rompu par les exigences de la nature d’abord et un petit déjeuner ensuite. Ceci dit, c’est la première fois que je prends une collation en tenue d’Adam avec deux filles en tenue d’Eve. Tout en parlant de tout et de rien, nous avons tous conscience que nous vivons des moments de découverte exceptionnels ;que ces premières fois resteront gravés à jamais dans nos mémoires.

Quand nous avons fini et tout rangé, il y a un petit moment de silence car après les heures passées, nous avons envie d’aller plus loin. On se regarde un peu puis je lance avec un petit sourire :

— Mais hé les filles on ne s’est pas vraiment dit bonjour encore ?

Bon ce n’est pas génial comme phrase d’approche mais cela a le mérite de lancer vraiment la journée puisque je vais embrasser Lisa dans la foulée.C’est elle la plus proche de moi à ce moment et les deux le voient bien ; je ne veux pas créer d’ordre ou de choix tant les deux sont jolies dans leur style. Elle se colle à moi et nos lèvres se joignent pour un long baiser, Samantha ne se gène pas pour commenter mais son « Comme c’est beau » est un compliment excitant. Lisa me pousse ensuite légèrement vers la brune sylphide et j’échange un sensuel baiser avec elle, nos deux corps étroitement imbriqués sous les compliments tout aussi flatteurs de la jolie blonde. Quand nous nous séparons j’ai droit à un compliment supplémentaire quand à l’état de tension fortement localisé dans la région du bas-ventre.

Je les embrasse de nouveau l’une après l’autre et tout en jouant de nos langues, de nos lèvres et de nos mains qui caressent le corps de l’autre, on se retrouve sur le grand lit. Ensuite ma bouche descend et je joue de ma langue sur leurs seins. D’abord les mignons petits seins de Samantha et leurs pointes si grosses et si dures, puis les lourds seins de Lisa que je pelote plus fort sous ses encouragements et ceux de son amie. Car pendant que je m’occupe de l’une, l’autre se caresse joyeusement dans un climat chargé d’érotisme. Elles ne se touchent pas mais elles aiment regarder l’autre se faire jouir et se faire caresser et, comme je l’ai dit nous prenons notre temps. Après les seins je descends tout naturellement plus bas et vais déguster leur intimité.J’utilise à dessein le verbe « déguster » car c’est un régal de passer d’une petite chatte à une autre. Si l’une à un petit bouton plus développé que l’autre, qui elle a des lèvres plus épaisses ; si le goût de leur cyprine est différent, il est délicieux et je lèche avec plaisir ces superbes petites chattes ce qui m’excite terriblement. J’entends soudain Samantha dire « Oh j’ai vraiment trop envie, il a assez attendu pour mériter cela «  puis une bouche chaude et humide m’engloutit. Je manque presque défaillir car elle m’engloutit vraiment, la brunette me faisant une gorge profonde démente ce qui d’ailleurs suscite l’étonnement de la blonde qui lâche « Oh bon sang comment t’arrive à le prendre entièrement en bouche,c’est pas possible !»

Je ne peux pas retranscrire la réponse qui est plutôt un borborygme qu’autre chose mais le sens de la réponse est clair «  entraînement et envie ». Elle est effectivement très douée et sa fellation est absolument exquise. La description du « fourreau brûlant et humide » est peut-être un marronnier dans la littérature mais c’est pourtant totalement juste dans ce cas. Ces sensations,conjuguées à celles que me procurent le fait de lécher l’entrecuisse de Lisa tout en lui caressant les seins en même temps et la vision de celle-ci au bord de la pâmoison, mmmmh je sens monter en moi une envie de jouir énorme. Hé, avec la nuit que j’ai passé entre deux filles superbes qui se sont faites jouir sur moi,vous imaginez bien mon état ! 

Mais, alors que je suis au bord de prendre mon pied et je l’avoue, un peu moins concentré sur la blonde sexy, c’est elle qui d’un coup gémit et prend son plaisir. Elle se tord, se raidit, m’obligeant à reculer ma tête si je ne veux pas être pris dans l’étau de ses cuisses.

Samantha en stoppe même sa fellation pour la regarder, tant le spectacle est beau.Enfin, elle reprend son souffle et face à la question muette de Samantha qui lui tend d’un geste coquin ma queue tendue et brillante de salive, elle lui répond :

— Continue, là je suis sonnée, et puis je dois confesser que j’ai rarement eu droit à ce genre de choses de mes quelques mecs. Allez j’adore vous voir.

Samantha s’exécute avec un plaisir non dissimulé ( pourquoi le ferait-elle d’ailleurs,c’est si sexy!)

et reprend ma verge en bouche pour mon plus grand plaisir. Lisa s’est approchée pour mieux voir, comme fascinée par la technique et la virtuosité de la langue qui virevolte sur ma queue tendue. Elle aspire, lèche,titille mon gland, creuse sa bouche comme une ventouse tout en me regardant dans les yeux avec un air qui est un appel à la jouissance. Je parviens à lui dire entre deux gémissements que je vais jouir mais elle continue à me sucer avec passion.

Lisa lâche : -Mais tu va le, enfin il va jouir dans ta bouche là 

Samantha répond en s’activant encore plus avec sa langue, nos regards sont fixés l’un sur l’autre et je sens une connexion entre nous qui me fait gémir de plus en plus plus fort pour sa plus grande satisfaction au vu des éclairs dans ses yeux. Enfin, je me raidis,tétanisé à mon tour, les draps serrés dans mes poings crispés et je me vide dans sa bouche. Le plaisir est énorme, je sens les contractions de sa gorge quand elle m’avale avec délectation. J’ai des soubresauts, l’impression de me vider de mon essence, je ne maîtrise plus rien, je ne suis plus que jouissance. Je reprends pied dans la réalité et vois ma suceuse se lécher les lèvres où quelques gouttelettes de sperme perlent encore. Elle me sourit et je le lui renvoie puissance 1000 tant elle est belle et sexy ainsi. Lisa la regarde ; encore étonnée de son geste car visiblement, elle n’est pas adepte de fellation et encore moins de recevoir le plaisir de l’homme. Pendant qu’on souffle deux secondes, elle le confirme mais avoue que l’air extatique de la jolie brune lui donne quand même quelques idées.

En parlant d’idées,je viens poser ma bouche sur l’entrecuisse de Samantha, savourant sa peau nue avant de passer un coup de langue sur son clitoris brillant.

— Wow putain !Fait elle en tressautant, me surprenant par sa réaction rapide.

— Ça va ? Demande sa coloc

— Oh oui, c’est juste que je suis excitée comme tout et.. et puis merde mes mecs précédents étaient encore plus nuls que les tiens voilà !

— Tu veux dire que ?

— Oui, on me l’avait jamais fait, je me suis même rasée car ils trouvaient que, enfin,bref...

Sachant désormais cela, conscient qu’elle m’a fait une fellation d’anthologie sans plus espérer quoi que ce soit de la gente masculine, je reprends mon cunni avec encore plus de plaisir ( et un peu de pression supplémentaire). Mes mains caressent ses hanches, ses petits seins, ma bouche aspire son délicat clito, je lape sa chatte et me régale de son suc. Quand je sens ses mains sur ma tête, quand j’entends ses gémissements qui montent, je continue de plus belle sous les encouragements de cette musique de plaisir. Soudain, je sens d’autres mains sur les miennes et quand en même temps j’entends Lisa dire «  Je l’ai jamais fait mais t’est si sexy et tu le mérites tant » je réalise que l’un des fantasmes préférés des hommes est en train de débuter, je manque hurler comme un loup un soir de pleine lune. Les mains de Lisa remplacent les miennes, elle caresse délicatement les seins de notre amie et pince légèrement les tétons entre deux doigts. Cela déchaîne Samantha qui appuie plus fort sur ma tête et entre deux petits cris, lâche des mots crus qui font font passer la douce musique précédente au hard rock métal !

Ma langue n’arrive presque pas à suivre, elle coule sur moi, mes joues, mon nez, mon menton sont humides, et je savoure la situation.Mes doigts sont revenus vers ses fesses musclées et je les caresse avec sensualité, puis devant les «  oh putain oui, c’eeeest booon, pelote moi, ooh lisa ma salope chérie, ouiii » je m’enhardis et encore et tout en suçant son clito je plonge deux doigts dans son vagin inondé et la pistonne de plus en vite comme elle le demande. Ses doigts se crispent dans mes cheveux, elle donne des coups de reins vers ma bouche, ma bouche qu’elle frotte sur sa chatte brûlante, emportée dans un délire sensuel. Lisa attise son désir avec des paroles tout aussi salaces. Je veux absolument la faire jouir, qu’elle découvre enfin ce plaisir grâce à moi, enfin sans oublier Lisa dont les doigts de fée sur ses seins ajoutent au plaisir de Samantha.

Samantha qui, enfin, part dans un grand cri de plaisir qui me, nous ravit tant c’est puissant. Je me redresse et les spectacle de la brune les joues rouges, le visage en sueur, une expression de plaisir sur le visage et de la blonde qui nous regarde amoureusement s’inscrit au fer rouge dans mes synapses tant c’est beau et sensuel.


Et puis, et puis la brune se redresse, dit d’une voix rauque « comme c’était bon, comme tu est beau avec ma mouille sur toi »et viens me rouler une pelle torride. Je me sens emporté par les sensations et réalise que le reste du weekend va être très animé...

Diffuse en direct !
Regarder son live