Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 22 273 fois
  • 22 J'aime
  • 0 Commentaire

Les jumeaux

Chapitre 2

Inceste

A l’aube, mon portable vibrait sur mon lit, je m’étais endormi toute nu et je décrochais

Lui? Bonjour, t’as bien dormi ?

Moi ? Mouais, ça va, et toi ?

J’avais plutôt mal dormi car j’avais eu des rêves interdits avec lui

Lui ? Je me suis réveillé au garde a vous ?

Moi ? Hum, j’imagine, au fait merci pour la photo que t’as repris a cet imbécile ?

Lui ? De rien, de rien ! ! ?

Je n’osais pas lui demander ce qu’il avait fait avec depuis trois mois car, cela était le temps de ma séparation, mais je me doutais du nombre de branlette à mon sujet et je me demandais encore comment était son sexe après se qu’il s’était passé au club et vue la quantité de sperme dans le cadre photographique.

Moi ? Les vieux sont partis ? ?

Lui ? Non, il reste là toute la journée, on est férié et demain c’est dimanche ?

Moi ? Oh mince, j’ai oublié. Heu qu’est qu’on fait alors ? ?

Lui ? J’ai réfléchi durant la nuit, on a qu’à dire qu’on est invité chez un ami ce soir pour une autre fête, et on file dans une chambre d’hôtel, qu’est ce t’en pense ? ?

Moi ? Whaou, bonne idée dit donc, la journée va être longue ?

Lui ? On partira vers quinze heures, j’en parle aux vieux ?

Moi ? On prend le bus alors ?

Lui ? Ben oui idiote, l’hôtel est pas tout près ?

Moi ? Ok préparons nous alors ! ?

Lui ? Ok bisous, à toute ! ?

Je raccrochais en mijotant ma préparation, il fallait que je fasse une retouche sur mon épilation et je décidais de me tailler un petit coeur pour l’occasion. Mon frère et moi avions passé la journée à faire comme si de rien était et son plan fonctionnait à merveille.

Quand venait quinze heures, on partait à pied en disant aux vieux qu’on irait d’abord au centre commercial avant la fête. Je m’étais fringuée en jean’s taille basse qui laissait voir une bordure de mon dessous (string rose)lorsque je me baissais, un polo noir, une veste courte assorti qui se tendais par ma poitrine, des chaussures compensées et ma queue de poney habituel pour mes sorties aux commerces. Mon frère très classique en salopette et pull

Lui ? Y a le bus qui arrive c’est bon ?

Moi ? Hé ben, c’est pas trop tôt ?

A peine dans le bus, le chauffeur n’était pas le même, mon frère me tapotais les fesses

Lui  ? On pourrait faire du basket avec, c’est dingue ?

Moi  ? Faut savoir en faire déjà ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Et je lui tirais la langue en me jetant dans un siège, il se mettais évidement à côté de moi

Lui ? J’commence à bander t’es vraiment bonne ?

Moi ? Ben attends on à rien fait ?

Il me plantait un baiser auquel je répondais sans attendre. La route était vite passée car on parlait, s’embrassait, ricanait et malgré la tente énorme de sa salopette qui pointait au plafond du bus, j’ai résisté.

Moi ? T’as mis un caleçon ou pas ? Car ta salopette va se déchirer ?

Lui ? Ben oui, mais j’ai senti un bouton se casser ?

Moi ? Non il a du se découdre ?

Lui ? Oups plutôt ouais ! Je vais la coincer dans l’élastique ?

Il se calait son engin tout seul car si je l’aurais touchée...

? TERMINUS ?

Le chauffeur nous regardais sortir, enfin il matait mon postérieur et en bas des marches du bus, le bouton du caleçon de mon frère ricochait et je l’ai vite ramassé.

Moi ? Je te le recoudrais ?

Lui ? Ok merci frangine ?

L’hôtel était à quelques minutes, il payait avec sa carte de crédit et à la porte de chambre

Moi ? Attends je veux te faire une surprise pour l’occasion ?

Lui ? être avec toi ici, c’est déjà une surprise ?

Moi ? Ouais mais j’ai mieux encore, laisse moi, je t’ouvrirais ?

Lui ? Hum ok ?

Il devenait dingue, je me suis changeais avec les habits que j’avais plié au maximum dans mon sac :Minijupe noir et bas noir résille. Je me suis admirais dans le miroir, j’avais gardé mon polo noir, j’ai retroussé la minijupe juste au niveau des bas et j’ouvrais la porte à mon frère

Moi ? Voilà, j’suis prête ?

Lui ? Hoouuuaaaa ?

Il avait mis sa main sur bouche pour étouffer son étonnement et je tournais sur moi-même en détachant ma queue de poney

Moi ? Alors, c’est mieux que cette nana dans la boite ou je suis une pétasse ? ?

Lui ? Heu, t’es la plus belle femme du monde ?

Il restait ébahi sur le seuil et moi je lui tendais la main

Moi ? Allez rentre, tu vas prendre racine ?

Je le plaquais à moi en refermant la porte à code de sécurité, on se retrouvait comme dans le slow mais avec cette fois personne autour.

Lui ? On m’a jamais autant excité, je vais jouir sur place ?

Moi ? Mais calme toi, on a rien fait encore ! ! ?

Cela était la première fois que je faisais ça à un mec, mais c’était mon jumeau, cela était différent. Et je lui chuchotais dans l’oreille

Moi ? Tu as franchis la porte de l’inceste ?

Il n’avait pas répondu et m’embrassait à pleine bouche en me soulevant par les fesses d’où j’enroulais mes jambes autour de lui. Il marchait délicatement vers le lit en me laissant astiquer mon entre cuisse toujours couverte de mon string rose sur sa queue plaquée dans ses habits et quand ses genoux butaient le lit

Lui  ? Calme toi je venir dans mon futal ?

Moi ? Oh non attends, je la veux cette fois si ?

Il me jétait sur le lit et je me m’ajustais à genoux devant lui. J’ôtais mon polo en gardant mon soutien gorge assorti au string rose, mes seins tendaient la dentelle, je constatais mes tétons plus gros et qu’ils dépassaient du soutif. Ma minijupe était remontée sur la moitié de mes fesses

Moi ? Fait voir la source du jus de hier soir hummm ?

Lui ? J’te préviens ne part pas en courant ?

Moi ? Pourquoi tu dit ça, j’suis pas une allumeuse ?

Il avait la salopette à ses pieds, je me mordais la lèvre inférieur en agitant mon cul, mais son long pull tombait juste au dessous de ses couilles et quand il s’ôtait le pull

Moi  ? Whaou ! ! !, Qu’est que c’est cet engin ?

Lui ? Et voilà, t’as peur comme les autrès ?

Elle était impressionnante et je suis certaine que je n’oublierais jamais cette vision. Je constatais l’élastique de son boxeur comprimer environ le quart de son sexe, mes yeux montaient le long de sa tige épaisse et très décalottée, les veines étaient comme des racines, il les contractaient en même temps que je regardais sa colonne de chair en clignant des yeux et j’hallucinais de sa grosseur et encore plus de sa longueur car son gland dépassait le nombril

Moi  ? T’es monté comme un cheval, putain ! ! ! ?

Lui ? Peut être mais elles ont en peur ?

Moi ? Tu veux que t’as jamais couché ? ?

Il rougissait et s’excusait

Lui ? J’suis désolé, j’y suis pour rien, elle sont parti à chaque fois sauf une qui m’a branlé chez elle mais j’ai pas joui car je voulais la prendre et elle voulait pas avant le mariage ?

Moi ? Quel impatient alors ! Et elle t’as pas sucée ? ?

Lui ? Non elle voulait surtout pas ?

Moi ? Mon pauvre frangin, attends je vais pas te laisser comme ça moi ?

Je prenais de mes doigts les côtés de son boxeur et le baissait à ses genoux, sa queue tombait sur mon visage par sa lourdeur, ses couilles étaient comme deux citrons pleins de jus

Moi ? Humm elle sent bon ?

J’avais fermé les yeux et je la massais sur toute ma figure en palpant ses boules, le pré-sperme me coulait dessus en me collant les mèches de cheveux qui se trouvaient là

Moi ? Hum je veux te sucer hum ?

Il me caressait les cheveux avec le nuque

Lui ? Ouiii suce moi ma cheriiie ?

Moi ? Mais je la mets dans ma bouche tu vas éclater ? ?

Lui ? C’est clair, j’en peux plus ?

Je ne voulais pas qu’il éclate de suite alors je lui proposais un truc qu’il aurait voulu certainement faire en matant ma photo encandrée

Moi ? Tu veux baiser mes seins ? ?

Lui ? Oooh ouiiii, huumm ?

Il était aux anges, je lui passais ma langue bien enduite de salive sur toute sa queue en dégrafant mon soutif

Moi ? Ca va être facile avec toi, elle est parfaite pour mes seins ?

Il gémissait mon prénom en bougeant sa tête de plaisir

Moi ? Attends je vais m’asseoir sur le bord du lit ?

Il s’empoignait la queue et me laissait m’installer en position

Lui ? Ils sont encore plus gros que sur la photo, c’est dingue ?

Il se branlait à toute vitesse en me regardant et sa main en était devenue floue

Moi ? Calme toi, tu vas venir à se rythme ?

Son gland apparaissait et disparaissant avec du pré-sperme qui fuyait

Moi  ? arrête toi et viens me les baiser ?

Il se reprenait son calme en avançant vers moi, j’avais mon buste tendu vers lui avec les mains de chaque côtés de ma poitrine. Il s’enquillait comme dans un parc à vélo pour me baiser à fond

Moi ? Baise les ! Baise les ! ?

Lui ? Ouiiii, ouiiii, ouiii ?

Il me tenait par les épaules, sa queue coulissait parfaitement, ses boules giflaient mon ventre, son gland cognait sous le menton, ma salive lubrifiait le tout

Lui ? J’vais éclater, faut que giiiicle ?

Cela était en fait son premier rapport, il avait tellement du fantasmer sur moi, il était trop excité, je lâchais mes seins en lui empoignant les hanches afin que l’on se mette sur le lit

Moi ? Viens on sera mieux comme ça ?

Il m’obéissait en se mettant à genoux au dessus de mon ventre et nous reprenions la baise de mes seins encore mieux qu’avant.

Moi ? Tes mieux là non ? ?

Lui ? Ouais putain c’est mieux, je vais pas tarder à gicler là ?

Il m’avait insérer deux doigts en écartant mon string pour me limer très fort, je lui agitais mon bassin au même tempo que lui me limait les seins

Ses boules me frottaient le ventre, sa queue décalottée me survolait la figure en s’effleurant sur ma langue saliveuse qui récupérait tout son pré-sperme abondant que je sortais à chaque poussée pour l’exciter encore plus

Moi  ? Giiiicle giiicle ?

Il commençait à tirer des jets puissants de sperme qui fusaient au dessus de mes yeux pour s’abattre sûrement loin de l’autre côté du lit et par la suite je lui empoignais fermêment la queue de mes mains pour le traire et lui faire canarder ses giclées épaisses qui s’éclabousser en touchant mes gros seins

Moi ? Putain, y en à vraiment partout ?

Lui ? Et pourtant j’ai éjaculé hier soir ?

Moi ? Huuumm, je vais te rassurais mais les autrès filles n’ont rien compris encore ?

Je passais ma langue sur tout le contour de ma bouche car il avait du sperme partout

Moi ? Huum c’est meilleur quand c’est plus chaud ?

après un regard complice, on s’était mis à rire ensemble et je me demandais si j’allais pouvoir la mettre entière dans ma chatte mais j’en était sur que dans ma petite bouche, elle coincera...

un commentaire? (soeur. Brother@caramail. Com)

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder