Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 4 867 fois
  • 25 J'aime
  • 0 Commentaire

Les malheurs de karine

Chapitre 3

Avec plusieurs hommes

Apres une 1ere semaine a la maison, karine commencai vraiment a prendre gout a ce petit jeu. Hier matin, c’est meme elle qui ma reveillée par une petite fellation des plus agreable. aussi, je me dis qu’il etait temps de lui faire faire autre chose.


    aujourd’hui, en sortant, je lui dis de se faire bien belle et sexy, car je l’enmenerai cet apres midi pour une petite surprise. moi, pendant ce temps, je suis parti preparer la dite surprise.

    a midi, je reviens manger, et je la trouve sur le canape toute nue comme d’habitude, et comme d’habitude, les voisins devant la fenetre a mater. mon sang ne fait qu’un tour, et je dis a karine de se mettre a quatre pattes. si tot dit, si tot fait. je prend mon gourdin deja raide du plaisir a venir et me poste entre ses fabuleuses fesses. sentant ce qui allait se passer, elle se raidit un peu, ce qui sans prendre aucune precaution me fit forcer l’entrer de son petit oeuillet. avec difficulter je m’introduisit dans son cul. karine sous le choc de cette penetration anale violente poussa quelques cris de douleur en se cambrant pour me recevoir (il faut dire qu’elle n’aime pas trop ça encore ! mais elle apprendra a aimer de gre ou de force !!!). nos voisins se mire a tirer sur leur queues de plus en plus vite, ce qui me fit aller de plus en plus vite et fort, en butant contre ses fesses et en poussant des rales de plaisir consommés, je me repandis en de longues giclées au plus profond de son corp, lui fourrant ensuite mon sexe dans la bouche afin que sa petite langue le nettoie.

    Une fois cette petite mise en bouche terminé, nous allons manger, puis nous nous reposons un peu avant ce qui attend ma ’petite’ cousine.


    Vers 15h, nous partons, elle est habillée d’une legere robe bleue et d’un string, ce qui lui met les fesses bien en valeur (je les adores, mais vous avez deja du le comprendre !!!). une fois dans la voiture, je lui bande les yeux pour l’empecher de voir ce qui l’attend. 1/2h plus tard, nous arrivons au point de rendez-vous. là, nous attendais dans un abris au bord d’un lac, mes six collegues de bureau. nous entrons donc dans l’abri, que j’avais aménagé uniquement avec des matelas pars terre. karine toujours aveugle ne sait rien de ce qui l’attend, et je la sent fremir un peu contre moi. je la jette au milieu de la piece et en tombant sur les matelas, sa robe se releve sur ses fesses qui sont alors a la vue de tous les hommes present et qui s’etait mis tout autour de la piece contre les mur de l’abris, et deja tous tout nu. a la vue de ces fesses offertes, on peut entendre quelques sifflets admiratif. ce qui fait un peu peur a karine qui demande timidement : ’qui est la ?’ ; personne ne repondant a sa question, elle se releva et tenta d’atteindre une paroie de l’abri, mais au lieu de cela, karine senti une peau humaine et fit un bon en arriere.


    Avant le depart des festivite, je lança comme ultime recommandation : ’faites en bon usage ! et toi karine accepte de prendre plaisir !!!’. sur ces dernier mots, elle compris que la fin d’apres midi allais etre tres dure pour elle et se mis a hurler de peur. c’est a ce moment que mes collegues se jetterent sur elle et la depouillerent de sa robe puis lui arracha son string. ils etait bien bander tous deja et l’un d’eux se presenta devant la bouche serrer de karine. une petite gifle et sa bouche se desserra. de toute façon, devant la poussé de stéphane a l’entrer de ses levres elle n’avait plus le choix, et devait avaler cette queue epaisse. elle faillit d’ailleurs vomir sous l’assaut violent de coup de boutoir de stéphane qui lui maintenait la tete pour pouvoir donner de grand coup de bite. les autres s’approchait, karine toujours les yeux bandait sentis toutes ces mains en train de passer sur son petit corp si fragile d’apparence quand l’un des hommes lui retira son bandeau. karine fut affoler devant tout ces hommes, mais n’avait pas le choix. stephane, dans un dernier coup de rein monumental envoya tout son foutre au fond de la gorge de la petite karine qui dut avaler toutes cette semance pour ne pas etouffer.

cette sequence a peine terminer un autre vin prendre la place de stephane, puis un autre ecarta ses cuisses pour s’amuser avec son petit bouton, qui au contact s’errigea fierement. une autre main vient titiller son anus, et pascal joua de son gland le long de sa fente avant de s’introduire d’un coup de rein qui fit crier karine. cri etouffer par la queue d’yves. commenca alors un petit jeu de va et vien s’en menagement pour karine qui degustait. les hommes se la faisant tourner a tour de role la prenant par tout les trous pendant des heures. elle commencait a ne ressembler plus qu’a un pantin desarticuler couvert de sperme. pour terminer en beauter, ils deciderent de la prendre par tous les trous en meme temps et stephane se positiona sous karine qui s’empala sur son membre, yves ecartant ses fesses pour s’introduire et pascal attrapant sa tete pour se faire faire une derniere fellation. karine ne pouvant plus reagir se laissa faire, elle etait devenu un jouet pour adulte, et donnait des petits coup de reins a ses deux partenaires pour les faire jouir plus vite pendant qu’elle subissait un dernier assaut de queue dans sa bouche car les autres hommes ne restait pas inactif et se relayait dans sa cavite buccale. stephane et yves arrivait au point de rupture et se retirerent pour jouir sur le corp de karine. une fois ses dernieres ejaculations terminés, tous partirent le sourire aux levres. karine epuisé ne pouvait plus bouger.

je la transporta jusqu’a la voiture et on rentra a l’appart.


suite pour la prochaine fois !!!

j’attend vos commentaires ( et plus peut etre )

cple_bonheur@yahoo.fr


@ bientot

Diffuse en direct !
Regarder son live