Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 40 369 fois
  • 136 J'aime
  • 5 Commentaires

Les mensonges de notre histoire (Mère, fils)

Chapitre 1

Inceste

J’ai découvert ce forum il y a déjà quelque temps et je souhaite maintenant partager mon histoire avec mon fils Jimmy (Nom Fictif). Je suis d’origine anglaise et le français est ma deuxième langues et je décide de publier ici car les histoire y sont meilleur et je doute que mon fils parvient à trouver son histoire sur ce site.


Mon histoire se déroule lors de mes 41 ans. Je suis veuve depuis 3 ans lorsque mon mari péri lors d’un accident de la route. Moi et mon fils vivons donc seul dans une petite maison de campagne loin de tout. L’assurance de mon mari ainsi que les métiers de peintre et photographe dont j’exerce sont les trois plus importants revenues de la famille. Mon fils trouve quelque petit boulot à faire ici et là mais surtout chez les voisins qui sont à quelques minutes de vélo de notre maison.


Mon fils est un beau jeune homme assez grand pour son age. Sa tante qui est une des voisines lui fait son éducation étant donné la distance de l’école la plus proche. Ceci ne l’aide pas vraiment pour son coté social et c’est pour cela qu’il est un garçon timide. Cependant plus il vieilli, et plus je pense à l’envoyer dans une école afin de remédier à ce problème. Malgré son manque de caractère, il est très serviable et il ne cherche jamais à fuir les tâches ménagères que je lui donne. J’ai toujours été une mère sévère et je crois que c’est pour cela qu’il m’écoute et qu’il est bien élevé.


Cependant, ma vie changea le jour ou j’ai découvert des taches blanches sur les draps du lit de mon fils. J’ai évidemment reconnu se genre d’empreint qui me rappelaient celles de son père. Je n’étais cependant pas au courant des actes de mon fils à ce niveau et cela m’avait jamais traversé l’esprit. J’étais un peu déçu de voir mon enfant devenir un homme alors, lorsqu’il revenu de sa promenade en vélo, je lui est tout de suite demandé quels étaient la nature de ces marques.


— Tu sais mon chérie, tu aurai dû me le dire que tu étais entrain de devenir un homme!

— Mais pourquoi maman ? Je ne comprend pas.

— J’ai découvert des taches sur tes draps. Je ne suis pas idiote, je sais bien que tu te masturbe.

— Que je quoi ?

— Que tu te fait plaisir avec ton pénis!

— Je ne sais vraiment pas de quoi tu parle maman.

— Alors pourquoi fait tu des taches blanches dans tes draps petit pervers.

— Je ne sais pas. Je me suis réveillé ce matin et ils étaient là. Je ne voulais pas te le dire maman j’avais honte.


Malgré l’honnêteté avec lequel il me parlait, je ne le croyais toujours pas. La conversation continua et je suis venu à bout de me fâcher. Le petit cochon se masturbait et il ne voulais pas me le dire. J’ai fini par lui donner une conséquence.


— Tu ne veux pas me l’avouer, alors ce soir tu dort dans mon lit petit homme. Tu ne mentira plus à ta mère.


Le soir arriva et il était maintenant temps d’aller au lit. J’enfilais donc ma tenu habituel, un chandail avec un simple short. Jimmy se brossais les dents et revenu me rejoindre dans mon lit.


— Pas si vite petit branleur, tu ne tachera pas tes boxeur ce soir. Déshabille toi, ce soir tu dormira tout nu.


Il enlève donc timidement son boxeur et j’aperçois un beau pénis au repos d’une grosseur assez normal pour son age avec quelque petit poils qui commence à pousser.. Je n’avais cependant aucune arrière pensées car il était mon fils. Quelque minute après s’être couché, je remarque qu’il dormait alors j’ai cru bon de m’endormir moi aussi étant donné que Jimmy m’avait écouté et qu’il n’avait pas fait de petite cochonnerie. Je fus cependant réveillé au milieu de la nuit car il n’arrêtais pas de bouger. Il dormait toujours mais bougea sans cesse. J’inclina donc la tête et fut surprise par une bosse qui déformait énormément les draps au niveau de son bassin. Je descendis les couvertures et aperçu son pénis en pleine érection pointant droit verre le plafond. J’étais stupéfaite par la grosseur de celle-ci, celle d’un homme d’âge adulte. J’ai commencer a éprouver une sensation dans le bas de mon ventre. C’était la première fois que je ressentais autre chose que de l’amour maternel pour lui. J’en avait honte. Je n’était pas capable de quitter ce sexe des yeux. Mon fils bougea toujours et à un moment il s’arrêta et son corps devint tout raide. C’est alors que j’ai vu mon propre fils éjaculer. Trois jets de sperme qui furent projetés sur son ventre et sur mon lit. Je venais d’assisté à un orgasme de mon fils et ce probablement provoqué par un rêve érotique.


Le pire dans tout cela est que le short que je portais était mouillé et que je ne voyais plus mon fils de la même façon. Je n’est pas pu fermer l’œil de la nuit et j’ai pensé à ce qui c’était produit jusqu’au matin. Je pensais à l’éducation sexuelle que mon fils n’avait pas eu à cause de la mort de son père. Je devais y remédier. Mais comment ? Comment garder l’autorité tout en satisfaisant mes besoins ?


J’était étendu dans le salon lorsqu’il se leva, je lui prépara son petit déjeuner. Il était seulement vêtu d’un slip comme à chaque matin, mais cette fois cela m’excitait. J’avais qu’une seule envie, de revoir son engin en érection. C’est alors que je pris l’initiative de lui en parler.


— Chérie je m’excuse pour hier je croyais que tu me mentais.

— C’est rien maman. Je m’excuse pour les taches encore.

— Cela ne veut pas dire que tu n’est pas pervers. Seulement avec des arrières pensées et des rêve tu en viens à l’orgasme. Tu n’est pas normal jeune homme et je vais devoir m’occuper de toi.

— Je ne suis pas normal ?

— Bien sur que non. C’est pourquoi à partir de maintenant lorsque nous seront seule toi et moi dans la maison, tu devras être entièrement nu et surtout contrôler ton pénis. Je ne veux pas le voir dure.

— Mais maman ..

— Pas de mais! Je suis ta mère et tu m’écoute. D’ailleurs enlève tes vêtement tout de suite.


C’est comme ceci que j’ai pris le contrôle de la situation, j’improvisait. Je me suis dit que de cette façon j’allais pouvoir satisfaire mes envies tout en continuant à être sévère afin de ne pas nuire à son apprentissage.


Je dit donc à mon fils de vaguer à ses occupations. Quelque minutes plus tard j’allait rejoindre sur le sofa du salon. Il regardait la télévision timidement en essayant de cacher son sexe. Je lui dit de ne pas faire cela car il fallait que je le surveille. Quelques instants plus tard je vois son membre grossir peu à peu.


— Mais qu’es-ce qui se passe mon chérie ?

— Désolé maman je ne sais pas pourquoi il devient dure.

— Je vais devoir m’occupé de toi. Vient t’asseoir sur mes genoux.


Il était assis sur mes genoux, les pieds sur le sofa et le sexe dressé. J’étais tellement excité. Je commence donc par caresser ses cuisses et ma main gauche se dirige lentement vers ses testicules. Je sens mon fils sursauter pendant que je les caressent et les pincent légèrement. Quelques instants après, j’empoigne son membre avec ma main droite et commence à faire des vas et viens avec celui-ci. Je ferme les yeux et je peux sentir mon vagin trempé par l’excitation que cela me procure. Au même instant, je sens le corps de Jimmy se raidir, j’ouvre les yeux et aperçois son sperme qui sort de son pénis pour venir entre mes doigts.


— Mon beau Jimmy, si un jour tu veux que ta femme t’aime, il faudra que tu dure plus longtemps que cela.

— Je ne pouvais pas me retenir maman.

— C’est pour cela que je doit t’entraîner fiston. Un bon homme doit satisfaire et obéir sa femme. Tu sais déjà obéir, ce qui est bien, mais tu doit apprendre comment satisfaire une femme. Maintenant monte dans le bain je vais te montrer comment te laver correctement. Vous les hommes, vous n’avez pas d’hygiène.



Je monte donc dans la salle de bain pour le rejoindre. Il est debout dans le bain et il m’attend. Son sexe n’est plus aussi dressé mais il est resté assez gros. Je commence à faire couler l’eau et m’agenouille à coté du bain de façon à mieux pouvoir le toucher. Je prend le savon et commence à le frotter partout en insistant sur ses fesses et ses parties intimes. Lorsque mes main son plein de mousse de savon, je met de coté la barre a savon et lui frotter le sexe à deux mains. J’arrête l’eau et je demande à ce qu’il s’assoit dans le bain. Je continue de frotter et masser son pénis de mes deux mains.


— Tu vois mon chérie, c’est comme cela qu’ont doit laver ton engin. Maman devra te le faire à tout les matins pour que tu apprennes bien.

— D’accord maman.


Je lui lavais le sexe dans tout les sens pendant de longue minutes. Je voyais qu’il avait un peu mal étant donné l’éjaculation qu’il venait d’avoir dans le salon mais il éprouvait quand même beaucoup de plaisirs. Au bout d’une dizaine de minutes, il eu un autre orgasme. Son sperme atterri sur son ventre et sur mes doigt.


— Aller rince toi. Ta première journée est fini. N’oublie pas tu doit rester entièrement nu et ce soir tu dort encore avec moi.

— D’accord maman.

— Oh j’oubliais, tu ne doit parler de cela à personne. Même pas ta tante d’accord ?

— Compris maman.

Diffuse en direct !
Regarder son live