Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 093 fois
  • 128 J'aime
  • 2 Commentaires

Les nurses

Chapitre 1

Anita

Orgie / Partouze

 Si vous avez aimé «  Promotion via ma femme » et les aventures de Lady, ci-joint la suite

 

Lady et Asan se sont installés en Espagne.

Lady a donné naissance à des jumeaux depuis deux mois, son mari est fier et heureux. Elle a très envie de reprendre ses activités sexuelles, de plus le sexe lui manque terriblement. Elle réalise qu’Asan contacte régulièrement des escortes pour se soulager. Lady et son époux décident d’engager une nurse pour s’occuper des enfants. Elle s’adresse à une agence pour y trouver une personne de confiance. Après de multiples candidates, elle se décide.  Anita, 38 ans, belle femme, veuve depuis, 15 ans, 1,70 m mince, cheveux noirs courts, allure très jeune et Luiz son fils 19 ans, beau comme un dieu pour s’occuper du jardin, de divers travaux, aider sa mère dans certaines taches ménagères. Asan est d’accord sur le choix.

 

 À la demande du couple, Anita et son fils partagent la table avec eux, excepté quand des invités sont présents. Luiz s’occupe de la piscine, du jardin. Lady est souvent couchée sur un lit de plage, elle profite du soleil, elle suit Luiz du regard. Depuis deux semaines dès que Luiz, aspire, ou s’occupe du nettoyage, elle vient le long de la piscine. Elle le provoque par son attitude et ses maillots. Anita, en mère attentive remarque, le manège de Lady. Deux semaines se passent, et tout est parfait.

 

Un soir, Anita, demande à Lady pour se rendre chez sa mère souffrante.

 

-Ne vous ne tracassez pas, je serai de retour demain matin.

 

 Lady est d’accord, elle s’occupera des jumeaux avec Luiz si nécessaire.

 À la nuit tombée, Lady monte dans sa chambre en laissant sa porte ouverte. À peine dix minutes plus tard, Luiz passe dans le couloir. Il remarque directement ce détail, il ralentit sa marche.

 

-Luiz, tu peux rentrer viens, approche.

 

 Lady est assise sur le lit, elle porte une nuisette.

 

-Tu sais Luiz, je suis fidèle à mon mari, ma chatte lui est entièrement réservée, mais pas le reste. Tu comprends ?

 

Luiz approche, lui roule un patin, commence à la caresser. Il se dévêtit rapidement, se place debout à côté du lit. Lady commence à le sucer avec délicatesse, vu son expérience, il bande comme un taureau. Elle se positionne en levrette, se retourne, le regarde dans les yeux.

 

-Encule-moi si tu veux. J’en ai très envie.

 

Luiz n’en croit ses oreilles, il n’en demande pas plus. Les filles qu’il a connues n’ont jamais accepté ce genre de pénétration. Un premier fantasme qui va enfin pouvoir se réaliser et de plus avec une femme d’expérience qui ne va pas lui  « ça fait mal ». Il prend sa queue d’une main ferme, la dirige vers la rosette de la belle. Il pousse, rentre d’un seul coup en elle vu la souplesse de son anus. Luiz possède un beau sexe bien épais. Il laboure un peu maladroitement le cul de Lady pendant de longues minutes. C’est sa première sodomie, mais veut apprendre.

 

-Jouit en moi, vas-y, ne te retient plus, vide toi.

 

 Il éjacule 3 ou 4 saccades de sperme. Il ne débande presque pas. Elle se retourne, le suce à nouveau, rapidement il est de nouveau bien raide. Il sodomise de nouveau la belle. Lady le guide par ses paroles. Il jouira deux fois dans son cul.

 

-Je vais t’apprendre à me donner du plaisir. Viens, je vais te sucer à fond, tu peux te vider dans ma bouche. J’aime le sperme.

 

 Pour Luiz, c’est inespéré, c’est encore un autre fantasme qui va se réaliser. Aucune de ses petites amies n’a jamais accepté d’avaler son sperme.

 Au lever du jour, Lady se retrouve seule et s’endort. Aux environ de 9 h, Anita frappe à la porte et entre. Elle découvre Lady encore à moitié endormie. Elle remarque des taches blanchâtres sur les draps en satin noir, c’est du sperme séché. Asan est absent, alors qui ?

Lady aurait elle un amant ? Lady remarque le regard d’Anita.

 

— Oui les traces, tu te poses des questions. Devine ? C’est ton fils m’a bien fait jouir surtout bien enculée et il le fera encore. Cela ne te pose aucun de problème ? Tu n’es pas contre ?

 

-Non, si votre mari est d’accord. Pourquoi pas. Luiz est majeur.

 

— Pourrais-tu m’aider à prendre mon bain ? Mon dos me fait souffrir.

 

 Lady est nue. Anita lave le dos de sa patronne. Lady se tourne et retourne, Anita remarque le A tatoué au-dessus du sexe rasé et le O] sur le haut des fesses. Elle semble intriquée, curieuse. Lady remarque son regard.

 

-Anita, je t’explique, A signifie que mon sexe est réservé à Asan, Anne et Adeline et  le O pour Open mon cul n’est réservé à personne, je l’offre à qui je veux. Anne et Adeline m’ont initié au sexe, à la bisexualité et l’échangisme. Je leur dois beaucoup, pour ne pas dire tout.

 

Anita comprend enfin pourquoi son fils l’a enculée.

 

— Je l’ai sucé, avalé sa semence avec plaisir. De plus, il est bien endurant. Anita commence par A, si tu veux me lécher je suis partante. Je suis bi. Asan est au courant de mon envie de toi.

 

— Madame, depuis la mort tragique de son époux, je lui suis restée fidèle, je ne souhaitais pas imposer un autre homme à mon fils alors âgé de cinq ans. De nombreuses opportunités, se sont présentées, mais j’ai toujours refusé pour Luiz. Plus personne ne m’a fait l’amour depuis. Maintenant je le regrette.

 

Anita rougit, mais d’un geste de la tête, elle fait comprendre son approbation à la proposition de sa patronne. Fin de journée, Lady lui demande de la rejoindre dans sa chambre. Un god ceinture se trouve sur le lit. Lady est nue. Anita se glisse entre les jambes de la belle, commence à lécher son abricot, puis son clito qu’elle suce avec avidité. Anita semble avoir déjà pratiqué ce genre de caresse intime. A-t-elle connu des relations saphiques ? Certainement au vu de la dextérité de sa langue. Lady gémit, elle lui demande de se mettre en levrette au bord du lit. Anita hésite, mais accepte. Lady se lève, elle caresse la chatte de la nurse, lui branle son clito. Anita soupire, demande de continuer. Elle hurle de plaisir, elle se mord les doigts, elle en veut plus. Elle n’a plus été pénétrée depuis son veuvage.  Lady en bonne baiseuse comprend très vite. Elle lui lèche progressivement sa chatte, puis son anus avec délicatesse.

 

— Non, je suis vierge de ce côté-là, jamais personne, ni rien ne m’a pénétrée.

 

Anita ne dit plus rien, puis des petits cris sortent de sa bouche.

 

-Oui, continuez, encore. C’est délicieux.

 

 Lady fera jouir Anita uniquement avec sa langue.

 

— Dans ma jeunesse, j’ai eu une relation de quelques semaines avec la mère d’une copine. Son mari nous a surpris, la semaine suivante, ils ont déménagés.

 

 Anita sortira de la chambre honteuse, mais radieuse et ravie.

 

 Le jour suivant fin de matinée, Lady lui demande de se rendre en ville pour des achats de nourriture et autres articles pour les enfants.

 

— Pas de problème, je serai de retour vers 16 h sauf embouteillages.

 

Après le début de la sieste des jumeaux, Lady propose à Luiz de la rejoindre dans la chambre. Durant l’après-midi, il prendra encore deux fois Lady par son côté OPEN, elle le fera jouir dans sa bouche.

 

-Reste avec moi en attendant l’arrivée de ta mère.

 

 Luiz a peur de la réaction de celle-ci.

 Anita à son retour, ne voyant personne, se dirige vers la chambre conjugale et découvre le couple. Lady est sur le dos, jambes écartées et genoux relevés, elle remarque que son anus est encore humide et une tâche fraiche de sperme entre ses cuisses et sur les draps.

 

— Anita, comme tu vois, il vient encore de bien me remplir à l’instant. Il est incroyable.

 

— Madame, en plus vous avez encore du sperme séché sur votre menton.

 

-Merci, il m’a rempli par là aussi. Anita, je suis contente de vos services et je vais vous augmenter tous les deux. Tu peux m’appeler Lady. Je voudrais te demander un petit service. Luiz m’a épuisée, malheureusement ses couilles ne sont pas vides. Peux-tu finir de lui vider ?  Ne crains rien, pas dans ta chatte ni dans ton cul, cela je réserve ces exclusivités pour mon mari. D’ailleurs je reste ici pour le surveiller.

 

-Mais Lady, Luiz est mon fils. J’accepte uniquement pour vous faire plaisir. Pourquoi me parler vous de votre mari ?

 

— Luiz, ta mère va te sucer, tu te videras dans sa bouche comme avec moi. Ne crains rien, tu as entendu, elle est d’accord.

 

Anita se place à genoux, commence sa fellation incestueuse. Elle n’a plus sucé depuis des années, mais n’a pas oublié la manière de bien faire jouir un homme. (C’est comme rouler à vélo, on n’oublie pas même après plusieurs années.)

Sa langue s’active, lèche le gland, pompe. Anita semble douée pour les fellations. Elle masse les couilles de son fils, elle finira par recevoir une dose non négligeable de sperme qu’elle avalera en plusieurs fois. Elle a perdu l’habitude d’avaler.

 

-Dès demain, je te conduis chez mon gynéco, afin qu’il te prescrive la pilule.

 

Anita n’en croit pas ses oreilles. Elle demande pourquoi.

 

— C’est simple ainsi tu pourras être baisée par ta chatte sans risque, par mon mari et plus tard même par ton fils si tu veux. Asan a très envie de toi. Je sais que le sexe te manque. Tu pourras aussi participer à nos soirées échangistes. Je devine tes envies de sexe et Luiz est extrêmement endurant, il pourra largement nous satisfaire toutes les deux. Mon mari revient dans une semaine, je vais organiser une soirée pour nous quatre, car il veut absolument te prendre, de bien te baiser et bien plus.

 

Anita baise les yeux en signe d’acceptation.

 

-Je suis d’accord, vous avez raison, le sexe me manque depuis trop longtemps.

 

Durant la semaine, Luiz prendra chaque jour  Lady par son côté OPEN, voir remplira en plus la bouche de sa mère, mais il lui est interdit de prendre la chatte, ni l’anus de sa mère qui est réservée pour l’instant à Asan.

 

Enfin le jour » J »  arrive, Lady a commandé des plats préparés de crustacés.

La soirée est sympa, Anita semble stressée.

 

-Viens et écoute-moi. Tu dois réaliser deux lavements, surtout chaque soir quand Asan est présent. Commence, je vais te conseiller. Tu comprends quelle sera la suite de la soirée et le genre de pénétration.

 

 Ils sont à table tous les quatre. Asan est à côté d’Anita, Lady et Luiz sont en face. Asan glisse une main entre les cuisses de la nurse, qui réagit au contact ses doigts. Elle n’a plus l’habitude de ce genre de caresses. Luiz regarde sa mère qui rougit. Anita n’ose pas regarder son fils. Il comprend vite pourquoi. Lady est occupée à le masturber à travers son short afin de lui faire bien comprendre la fin de la soirée.

 

-Ne crains rien, ta mère est sous contraceptif, donc aucun danger d’avoir un petit frère. Asan a envie d’elle ce qui est bien normal. De plus ta mère a besoin de sexe. Tu passeras la nuit avec moi.

 

Le repas se termine. Asan semble très impatient.

 

-Ok, moi je monte avec Luiz, bonne nuit à vous deux.

 

Lady glisse cette phrase à l’oreille d’Anita.

 

-Il va te faire jouir comme jamais. Fais-moi confiance. Tu as de la chance. Prend ton plaisir, crie autant que tu veux. Profite et rattrape le temps perdu. Merci.

 

Asan en mâle prédateur fixe Anita dans les yeux.

 

-Suis-moi dans la chambre, j’ai très envie de toi depuis trop longtemps.

 

À peine arrivé, Asan la déshabille rapidement, elle se couche sur le lit, comme une proie à la merci de son prédateur. Asan commence à sucer ses seins puis lèche sa chatte, lui glisse deux doigts à l’intérieur. Elle réagit très vite, gémit, crie de plaisir. Il lui propose de se mettre en levrette, rentre dans sa chatte dégoulinante. Il entreprend une pénétration de plus en plus rythmée. Il se répand  en elle après plusieurs minutes. Impossible de se retenir plus longtemps. C’est la première fois depuis tant d’années qu’elle reçoit du sperme en elle. Sans débander, il place son sexe sur la rosette vierge et pousse très fort, non sans pris la précaution de mettre du gel sur son petit trou. Il rentre lentement et progressivement en elle.

 

-Monsieur, faite doucement, j’ai mal. Je suis vierge de ce côté.

 

-Tais-toi. Laisse-moi te faire découvrir ce plaisir inconnu de toi. Je vais bien te prendre ton cul.

 

 Asan ne veut rien entendre, il continue sa pénétration douloureuse. D’une main, il lui branle son clito. Elle sera remplie deux fois par son petit trou, encore une fois dans son sexe durant la nuit. Lady, elle se fera prendre le cul trois fois et avalera également la semence de Luiz. Au matin, Lady prend Luiz par la main et vont rejoindre son mari (« Elle l’a prévenu par SMS de leur arrivée). Il est sur le dos, Anita le chevauche, comme une furie. Sa soif de sexe est bien présente. Lady murmure à Luiz.

 

-Prend ta mère par son cul. Vas- y. Fait la hurler de plaisir. Prenez-la ensemble. Tes couilles ont encore de la réserve. Son anus est déjà bien lubrifié grâce à Asan.

 

Lady le suce pour le faire bander. Il monte sur le lit. Asan tient Anita par les épaules afin qu’elle ne bouge plus et surtout elle ne voit rien. Luiz arrive, place sa queue sur la rosette de sa mère, toujours un peu dilatée, pousse, il entre avec difficulté.

 

-Pas comme cela vous allez me déchirer. Attendez un peu. Luiz, je suis ta mère.

 

 Rien ni fait, Lady masse les couilles des deux hommes.

 

-Luiz défonce bien ta mère comme si c’était moi. Encule bien cette femelle en manque de queues. Fait lui découvrir ce plaisir inconnu.

 

Lady vient se placer sur le torse d’Asan en faisant face à Anita. Elle lui roule des patins pour l’empêcher de crier. Anita ainsi prise fini par enfoncer ses ongles dans les épaules de Lady.

 Les deux mâles jouiront presque même temps puis inverseront les rôles. Elle est prise en double pénétration. Son sexe sera fécondé par le sperme de son fils. Lady est souriante, Anita ne pensait pas pouvoir jouir autant par ses deux trous qui sont remplis de semences des deux baiseurs. Lady finira le travaille en venant nettoyer de sa langue experte les deux orifices suintant des deux spermes.

 

 Vers le début de l’après midi, Asan les réunit.

 

-Voilà les règles que vous devrez respecter. Luiz et ta mère, si vous voulez baiser en dehors de notre cercle, sera obligatoirement avec préservatif.

 

1  Luiz, tu peux enculer, te vider dans la bouche de Lady uniquement à sa demande. Si Lady te le demande, tu es autorisé à prendre sa chatte, mais avec préservatif obligatoire et une fois par semaine.

 

2  Anita sera aussi disponible pour Lady autant de fois qu’elle le désira. Quand je serai présent, ta mère partagera notre lit pour le plaisir de Lady et le mien. Si un jour j’ai envie de toi, tu seras disponible. Voilà êtes-vous d’accord ?

 

Réfléchissez et donnez- moi votre réponse. Vous pouvez nous m’appeler par nos prénoms.

 

Trente minutes plus tard, Luiz et Anita acceptent les conditions.

 

— Bien, cette nuit, Anita viendra dans notre chambre, car demain je repars pour une semaine. Je compte sur toi et ta mère pour s’occuper de Lady.

 

La nuit sera torride, il remplit la chatte et le cul de la nurse, de même que Lady. Lady prendra Asan avec son god ceinture, pendant qu’Anita le suce. Il se videra dans sa bouche. Elle sodomisera également Anita à l’aide de son sexe artificiel.

 Au petit déjeuner, Lady remarque qu’Anita marche avec difficulté. Elle lui demande pourquoi.

 

-Mais avec ce que j’ai pris depuis 2 jours, mon cul est douloureux, je n’ai pas l’habitude, mais j’ai apprécié. Merci encore.

 

 Lady se lève et revient avec un petit sac.

 

-Anita penche-toi sur la table, descend ta culotte.

 

 Anita sent un liquide froid sur son anus.

 

— C’est un gel réparateur, je te place un plug de 2.50 cm. Tu dois le garder la journée, cela va l’aider à dilater ton petit trou, ce soir, tu viendras me retrouver dans ma chambre.

 

Comme prévu, les deux femmes se retrouvent dans la chambre. Lady place la bonne en position de levrette, enlève le plug et prend du gel, enduit la rosette et à l’aide de 2 doigts introduit du gel.

 

-Cela te soulage ? Ne bouge pas. Voilà je t’ai placé un plug de 3 cm et garde cette nuit, d’ailleurs tu restes avec moi, vient me lécher.

 

 Les deux femmes se prendront à tour de rôle au god ceinture. Au réveil, Lady lui enlève le plug, à l’aide son portable réalise une photo de l’anus dilaté.

 

-Regarde, tu es légèrement ouverte maintenant. Asan en sera ravi.

 

 Elle lui lèche sa rosette ce qui provoque des gémissements d’Anita. La semaine se passe difficilement, les jumeaux prennent plus de temps pour s’en occuper.

Asan est retour ce samedi. Au diner du soir, Anita n’est pas bien, elle est alitée. Lady demande à Luiz de venir. À son arrivée, elle part et laisse les deux hommes seuls.  Asan lui demande si tout se passe bien en son absence.

 

-Lady, m’a confié être très contente de tes performances sexuelles et de ta mère également.

 

Lady et Asan vont prendre une douche.

 

Lady revient rapidement. Elle prend Luiz par une main, puis ils se dirigent vers la chambre conjugale. Asan est nu sur le lit. Luiz est surpris. Lady l’embrasse, il remarque qu’Asan est à genoux. Lady commence à le dévêtir. Asan masse le sexe et les couilles de Luiz, puis Lady prend le relais. Asan commence à le sucer. Luiz gémit peu à peu.  Lady embrasse Luiz dans le cou.

 

-Luiz, prend le, encule-le, il est chaud et a très envie.

 

Il est sans réaction. Elle lui prend son sexe et le dirige vers l’anus offert.   Il s’enfonce progressivement dans Asan. Lady tout en lui massant les couilles, lui demande de bouger comme quand il l’encule. Luiz commence à le pilonner lentement puis accélère. Asan semble apprécié. Il le remplit de plusieurs jets de sperme. Sa semence commence à couler, Lady ne perd pas une goutte comme toujours, elle lèche, puis nettoie la queue de Luiz. Lady sera prise en double, Asan par devant et Luiz par derrière et la rempliront une seconde fois, enfin chacun se videra à son tour dans sa bouche avide de sperme. Au matin Asan est déjà parti en laissant un petit mot pour Luiz.

 

-Maintenant tu peux jouir dans sa chatte sans préservatif, uniquement quand elle voudra, je pense que cela ne va pas trop tarder.

Diffuse en direct !
Regarder son live