Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 224 fois
  • 6 J'aime
  • 7 Commentaires

Les pieds italiens, français, arabes et polonais avec Caroline D, Marion, Pamela, Elodie, Samira et Gaëlle

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

Plusieurs mois après notre précédente histoire, je suis de nouveau en train d’attendre le début du cours de dessin quand Gaëlle, Elodie et leurs copines arrivent à leurs tours. Je remarque aussitôt qu’elles ont toutes eus la bonne idée de mettre des des tongs ou des birk me laissant ainsi le plaisir de regarder leurs pieds (certaines pour la première fois) :


— « Bonjour, Gilles, ça va ? » me demande Gaëlle tout en jetant un regard rapide vers ses pieds

— « Bonjour, les filles, ça va ? »

— « Ça va mais il fait chaud aujourd’hui ! » me répond Elodie en regardant à son tour ses pieds.


Tout d’un coup, Marion retire la tong d’un de ses pied puis pose celui-ci directement sur mon entrejambe :


— « Et les notre, ils te plaisent de pieds ? » me demande Marion en regardant Pamela, Caroline D et Samira

— « Oui, ils sont très jolis aussi » lui répondis-je gêné

— « Heureusement, qu’on t’avait dit d’y aller discrètement !!! » lui dit Elodie en rigolant

— « On est venu pour ça non ? alors pourquoi tourner en rond ? » lui répond Marion

— « De toute façon, Marion, s’il veut nos pieds il va falloir d’abord qu’il les mérite !! »

— « Viens !!! » me dit Gaëlle en me prenant la main


Gaëlle ouvre la porte de la salle de cours et m’assoit sur une des chaises pendant que les autres filles se mettent en cercle autour de nous.


Gaëlle me déshabille et me branle langoureusement. Mon sexe bien dur, elle me suce pour m’exciter encore plus :


— « Elodie, tu est mon assistante de baise n°1, alors excite-le un max !!! Pam et les autres, préparez un panier à éjaculations»


Pamela, Samira, Marion et Caroline s’asseyent autour d’une table, coupent des morceaux de papier et écrivent dessus toutes les éjaculations possibles et inimaginables :


— « Gaëlle, j’ai envie de gicler ! » lui dis-je au bout d’un moment

— « Pam, tire une éjac ! »

— « On a finit à temps, je vois » commente Caroline D


Pamela tire un papier, rigole et dit :


— « Ejaculation faciale ! » en montrant le papier à tous le monde

— « Pfiouuuuuu, ça commence fort ! » dit Gaëlle sous les rires d’Elodie


Je me lève et pendant que Gaëlle s’agenouille devant moi, Elodie se met à côté de moi pour me branler et me faire gicler. Trente secondes après, mon sperme jaillit sur le visage de Gaëlle. Une fois l’éjaculation terminée, elle prend le mouchoir que lui tend Elodie, s’essuie le visage puis se relève et me félicite ce que fait Elodie aussitôt après :


— « Félicitation pour ton éjac, Gilles, tu l’as bien réussis ! »


Peu après, Gaëlle me demande de m’allonger sur le bureau pour que tout le monde puisse nous voir :


— « Gilles, quand tu veux gicler, lève la main et dis « éjaculation ! »


Ensuite, elle s’approche du bureau, se déshabille complètement puis elle monte sur le bureau, s’empale sur mon sexe en me fixant du regard :


— « Pamela, tu est mon assistante n°2, toutes les deux minutes, tu dis « changement » pour que l’on change de position, ok ?°»


Alors, Pamela et Elodie se croisent, se tapent dans la main et disent :


— « Remplacement »


Pamela me caresse et me lèche les couilles pendant que mon sexe rentre et sort du sexe de Gaëlle. Deux minutes après, Pamela dit :


— « Changement !!!»


Gaëlle se retire puis ré-empale son sexe sur le mien mais cette fois-ci de dos :


— « Et c’est repartit pour un tour !!! » me dit-elle de plus en plus excitée


Deux minutes plus tard, alors que Pamela allait crier « changement », je lève la main et dit :


— « Ejaculation !!! »


Elodie prend le panier à éjac, tire un papier, le montre à tous le monde et dit :


— « Ejaculation sur le sexe !!!»

— « Allez, Gilles, sur le tchou-tchou de Gaëlle » me dit Gaëlle en me fixant de son regard de cochonne (elle appelait son sexe son tchou-tchou, allez savoir pourquoi ???)


Après que Gaëlle se soit retire de mon sexe, Pamela me branle comme une malade. Mon sperme jaillit alors sur le « tchou-tchou » de Gaëlle qui pousse un soulagement de plaisir au fur et à mesure que mon sperme gicle sur sa chatte.


Peu après, son sexe encore trempé de mon sperme, elle me demande de descendre du bureau pour qu’elle prenne une nouvelle position. Elle s’allonge sur le bureau mais de côté me laissant juste la place pour me mettre derrière elle. Une fois en place, elle demande :


— « Samira, tu est mon assistante n°3, tu connais les consignes, ok ? »


Alors, Samira et Pamela se croisent, se tapent dans la main et disent :


— « Remplacement »


Samira continue à me caresser et me lécher les couilles pendant que je baise sauvagement Gaëlle sur le bureau. Deux minutes plus tard, Samira dit :


— « Changement !!!»


Gaëlle se retourne avec un regard vicieux et se met à quatre pattes, puis elle écarte ses fesses et me dit :


— « Dans le cul, maintenant ! »


Je me positionne derrière elle, et enfonce mon sexe dans son anus étroit. Après l’avoir pilonné pendant un bon moment, je lève la main pour demander une éjaculation. Gaëlle regarde Marion et lui demande de tirer une éjac. Marion mélange les papiers puis annonce le verdit :


— « E.I.A. » déclare Marion en rigolant

— « Qu’es-ce que c’est ? » demande Gaëlle

— « Ejaculation Interne Anale » lui explique Marion

— « Ho non, pas ça ! » soupire Gaëlle

— « Hé si ! » lui rétorque Elodie en rigolant


Je me mets alors à la pilonner encore plus fort. Et puis, brusquement, mon sperme gicle au fond du cul de Gaëlle sans qu’elle s’y attende. Une fois que j’ai terminé, je me retire de l’anus de Gaëlle et le regarde dégouliner de mon sperme.


Enfin, Gaëlle se met en travers du bureau et écarte les cuisses :


— « Allez, une petite dernière pour la fin ! »

— « Marion, tu est mon assistante de baise n°4, idem pour les consignes, ok ? »


Je m’avance entre ses cuisses, enfonce mon sexe dans les sien et la laboure pendant que Marion me léche et me suce les couilles. Après quelques minutes passées au fond de sa chatte, je demande une éjaculation :


— « Samira, c’est à ton tour d’en tirer une ! »


Pamela lui tend alors le panier et Samira tire un papier après les avoir mélangés :


— « E.I.V. » lui dit Samira


Sans que Gaëlle lui demande, Samira précise :


— « Ejaculation Interne Vaginale »

— « Au point où j’en suis ! Allez Gilles, dans le tchou-tchou maintenant ! »


Je lui laboure la chatte de manière de plus en plus soutenu jusqu’à ce que mon sperme jaillisse au fond de son « tchou-tchou ».Son sexe encore ruisselant de ma semence, Gaëlle s’assoit sur une des chaises, et me dit :


— « Bon, mon Gillou, on va finir avec les pieds, ça te dit ? »

— « D’accord, Gaëlle, pas de problème » lui répondis-je de plus en plus excité

— « Caroline, tu est mon assistante n°5, toujours les mêmes consignes sauf que cette fois-ci, tu le fais avec tes pieds ! Allez, pieds nus, Caro ! »


Caroline D s’assoit derrière moi, retire ses chaussures et ses chaussettes puis me caresse les couilles avec ses pieds. Gaëlle attrape mon sexe entre ses plantes de pieds et me branle. Puis, elle décide de changer de position, place ses pieds côte à côte et recommence à me branler. Pour terminer, elle met mon sexe entre ses orteils et me branle vigoureusement :


— « Ejaculation ! »

— « Ok, Gillou, c’est à moi de la tirer cette fois ! »


Caroline lui tend le panier, elle remue les papiers et en choisit une :


— « Voyons voir ? » dit Gaëlle en me regardant du coin de l’œil


Elle regarde ce qu’il y a d’inscrit sur le papier et éclate de rire :


— « Sur les pieds !!!! »


Elle met alors ses pieds l’un contre l’autre et les placent juste dessous mon sexe :


— « Allez, Gillou, vas-y ! »


Je me branle pour gicler quand tout d’un coup, il me vient une idée :


— « Au fait, Gaëlle, tes assistantes, elles t’on bien aidées, non ? »

— « Oui, pourquoi ? »

— « Je me disait que tu pourrais les récompenser »

— « Comment ? »

— « Je pourrais gicler sur leurs pieds aussi, t’es d’accord ? »

— « Oui, bien sûr »

— « Allez les filles, pieds nus, Gillou va nous faire une éjac collective »


Les filles se regroupe autour de Gaëlle, retire leurs chaussures et me tendent elles aussi leurs pieds.


Je m’approche en me branlant devant cette panoplie de pieds, puis presque au moment de jouir il me vient une idée perverse :


— « Mais, comment je vais faire pour reconnaître sur quelle paire de pieds je vais gicler ? »

— « C’est facile, on n’a qu’a t’annoncer sur quel paire tu vas gicler : « les pieds de Pamela ! les pieds d’Elodie !», c’est tout ! c’est pas compliqué ! » me répond Elodie.

— « D’accord, ça va me permettre de les reconnaître mais j’aimerais aussi pouvoir les classer mais je ne sais pas comment ? »

— « Ha mais je sais, pourquoi pas par pays d’origine ? »

— « D’accord, pas de problème » me répond Gaëlle.


Elle change de chaises afin de se retrouver par paires de pieds selon leur origine : pour les pieds Italiens : Pamela et Marion, pour les pieds français : Elodie et Caroline D, pour les pieds arabes : Samira, et pour les pieds polonais : Gaëlle.


Les filles me tendent alors de nouveau leurs pieds. Juste au moment où j’allais jouir, je décide de pousser le vice encore plus loin :


— « Les filles, ça serais bien si je pouvais voir votre nationalité sur vos pieds ! Vous ne pourriez pas vous vernir les orteils de la couleur de votre pays ? »

— « Oui, si tu veux, mais tu vas pouvoir tenir jusqu’à ce qu’on ait finit ? »

— « Oui, bien sûr »

— « Alors c’est partit pour le vernissage » annonce Gaëlle


Il a donc fallut chercher les couleurs adéquates : du bleu, du vert, du blanc, du rouge. Les filles se répartissent les couleurs et commence à se vernir les orteils :


— « Gaëlle, on se fait les deux pieds ou qu’un seul ? » demande Elodie.

— « Ca dépend de Gilles, pas de moi, tu vas en avoir assez pour deux pieds chacune, tu crois ? » me demande Gaëlle en me caressant les couilles.

— « Je pense que oui, mais on verra bien »

— « Ok les filles, les deux pieds, alors »


Une fois que Gaëlle eu finit de se vernir les orteils, elle se retourne vers moi, me tend ses pieds et me dit :


— « Les pieds polonais sont terminés ! »


Pamela et les autres copines de Gaëlle font de même les une après les autres. Tous les pieds en position, classés et vernis, je ne pouvais plus trouver d’excuse pour ne pas gicler. Je m’avance, tout en me branlant, devant les pieds de Pamela et de Marion :


— « Ca y est, vous êtes prêtes ? » demande-je du regard à l’ensemble des filles

— « Ouuuiiii » me répond-elle toutes en même temps

— « Alors on y va »

— « Les pieds Italiens avec Pamela et Marion » m’annonce Pamela


A peine cette phrase terminée, une volée de sperme atterrit sur leurs pieds. Je me tourne alors vers Elodie et Caroline D :


— « A vous maintenant ! »

— « Les pieds Français avec Elodie et Caroline » m’annonce Elodie.


Sous les rires d’Elodie, je leurs envoie plusieurs jets de sperme qui recouvre leurs pieds. Je me tourne ensuite vers Samira qui m’attend avec impatience :


— « Allez, Gilles, donne-moi ton jus, vite ! »

— « Les pieds Arabe avec Samira » m’annonce t-elle en souriant et en regardant mon sperme lui dégouliner sur ses pieds.


Puis je me retrouve donc en face des pieds de Gaëlle, et pour être sûr de ne pas louper mon coup, je me branle encore plus fort pour faire monter l’excitation le plus possible :


— « Les pieds Polonais avec Gaëlle » annonce Gaëlle.


Je gicle alors plusieurs volées de sperme sur les pieds de Gaëlle qui en sont maintenant inondés. Elodie, Pamela et les autres se mettent à genoux et lèchent les pieds de Gaëlle à tour de rôle pour les lui nettoyer.

Diffuse en direct !
Regarder son live