Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 751 fois
  • 11 J'aime
  • 2 Commentaires

Les retrouvailles avec papa

Chapitre 17

THE END

Gay

Mon histoire «les retrouvailles avec papa» est terminée. En vous délivrant cet épisode peu banal de ma vie sentimentale, ma priorité était thérapeutique et non de collectionner les «lues» et les «j’aime». 


Ce fut très difficile de résumer cette période d’environ 7 ans qui chamboula ma vie. J’ai privilégié les sentiments, les rencontres, les blessures au détriment d’autres situations. Certains ont aimé, je les en remercie et d’autres ont quitté l’aventure en court de route. Cela s’appelle la liberté ! 


Pour ceux qui ont suivi ces retrouvailles un peu longues, il est vrai, voici les dernières nouvelles des protagonistes qui jalonnèrent mon histoire.


Marko : Peu de nouvelles de celui qui était l’amant de Steve à mon arrivée en France. Il vit aujourd’hui Outre-Rhin avec un catcheur allemand. Nous ne l’avons pas revu depuis ses déboires judiciaires avec Steve. 


Barbara : Ma femme de cœur réside toujours au Québec avec son compagnon. Barbara est enceinte et devrait mettre au monde un petit «Charly Dick» en avril 2022.  


Jessy, Kathia et le petit Steve : ils ont repris leur activité de restaurateur après le terrible tremblement de terre. Jessy et Steve se contactent régulièrement. En juin prochain, nous rallierons l’ile grecque pour assister au baptême (reporté pour cause de Covid) du «petit Steve» dont mon homme est le parrain. Jessy est un mec bien et je l’avais très mal jugé lors de notre première rencontre.  


Daniel : Le papa de Steve est décédé de la pandémie à 79 ans une semaine avant noël 2020. Avec l’accord de Steve, je vous livre le contenu de la lettre qu’il reçut de son papa à l’ouverture du testament.

 

 - Ma vie s’arrête aujourd’hui et j’ai fait le maximum afin que celle-ci soit la plus harmonieuse possible. Mais j’ai commis aussi des erreurs surtout envers toi mon fils et je t’en demande pardon. Tu es la plus grande réussite de ma vie et je suis fier de ce que tu es devenu. Sois heureux avec Dick. Où je serai je te protégerai ! Je t’aime mon fils.      

 

 Dévasté par cette déclaration d’amour, Steve resta très longtemps hors du temps. Jamais je n’avais vu mon chéri aussi malheureux. Pétri de regrets et malgré les mois écoulés, il se remet difficilement de la perte de son cher papa.    


Andrek et Franck : Entre Andrek et mon meilleur ami, le coup de foudre fut immédiat. Ils résident en Acadie (territoire francophone du Canada) et leur mariage est prévu pour Noël 2021 donc dans quelques semaines. A cette occasion, je serai le témoin de Franck et Steve celui de Andrek. De plus, après leur union, ils entameront une demande d’adoption. 

 

Fabio : Malheureusement pour ce beau franco-italien de 66 ans, la Covid 19 eut raison de son magnifique sourire et de sa bonne humeur. Nous fûmes très affectés par son décès. 


Valery : Je n’ai plus revu cet énergumène depuis sa bagarre avec mon chéri. Son coté belliqueux lui vaut souvent des ennuis avec la justice. En outre, d’après les rumeurs, à bientôt 45 ans, il vendrait son corps athlétique au plus offrant.

 

Markus : C’est mon ami et je serai toujours là pour lui !Jamais, je n’oublierai sa détermination à m’ouvrir les yeux sur mon amour pour Steve. Sans Markus, je serai passé à coté de ma vie. Depuis quelques mois, il est en couple avec Lindsey une très belle américaine établie en France depuis une dizaine d’années. . 


Sam et James : Je fais des efforts pour Steve afin de les accepter mais rien ne me plaît chez ce couple excepté leur corps musclé. Irrespectueux et provocants, ils n’ont aucune retenue en public. L’xemple d’une soirée chez eux où ils quittèrent la table afin de s’enfiler bruyamment. C’est inacceptable ! Même si mon chéri me répété sans arrêt que leur vie ne ma regarde pas.  

 

Et nous alors ! J’aime passionnément mon chéri et vis aujourd’hui de nouveau avec lui. Nous avons définitivement quitté la France et acheté une maison dans ma ville natale...Québec ! Mon chéri a stoppé sa carrière de lutteur* pour se consacrer au culturisme pro et au bien-être d’autrui. Il dirige aujourd’hui un complexe sportif mêlant musculation et remise en forme. Quant à moi, j’ai repris, à 37 ans, mon boulot de kinésithérapeute.

 

 * Abandon du catch professionnel suite à une blessure récurrente à un genou. Steve a également quitté la lutte dite «érotique» par manque de motivation. Comme il dit «Lutter dans des soirées privés en exhibant ma bite sur un ring n’est plus de mon age.» Par contre, il continue le culturisme.   

 

 Au vu de notre différence d’âge, nos amis nous parlent souvent des ravages du temps sur l’amour, le sexe, le vieillissement du corps en même temps que la maladie.


 L’age est un handicap pour ceux ou celles qui s’accrochent à des idées préconçues et non à la réalité de l’amour. L’expérience, la tolérance, la sécurité, etc. font aussi partie des situations amoureuses. Avec mon chéri, je ne gâche pas ma vie future, je l’enrichis.  

 

 Steve bichonne son corps herculéen par la musculation, les soins corporels et une nourriture saine. Mais il sait qu’un jour cela ne suffira plus. Toutefois, mon chéri est un battant et rien ne lui fait peur. Aujourd’hui, Steve est au top de sa forme et nous profitons au maximum de la vie.

 

 De plus, je n’ai besoin d’aucun artifice dans mes relations intimes avec Steve. Il fait partie de moi comme il a toujours été. Je sais où je vais et c’est l’essentiel. Pourtant, avec raison, il me pose souvent cette question :

 

 - Dans quelques années, je serai un vieux monsieur avec une intimité et un corps en friche. Quelle sera notre vie et surtout ta vie ?

 

 Évidemment, au fil des ans, tout peut s’enrayer et nous interroger sur la suite à donner à notre relation. Mais le choix de vie est fait en amont et non au moment de la baisse de la libido. Notre discours est clair à ce sujet et sans ambiguïté. Pour nous, ce sera pour le meilleur et pour le «pire... !»   

 

 L’amour désigne à la fois un état de d’appartenance sentimentale et une souffrance. Rien n’est jamais acquis et il y aura toujours des obstacles. J’en ai fait la triste expérience qui faillit me coûter très cher. Steve fut mon «faux papa», mon amant, mon mari virtuel, ma souffrance et aujourd’hui ma vie Il faut se battre afin de protéger son bonheur. L’amour est un chemin que l’on prend à deux en regardant dans la même direction et non une destination où l’on pose ses valises. 

 

 Au moment où je clos ce dernier chapitre, Steve est à mes cotés, le regard plein d’amour. Hétérosexuel convaincu durant des années, je vis aujourd’hui très heureux avec un homme, je fais l’amour avec un homme, je ris avec un homme mais ce n’est pas simplement un homme c’est autre chose, c’est mon homme ! 

 

 Merci l’amour, merci la vie...!    

 

 FIN

Diffuse en direct !
Regarder son live