Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 29 201 fois
  • 137 J'aime
  • 5 Commentaires

Les sœurs de ma copine

Chapitre 1

Erotique

Bonjour à vous, cher lecteur, chère lectrice. Je me nomme William. Pour vous parler un peu de moi, je suis un jeune homme de 18 ans de taille moyenne, cheveux bruns courts et yeux marrons. Je fais également beaucoup de sport dans les salles de fitness pour me maintenir en forme et sors avec ma copine Lily depuis quelques mois.

Lily et moi nous voyions très souvent pour aller au cinéma, manger au restaurant ou nous balader en amoureux. Cependant, il y avait une chose qu’elle m’avait toujours refusée. Le sexe. À chaque fois que j’essayais de l’y amener par une petite mise en scène telle que des bougies dans la chambre ou encore des pétales de fleur sur le lit (comme dans les films), Lily me remballait gentiment en me disant qu’elle n’était pas prête et, à chaque fois qu’elle me répondait cela, je me montrais compréhensif en lui disant que nous prendrions notre temps et que je l’aimais.

Un jour, Lily me proposa d’aller dormir chez elle pendant tout le week-end. J’acceptai évidemment, toujours heureux de passer du temps avec ma copine avec l’espoir qu’un environnent connu la mettrait plus à l’aise pour notre première expérience sexuelle.

Ce soir-là, je passai chez moi prendre quelques affaires pour le week-end puis me rendis chez ma copine en compagnie de celle-ci.

À mon arrivée, je fus accueilli par Clara et Olivia, les deux sœurs aînées de Lily et Jacqueline, sa mère. Tout comme ma copine, les trois femmes avaient de longs cheveux blonds et une jolie poitrine en forme de poire que l’on pouvait deviner sous leurs T-shirts.

Ce fut donc avec une forte érection que je montai poser mes affaires dans la chambre de ma copine. Lily et moi redescendîmes ensuite pour le dîner. Le repas se déroula dans une ambiance agréable et conviviale. Les quatre femmes et moi rigolions de tout et de rien autour de notre festin en échangeant des plaisanteries.

Après le dîner, Lily et moi décidâmes de nous retirer dans sa chambre pour regarder un film. Ma copine inséra le DVD dans le lecteur et nous commençâmes à regarder le film, blottis dans les bras l’un de l’autre. Il s’agissait d’une comédie romantique. Ce n’était pas trop ma tasse de thé mais je ne pipai mot afin de ne pas froisser Lily.

Durant le film, je l’attirai à moi plusieurs fois pour lui donner un baiser durant les scènes d’amour et lui montrer mon affection.

À la fin du film, Lily et moi nous allongeâmes sur le lit. Je choisis ce moment pour tenter une nouvelle fois ma chance. Je me penchai sur elle et lui donnai un baiser en remontant son T-shirt sur sa poitrine. Cette fois encore, ma copine coupa court à mon élan.

« William... Je ne suis pas prête. Pas encore. On le fera bientôt. Je te le promets.

— Ça ne fait rien. On prendra notre temps, d’accord? De toute manière, il est tard. Il vaudrait mieux que nous allions dormir si nous voulons profiter au maximum de ce week-end. Bonne nuit, ma chérie.

— Bonne nuit, mon amour.»

Puis nous nous endormîmes paisiblement. Enfin, pas tout à fait en ce qui me concerne. Je me réveillai en plein milieu de la nuit parce que j’avais soif. J’allai donc me préparer un verre d’eau. Après avoir bu mon verre, je me rendis dans la salle de bain pour me soulager.

Dans l’obscurité de la salle de bain, je saisis mon sexe raide et me masturbai dans un mouvement de va et vient lent et régulier en m’imaginant ma première fois avec Lily. Lorsque l’image de Lily et moi en train de faire l’amour se fut faite suffisamment présente dans mon esprit, j’accélérai mes va et vient jusqu’à la jouissance.

Soudain, alors que je venais de jouir sur le parquet de la salle de bain, la porte s’ouvrit et la pièce fut éclairée. C’était Clara. D’un mouvement réflexe, je remontai mon boxer et mon pantalon mais malheureusement, je ne pus cacher aux yeux de Clara les petites flaques de sperme qui recouvraient le sol.

« Ah! William! Tu m’as fait peur. Je ne savais pas que tu étais là.

— Je suis désolé. Je n’aurais pas dû...»

Clara baissa les yeux et remarqua les tâches blanchâtres sur le sol.

« Apparemment, ma petite sœur te fait de l’effet.» dit-elle en souriant.

« Oui, oui, beaucoup d’effet.» lui répondis-je d’un ton que je voulais détendu.

Malheureusement, Clara ne se laissa pas abuser par ma fausse décontraction.

« Il y a quelque chose qui ne va pas entre vous deux. Je le vois dans tes yeux et dans ta façon de te conduire. Viens dans ma chambre. Nous allons en parler tranquillement.»

Je suivis Clara jusque dans sa chambre. En entrant, je constatai que la lumière était encore allumée et qu’Olivia préparait un jeu de cartes.

« Range les cartes, Oli. William a besoin de nos conseils.»

Olivia rangea le paquet de cartes et nous prîmes place tous les trois sur le lit de Clara.

« Alors, William? Qu’est-ce qu’il se passe? Pourquoi t’es-tu caché dans la salle de bain pour te branler?»

Encore gêné par le fait que Clara m’ait découvert et apeuré par sa réaction, je commençai timidement à exposer mon ressenti.

« Écoutez. J’aime Lily. Sincèrement. Mais j’aimerais plus d’intimité et de complicité entre nous deux. Je veux lui montrer physiquement mon affection mais elle me repousse à chaque fois. Jusqu’à maintenant, j’ai attendu patiemment mais là, je n’en peux plus. Je ne sais plus quoi faire. J’ai besoin de sexe. Je ne devrais sûrement pas vous le dire mais je me demande si je ne devrais pas aller voir ailleurs.

— Nous te comprenons, William mais tu sais, Lily est encore très jeune et ce sera sa première expérience sexuelle. Elle veut que cela reste une soirée mémorable pour elle. Mais si tu veux aller voir ailleurs, vas-y. Il ne faudrait pas qu’elle compte sur toi pour rien.

— Je ne vais pas aller voir ailleurs mais...

— Mais? Tu es puceau toi aussi?

— Euh...oui.

— Mais qu’à cela ne tienne, cela change tout. Effectivement, il faut d’abord que tu ailles voir ailleurs. L’un de vous devra guider l’autre. Dans votre cas, il vaudrait que ça soit toi. Et... Quand je dis ailleurs, c’est... Olivia et moi.

— QUOI?! Vous êtes dingues! C’est votre sœur et ma petite amie.

— Raison de plus. Si ma petite sœur ne peut pas satisfaire son mec toute seule, il vaut mieux que ce soit moi qui le fasse plutôt qu’une autre femme. Je suis en train de t’aider à sauver ton couple. Tu comprendras plus tard, le moment venu. Maintenant, à poil.»

J’obéis à l’ordre de Clara. Malgré la situation et son immoralité, mon sexe était dur et pointait vers les deux femmes.

« Il a une belle queue. Qu’est-ce que t’en dis, Oli?»

« Pas mal. Elle mérite d’aller faire un petit tour dans nos chattes.»

Les deux filles retirèrent leurs vêtements et me firent signe de les rejoindre.

« Allonge-toi.» m’ordonna Clara.

Je m’allongeai donc sur le dos et attendis, excité et terrifié à la fois par ce qui m’attendait. Clara se saisit de ma bite et commença à faire des va et vient de plus en plus rapides avant de s’empaler sur mon sexe tandis qu’Olivia me donnait ses seins à téter. Clara retira ensuite mon sexe de son intimité et le mit en bouche, m’administrant ma première fellation pendant qu’Olivia me faisait toujours téter ses seins.

L’agréable contact entre la poitrine d’Olivia et ma bouche, la pipe que me taillait Clara et mon manque d’expérience conjointement combinés me firent jouir dans la bouche de Clara qui avala ma semence comme s’il s’était agi de sa propre salive. Les deux filles s’écartèrent de moi et nous remîmes nos pyjamas.

« Cinq minutes. Voilà le temps que tu as réussi à tenir durant cette première fois. Tu n’es donc pas encore à la hauteur pour le moment mais cela viendra. En attendant, nous allons encore "jouer" ensemble tous les trois jusqu’à ce que tu tiennes au minimum un quart d’heure. Défense de coucher avec Lily avant que nous ne t’ayons déclaré prêt. Compris? Et maintenant au lit! Demain, nous aurons une longue journée à passer ensemble.»

Je retournai dans la chambre de ma copine avec un sentiment de honte et de bonheur mélangés. J’avais honte d’avoir trompé Lily avec ses sœurs mais j’étais heureux d’avoir perdu mon pucelage avec des jeunes femmes aussi jolies que Clara et Olivia.

Ce week-end s’annonçait mouvementé...


Diffuse en direct !
Regarder son live