Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 517 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Ha!!!! Les vacances...

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

L’été arrive, et mes souvenirs de vacances avec. Surtout les souvenirs de Kérim. En effet, depuis que j’ai passé de très bonnes vacances, ma vision de la vie a changé. C’est depuis là que mon mari, Marc et moi, Cécile avons commencé des relations à trois et plus, puis sommes aussi rentrés dans l’échangisme. Il est vrai que parfois nous avions déjà eu des discussions avec mon mari sur ce sujet là mais de là à imaginer que j’y prendrais autant de plaisir, je ne m’en doutais pas.




    Cela s’est passé il y a deux ans, durant l’été 2001. Nous sommes parti en vacances en France, dans les Landes, au camping municipal de Messanges, à côté du Vieux Boucau. Nous adorons le camping car nous aimons faire des rencontres amicales. A l’époque, j’avais 50 ans, mon mari 46. C’est une journée très ensoleillée et chaude. Nous sommes sur la plage, en train de bronzer. .

Mon mari me dit qu’il va se baigner. Je réponds que je préfère rester bronzer. Au bout de 10 minutes, je m’allonge sur le ventre, et je vois à deux mètres de moi un jeune qui me regarde. Il a un livre à la main, mais son regard est fixé sur moi.



    C’est un jeune beur, plein de charme avec ses cheveux mouillés. Je suis un peu gênée, et en même temps je ressens une certaine fierté car j’ai l’air de plaire à ce jeune homme. Je fais comme si je ne le voyais mais je jette des regards afin de voir s’il continue de me fixer. Son regard va de son livre à moi. Mon mari arrive et s’allonge à mes côtés. Je continue de jeter des regards vers le jeune homme.


L’arrivée de mon mari ne l’empêche pas de me regarder mais il est plus discret. Je raconte à Marc ce qui se passe. Il jette à son tour un coup d’oeil et le jeune homme semble gêné. Je ne sais pas si c’est la chaleur de la journée, mais Marc commence à me reparler de ses phantasmes, c’est à dire qu’il aimerait me voir séduire ce jeune homme.

Il me demande comment je le trouve. Je lui réponds qu’il a pas mal de charme. Marc insiste. Je lui dis que je suis trop gênée.

Il me dit qu’il va aller le voir et l’inviter au restaurant. Il se lève, va voir le jeune homme, puis après une courte discutions, revient.

Il me dit qu’il a invité le jeune homme au restaurant ce soir. Je lui dis qu’il est fou.




    Le soir arrive, et je me prépare. Marc me demande de m’habiller avec ma robe rouge courte, car il veut que l’on me voie de loin. En plus il insiste pour que je ne mette pas de string sous ma robe, il veut que je sois nu dessous. J’acquiesce.


Donc, nous rejoignons le jeune homme au bar du camping. Marc me présente, il s’appelle Kérim. Il nous invite au bar pour prendre l’apéritif. Nous discutons de nous afin de mieux se connaître. Kérim est instituteur il a 27 ans, il habite dans le Gers. C’est quelqu’un qui sait parler de tout, cultiver, plein d’humour et je commence à être séduite par ce jeune homme.

Nous partons au Vieux Boucau au restaurant. Marc insiste pour que je me mette à table à côté de Kérim.


Petit à petit sous l’effet de l’alcool, je commence à me laisser aller. Je demande à Kérim pourquoi il me regardait ainsi. Il me dit qu’il a une petite amie de son âge, mais qu’il a toujours été attiré par les femmes mûres. En plus sa petite amie travaille et il est venu avec des amis en vacances pour 15 jours. Je commence à sentir Kérim se rapprocher de moi, je suis un peu gênée.



En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


    Puis d’un coup je sens sa main sur ma cuisse. Je ne sais pas si Marc l’a remarqué mais je n’ose rien faire de peur qu’il le voie. Puis la main discrète de Kérim monte un peu plus haut. Je commence à mouiller. En fait, je suis gênée mais cela commence à me procurer du plaisir. Je pense que cela est aussi du à l’alcool. Marc me regarde avec un sourire. Il a compris ce qui se passait.

Kérim a senti que je portais rien sous ma robe, et cela l’excite encore plus. Marc se lève pour aller aux toilettes, je suis un peu gênée et Kérim me demande d’aller aux toilettes enlever mon soutien gorge car il veut voir mes seins pointer de plaisir sous ma robe.


Je pense que c’est sous l’effet de l’alcool mais je lui obéis. Je reviens m’asseoir à ses côtés. Après le repas Marc propose d’aller boire un verre dans un bar. Nous continuons de nous enivrer. Kérim, discrètement me demande d’écarter les jambes car il veut que les personnes autour profitent du spectacle. Il commence à m’embrasser dans le cou, et Marc ne dit rien.


Je suis un peu surprise mais je sens Marc tout excité de la situation. Puis Marc nous propose de rentrer à notre caravane.




    Arrivés sur le parking près de la voiture, Kérim me colle sur la voiture, et m’embrasse d’une force tout en me remontant la robe et me caresser mon clitoris. J’en peu plus, je suis toute excitée. Je vois que Marc est content. Il nous demande de monter tous les deux derrière.


Pendant que Marc conduit, Kérim commence à me caresser, lécher partout. Je n’en peux plus. Il me prend la main et la pose sur son sexe. Je lui défais son pantalon. Il me prend par la tête et approche ma bouche de son sexe. Je

commence à le sucer. Je suis de plus en plus excitée avec cette queue inconnue dans ma bouche. Mais je ressens énormément de plaisir. Nous arrivons au camping. Pour aller jusqu’à la caravane, je me retrouve enlacée par Marc et Kérim.

Quel plaisir de se sentir entre deux hommes.




    Dans la caravane, Marc nous propose de boire un dernier verre de whisky pour nous chauffer encore plus. En plus pour m’exciter encore plus il me dit :


’tu penses déjà aux deux sexes que tu vas avoir pour toi’.


Marc se rapproche de moi et me remonte la robe. Pendant ce temps Kérim m’embrasse goulûment, puis les seins.

Ensuite il approche sa queue de ma bouche et je commence à le sucer. Quel plaisir de sentir un homme me lécher pendant que j’en suce un autre. Puis je sens le sexe de Marc dans moi. Alors là, le plaisir est encore plus fort. C’est la première fois que je me fais baiser ainsi. Marc continue son va et vient de plus en plus fort, et je continue de sucer Kérim. C’est l’extase. Je jouis.


Ensuite Marc s’arrête et dit à Kérim de prendre sa place. Je le regarde d’un air étonné car me faire prendre par un autre ne le gêne pas. Kérim attrape son pantalon et en sort un préservatif. Il me dit de lui mettre en le suçant. Je m’exécute.

Ensuite, je prends la queue de Marc dans ma bouche et Kérim qui aime les préliminaires commence à me lécher. Il fait cela très bien, je suis toute mouillée, je sens sa langue dans mon sexe, ensuite un doigt, puis deux, trois et quatre.




    Qu’est-ce que c’est bon, puis d’un coup je sens sa queue dans moi. Ca y est, c’est bon, c’est trop fort. J’en peux plus. Oui, encore. J’essaye de sucer tant bien que mal Marc. Mais qu’est-ce que c’est bon d’avoir deux queues pour soi. Kérim continue de me baiser de plus en plus fort.


J’en peux plus. Je jouis, et je sens Kérim qui jouit dans son préservatif. Je continue de sucer Marc jusqu’à ce qu’il éjacule. Après tous ses efforts, nous nous regardons mutuellement avec le sourire aux lèvres. Qu’est-ce que c’était bon.

Marc propose à Kérim de rester dormir. Il accepte. Durant la nuit, pendant que Marc dormait profondément, je me suis retrouvée en train de sucer Kérim. C’était un plaisir bizarre, car nous étions dans un drôle d’état. J’avais l’impression que c’était un rêve.


Le lendemain, au petit déjeuné, Kérim nous dit qu’il doit aller rejoindre ses amis mais que l’on peut se revoir le soir. Nous sommes d’accord. Il nous dit qu’il aura une autre surprise pour moi, pour aller plus loin dans le plaisir. Je regarde Marc, étonnée, mais je pense :




’Vivement ce soir’.



    cecile.sarlet@voila.fr

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder